Infogrève

Toutes les dernières infos sur le mouvement pour des retraites dignes pour tous, sélectionnées et vérifiées par la fine équipe de journalistes de Là-bas ! Envoyez-nous vos infos à infogreve@la-bas.org.

6 janvier 2020 à 08h43min

PARIS - Les piquets RATP tiennent toujours !

Si le nombre de grévistes à la RATP faiblit un peu au 35e jour de grève, les piquets devant les dépôts de bus tiennent toujours et s’activent pour préparer la grande manifestation du jeudi 9 janvier. Ce lundi matin aux alentours de 6h, rencontre avec Faouzi, salarié RATP en grève depuis le 5 décembre : "On sait qu’une grande partie de la France fait grève par procuration à travers nous, et on a pas le droit de les trahir !"

6 janvier 2020 à 08h21min

PARIS - Blocage en cours de plusieurs universités

Pas de retrait, pas de rentrée ! Depuis ce matin 7h, plusieurs facultés parisiennes sont bloquées par des étudiants qui refusent que les partiels se tiennent pendant la grève, pour ne pas handicaper ceux qui viennent de loin. Voici une image ce matin sur le blocage de Paris 4 Sorbonne, à la porte de Clignancourt :

2 janvier 2020 à 12h23min

En pleine grève, la SNCF devient une société anonyme

C’est l’une des conséquences funestes de la réforme ferroviaire de 2018 : la SNCF a changé le 1er janvier 2020 de forme juridique, passant d’EPIC (Etablissement public à caractère industriel et commercial) à SA, société anonyme. La forme capitaliste de l’entreprise, "une entreprise comme les autres", selon les mots de l’ancien PDG Guillaume Pépy rapportés par la dépêche AFP.

Passer de EPIC à société anonyme : c’est ce qui est arrivé à GDF, avant qu’elle ne soit privatisée et devienne Engie. C’est ce qui est arrivé à La Poste, en 2010. C’est ce qui est arrivé à France Telecom, avant qu’elle ne soit privatisée (avec la brutalité qu’on connait) et devienne Orange. C’est ce qui est arrivé à Aéroport de Paris, avant qu’elle ne devienne ADP, etc... Bref, c’est l’étape décisive et formelle pour privatiser une industrie de réseaux, un monopole naturel.

Parallèlement, « l’état actionnaire exige de la SNCF qu’elle fasse de sérieuses économies pour être plus compétitive, dans un contexte d’ouverture du rail à la concurrence »... Et bien sûr, la société n’embauchera plus au statut de cheminot.

2 janvier 2020 à 12h02min

Le président de BlackRock France promu officier de la Légion d’honneur

Décidémment, Emmanuel Macron est un farceur ! Jean-François Cirelli, président de la branche française du fonds de pension BlackRock, a été élevé au rang d’officier de la Légion d’honneur le 1er janvier 2020 par décret du Président de la République. Vous pouvez consulter la parution au Journal Officiel ici.

Pour rappel, BlackRock est l’un des plus grand fonds de pension du monde, 6000 milliards de dollars d’actifs, qui souffle ces « recommandations » au gouvernement sur les retraites, et qui se trouve être (mais c’est un hasard) l’un des principaux bénéficiaires de la réforme si elle passait. Notre journaliste Jérémie Younes vous en parlait ici.

2 janvier 2020 à 09h39min

INFOGREVE - Point sur la grève au 29e jour

Ce jeudi 2 janvier, la grève à la SNCF et à la RATP entre dans son 29e jour consécutif, un record historique. Le traffic est toujours aussi perturbé, que ce soit pour les métros (seulement 2 lignes en fonctionnement normal), pour les RER (1 train sur 4) ou pour les Transilien (1 train sur 3). Il n’y a toujours qu’1 TGV sur 3.

Les blocages sur les dépôts RATP se poursuivent également. Ce matin, dès 5h, il y avait beaucoup de monde sur le dépôt de bus Belliard à la Porte de Clignancourt (images de Taha Bouhafs) :

À partir de ce vendredi 3 janvier, le collectif SOS Retraites (kinés, infirmiers libéraux, avocats, etc), appelle à son tour à faire grève. Et le 6 janvier, ce sera aux avocats du barreau de Lyon d’entrer dans la danse, avant le gros temps fort et le blocage total des 8 raffineries du pays du 7 au 10 janvier, à l’appel de la CGT-chimie.

31 décembre 2019 à 14h50min

Concert de l’Opéra de Paris en soutien à la grève

Moment suspendu, place de la Bastille. Ce mardi 31 décembre, un concert de l’Orchestre national de l’Opéra de Paris se tient sur le parvis de l’Opéra en soutien à la grève contre la réforme des retraites. Un chèque de 40 000 euros est remis aux salariés grévistes de l’Opéra :

31 décembre 2019 à 09h51min

La CGT appelle à bloquer toutes les raffineries du pays pendant trois jours

Sur France Info, le délégué central de la CGT-Total Thierry Dufresne appelle à un blocage total de toutes les raffineries pendant 3 jours du 7 au 10 janvier. « Ce sera un blocage total. À l’issue de ces 96 heures de grève on se posera la question de savoir si l’on passe à l’étape de l’arrêt des installations. »

Pour l’heure, deux des huits raffineries du territoire connaissent des blocages partiels, mais les pénuries de carburants restent limitées.

30 décembre 2019 à 16h53min

Des films pour soutenir les caisses de grèves !

Superbe initiative de nos amis les Mutins de Pangée que nous relayons ici :

« En solidarité avec les grévistes qui luttent depuis un mois contre le projet indécent de casse du régime des retraites et pour une véritable réforme solidaire, des réalisateurs, producteurs, distributeurs mettent à disposition leurs films pour qui veut organiser des séances au profit des caisses de grève, jusqu’au bout de la grève. Aussi nous reversons les recettes de ces films achetés en téléchargement sur lesmutins.org pendant la grève : https://www.lesmutins.org/des-films-en-soutien-aux-caisses »

L’occasion de se cultiver et de soutenir dans le même temps l’effort de grève contre l’envahisseur bourgeois !

30 décembre 2019 à 16h36min

INFOGRÈVE - Point sur la mobilisation au 26e jour de grève

Après un dimanche 29 décembre totalement mort dans les transports transiliens, au 26e jour de grève, le traffic reste fortement perturbé à la RATP ce lundi 30 décembre. Seules les deux lignes de métro automatisées roulent normalement.

Le taux de grévistes faiblit un peu à la SNCF, mais il n’y a toujours qu’un TGV sur deux, un Transilien sur quatre, et quatre TER sur dix en moyenne.

Les piquets de grève sur les dépôts de bus en région parisienne tiennent toujours, et les travailleurs s’y relaient chaque matin. Voici une image ce matin sur le piquet du dépôt de bus de Vitry (Val-de-Marne).

24 décembre 2019 à 16h04min

INFOGRÈVE - 20e jour, taux de grévistes en hausse à la SNCF

La SNCF annonce un taux de grévistes en hausse par rapport à hier en ce 20e jour de grève, et un plan de circulation avec 6 TGV sur 10 le week-end du 27 au 29 décembre (le chiffre n’a pas été donné pour les TER, qui seront certainement beaucoup moins nombreux à circuler). Le Premier ministre a par ailleurs annoncé lundi soir un nouveau round de « négociations » pour le 7 janvier, sans que l’on sache ce qui pourrait être négocié. Le secrétaire général de la CGT n’en a en effet appris l’existence que par la presse, et le gouvernement continue à afficher son intransigeance.

D’autre part, le site Amazon du Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis) a été privé d’électricité dans la nuit de lundi 23 à mardi 24 décembre, suite à une coupure volontaire effectuée dans le cadre du mouvement social. L’activité de nuit a été intégralement suspendue.

24 décembre 2019 à 11h28min

PARIS - une « fête de Noël des grévistes » à la gare d’Austerlitz

Une « fête de Noël des grévistes » à la gare d’Austerlitz était organisée lundi 23 décembre au soir à Paris. Notre reporter Dillah Teibi était sur place pour cette belle occasion.

24 décembre 2019 à 11h18min

GRANDPUITS - La raffinerie Total arrêtée à son tour

La raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne) va être mise à l’arrêt complet, après le vote par les salariés en grève de l’interruption de toute sortie des produits de l’installation. Cette décision s’inscrit dans la lutte contre le projet de réforme des retraites du gouvernement. La veille, la raffinerie de Lavéra (Bouches-du-Rhône) avait également voté une mise à l’arrêt des installations. La FNIC-CGT (chimie) a proposé aux salariés à l’échelle nationale « d’élever le rapport de force ». Elle met par ailleurs en ligne sur sa page Facebook une carte des stations en situation de pénurie.

23 décembre 2019 à 12h23min

Point sur la grève - 19e jour

Nous en sommes au 19e jour de grève. À la SNCF, deux TGV sur cinq, quatre TER sur dix, un Intercités sur quatre, un Transilien sur cinq sont annoncés ce lundi. Un certain nombre de ces liaisons sont en réalité assurées par des bus. Les Transilien seront par ailleurs à l’arrêt total mardi 24 décembre à partir de 18 heures, jusqu’au 25 décembre dans l’après-midi ou au 26 décembre dans la matinée. À la RATP, six lignes restent fermées, huit sont fortement perturbées et les deux lignes automatiques fonctionnent normalement.

D’autre part :

  • Une manifestation était en cours en fin de matinée à la gare de Lyon, devant le siège de la RATP. Un peu après midi, la manifestation serait encerclée par la police entre la gare de Lyon et Bastille, selon un internaute.
  • La raffinerie de Lavéra, près de Martigues, était en cours d’arrêt dimanche 22 décembre, selon Franceinfo. Emmanuel Lépine, le secrétaire général de la CGT chimie, a indiqué que des assemblées générales dans les autres raffineries françaises pourraient décider d’en faire de même ce lundi. Les dépôts portuaires étant également en grève au Havre et à Fos-sur-Mer, l’ensemble de la production française pourrait être touchée.
  • Le dépôt de bus de Quimper a été bloqué ce matin, a indiqué France Bleu Breizh Izel.
  • Le centre de tri postal de Saint-Étienne-du-Rouvray (Rouen) a été bloqué lundi matin par une soixantaine de personnes, selon Paris-Normandie. Ils ont ensuite marché jusqu’à la permanence du député LREM Damien Adam. Le journal informe également qu’un rassemblement aura lieu jeudi 26 décembre, à 11 h 30, devant l’église Saint-Sever, et qu’une manifestation est organisée samedi 28 décembre, au départ de la place de l’Hôtel-de-Ville à Rouen à 14 h 30.
  • Des initiatives pour le « Noël des grévistes » commencent à se préciser, rapporte La Dépêche, avec l’organisation possible de réveillons dans certaines gares, ou d’actions de blocage. En Occitanie, le trafic ferroviaire reste plus perturbé que ce que la SNCF annonce au niveau national, avec seulement 3 TGV sur 10, 1 Intercités sur 10 et 4 TER sur 10.
  • Le gouvernement doit préciser le calendrier de son projet de contre-réforme aujourd’hui, et insisterait sur « la poursuite de la négociation ». Rien ne semble être cependant négociable, puisque le nouveau secrétaire d’État aux retraites, Laurent Pietraszewski, a déclaré dans Le Journal du dimanche que le gouvernement entendait mener à bien son projet. Celui-ci doit passer en conseil des ministres le 22 janvier, selon les plans du gouvernement.

On signalera aussi cet intéressant article sur « l’incroyable élan de solidarité pour les mineurs de 1963 », à lire et voir ici sur le site de Franceinfo.

23 décembre 2019 à 11h11min

Des personnalités appellent à soutenir financièrement les grévistes

Dans une tribune, publiée dimanche 22 décembre sur le blog des invités de Mediapart, une cinquantaine de personnalités, dont certaines bien connues des abonnés de Là-bas, appellent à participer aux cagnottes de grève pour soutenir les grévistes au nom de la défense d’« un de nos biens communs, un système de retraites qui, loin d’avoir été octroyé par les patrons, est le fruit des luttes de nos aînés. »

Parmi les signataires se trouvent Didier Éribon, Annie Ernaux, Édouard Louis, Toni Negri, Tardi, Éric Vuillard, Gérard Mordillat et plein d’autres. La liste complète ainsi que les liens vers les caisses de grève sont à retrouver ici.

20 décembre 2019 à 16h27min

Point sur la grève - 16e jour

Nous entrons ce vendredi 20 décembre dans le 16 e jour de grève contre la réforme des retraites, alors que certains organes de presse titrent désormais sur les réflexes de "survie" au mouvement à l’approche de Noël et sur la baisse du nombre de grévistes à la SNCF.

  • D’après la direction de la SNCF, encore 9,5 % du personnel total de l’entreprise est en grève aujourd’hui, chiffre qui s’élève à 58,3 % parmi les conducteurs.
  • La SNCF a par ailleurs annoncé qu’environ un TGV et un Intercités sur deux circuleront les 23 et 24 décembre. Ces chiffres sont cependant provisoires, et les petites lignes seront davantage touchées.
  • Le gouvernement tente d’amadouer les salariés de la RATP et de la SNCF, et surtout les directions syndicales, en promettant de "lisser" la mise en œuvre de la réforme des retraites dans le temps. Objectif : fracturer le mouvement en jouant sur les différences de génération. Un article du Monde fait le tour des propositions mises sur la table par la SNCF et la RATP.
  • Les remorqueurs du port du Havre ont voté la reprise du travail aujourd’hui après trois jours de grève. Néanmoins, ils préviennent d’un probable redémarrage du mouvement en janvier, nous informe Paris-Normandie.
  • À Lyon, 80 cheminots ont réussi à entrer dans le bâtiment de la région Auvergne-Rhône-Alpes et à interrompre l’assemblée plénière consacrée au budget pour présenter leurs revendications, selon La Montagne. Ils ont pour ce faire occupé la place du très droitier président de région, Laurent Wauquiez, qui n’était pas présent. C’est à voir ici.
  • L’UNSA est le premier syndicat à lâcher le mouvement en appelant à une "pause" dans la grève pour les vacances scolaires, par la voix de Laurent Escure, dirigeant de l’UNSA-Ferroviaire.
  • la CFDT, bien que s’affichant toujours opposée au projet du gouvernement, a appelé sa branche ferroviaire à observer également une "trêve", mais c’est à celle-ci que reviendra la décision, qui doit être prise dans la journée. Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT, a aussi annoncé sur France Inter ce matin que "ça allait monter très très fort au mois de janvier". En réalité, il a déjà annoncé que la CFDT n’appelait pas à la journée de grève interprofessionnelle du 9 janvier, lancée par la CGT. L’Union syndicale Solidaires appelle de son côté à entretenir la grève pendant les vacances, avant les nouveaux points forts du mois de janvier.

Et n’oubliez pas de nous envoyer des nouvelles de votre grève, de vos actions dans votre ville ou votre village, à infogreve@la-bas.org !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

À La Courneuve, les « gilets rouges » de la CGT réinventent un service public au service du public AbonnésÉcouter

Le

« L’électricité, c’est la vie, et nous, on est des "gilets rouges" ! » La formule est de Nicolas Noguès, un militant CGT. Avec des collègues syndicalistes, il occupe une ancienne boutique EDF à la Courneuve, en Seine-Saint-Denis. Leur opération a débuté le 14 novembre 2018, soit trois jours avant le premier acte des « gilets jaunes ». Alors c’est vrai, c’est moins spectaculaire. Et du coup, il y a moins de journalistes pour couvrir l’événement. Pourtant, là aussi, dans ce coin du 93, il est question de proximité et d’accès aux services publics pour des usagers sacrifiés sur l’autel de la dématérialisation.

La bataille des retraites est lancée. Un entretien de Jérémie Younes avec Christophe Ramaux Comment Macron va baisser nos retraites AbonnésVoir

Le

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.

Une grande enquête de Dillah Teibi et Kévin Accart ADP : LA GRANDE ARNAQUE Accès libreVoir

Le

Pourquoi privatiser les aéroports de Paris ? Pourquoi offrir une telle machine à cash aux actionnaires ? Pourquoi vendre un « bijou de famille » construit avec les impôts des Français ? Les enquêtes d’opinion indiquent que 2/3 des Français sont opposés à cette privatisation. Ils n’ont pas oublié l’énorme arnaque de la privatisation des autoroutes et ils savent bien dans leur vie, autour d’eux, les dégâts entrainés par les privatisations depuis des années.