Infobrèves

Toutes les dernières brèves sélectionnées et vérifiées par la fine équipe de journalistes de Là-bas ! Envoyez-nous vos infos à infobreves@la-bas.org.

PARIS - Nouvelle action des avocats devant l’Assemblée nationale

Les avocats en lutte contre la réforme des retraites ne lâchent rien ! Un nouveau rassemblement des robes noires avait lieu cet après-midi devant les grilles de l’Assemblée nationale, où se discute en ce moment l’article 2 de la réforme des retraites. Banderoles, fumigènes, et toujours autant d’inventivité dans les chants pour obtenir une rencontre avec la ministre de la Justice :

« Notre caisse est solidaire,
pirouette, Bellou-bête,
notre caisse est solidaire,
elle est aussi excédentaire,
elle est aussi excédentaire !

En milieu d’après-midi, après l’évacuation musclée du rassemblement par la police, une délégation d’avocats a finalement été reçue par des députés de la France Insoumise à l’Assemblée.

PARIS - Les manifestants de la « Marche jusqu’au retrait » sont arrivés à Paris

« Rejoignez-nous ! à pied, en vélo, en patins... » Le collectif de citoyens partis à pieds de Laval pour la « Marche jusqu’au retrait » de la réforme des retraites est arrivé aujourd’hui à Paris.

Ils sont une trentaine à avoir rallier à pieds la capitale en partant de la Mayenne : « L’idée était qu’à chaque étape on puisse être accueillis et qu’il y ait une soirée débat, une projection, un concert, une bouffe militante » raconte Thierry, directeur d’école près de Laval et pilier de la marche. Après 282 kilomètres de marche, le groupe a été accueilli à Paris par des élus insoumis et communistes : « On nous demande à chaque étape pourquoi, pourquoi nous marchons ? Mais aujourd’hui, nous voulons renverser la question : pourquoi faut-il se faire mal, se blesser, pour attirer l’attention ? »

Arrivés à proximité de l’Assemblée nationale, les manifestants ont été entourés par la gendarmerie et priés de se disperser « en évitant les signes distinctifs ».

Les marcheurs ont été reçus cet après-midi par petits groupes par des députés socialistes et insoumis pour remettre le cahier de doléances rédigé au cours de la marche, contenant une centaine de témoignages manuscrits.

INFOGREVE - Le lapsus savoureux d’une députée en Marche

Acte manqué à l’Assemblée. Interpellée par l’opposition lors des discussions sur l’article 2 de la réforme des retraites, la députée iséroise de la République en Marche Cendra Motin a commis hier soir un lapsus savoureux que des mauvais esprits pensent révélateur : « Nous vous proposons un grand bond en arrière, plutôt que de regarder dans le rétroviseur comme vous le faites ! »

Pour la première fois, un représentant de la majorité l’admet : la réforme des retraites est un grand bond en arrière ! Vidéo à déguster sur le compte twitter du Parti Communiste Français.

Après la « réforme pour la précarité » de Muriel Pénicaud, les « députés expérimentaux » de Christophe Castaner ou encore Emmanuel Macron qui souhaitait « sortir de l’état de droit » (au lieu de l’état d’urgence), voici le nouveau candidat au plus beau lapsus du quinquennat.

L’Assemblée nationale a adopté le premier article de la réforme des retraites

Après 70 heures de débats et 2 200 amendements et sous-amendements, l’Assemblée nationale a adopté le premier des 65 articles de la réforme des retraites. Cet article décline « les grands principes qui fondent le système universel de retraite ». Il a été voté par 89 voix pour et 46 voix contre. Vous pouvez retrouver ici la liste des 138 députés votants.

PARIS - Le tribunal de Paris bloqué par des avocats

Depuis ce matin 8h, le tribunal judiciaire de Paris à la porte de Clichy est bloqué par une centaine d’avocats en grève contre la réforme des retraites.

Malgré l’annonce vendredi par Nicole Belloubet d’un amendement spécial pour le régime des avocats (visant à corriger la hausse de cotisations pour les avocats les plus précaires) le mouvement historique des robes noires continue : « Nous demandons non seulement le retrait des avocats de la réforme, mais aussi le retrait de la réforme elle-même » prévient Maitre Alexis Sauvignet, qui participe au mouvement de blocage ce matin.

Fait inédit : le batonnier de Paris, Olivier Cousi, est arrivé ce matin à 10h devant les grilles du tribunal pour soutenir le blocage des avocats. Autre fait inédit : comme l’entrée piétonne est bloquée, les procureurs de la République entrent dans le tribunal... dans les fourgonettes de police, via le trajet habituellement reservé aux détenus :

Aux alentours de 11h30, les policiers tentent de déloger les avocats. Après quelques minutes de bousculade, les avocats sont repoussés mais ne se découragent pas et forment une chaîne humaine autour de l’entrée du tribunal.

Le mouvement de grève dure depuis deux mois dans les 164 barreaux de France. Ce lundi 24 février doit se tenir au TGI de Paris le procès de François Fillon.


Mise à jour 12h15 : Les avocats ont levé le blocage du tribunal à midi pile ! Le procès Fillon va a priori pouvoir se tenir, il semblerait que son avocat ne soit pas gréviste. Soulagement dans les rédactions.


Mise à jour 14h : Finalement, à cause de la grève des avocats, le procès Fillon est renvoyé à mercredi ! L’avocat de François Fillon, Antonin Levy, a expliqué vouloir témoigner sa « sympathie » à l’égard du mouvement.

PAMIERS - 1500 personnes ont manifesté hier dans la commune ariégeoise

Les drapeaux flottaient haut dans les rues de Pamiers hier (Camille)

À l’appel d’une large intersyndicale, la manifestation à réuni 1500 personnes selon la CGT. Une mobilisation massive à l’échelle de l’Ariège qui comptent environ 150 000 habitants. Camille qui nous envoie cette photo, nous raconte : "Après avoir covoituré 40 bornes pour aller manifester, on s’interroge beaucoup sur la meilleure façon d’afficher son opposition et de mobiliser autour de soi... Depuis quelques jours, c’est le temps des amendements... On parle du 49.3, ça ressemble bigrement à 2016. Et puis un jour, paf, 49.3".

Camille est de toutes les manifestations. "Mais j’ai finalement un souvenir plein d’espoir du soir du passage du 49.3 de la Loi Travail en 2016... J’espère qu’on aura une belle mobilisation sur les ronds-points et sur les lieux de pouvoir le soir du prochain 49.3."

FORT-DE-FRANCE - La mobilisation continue en Martinique

Frédéric, abonné de la Martinique, nous envoie cette photo et cette vidéo de Fort-de-France, prises ce jeudi lors de la mobilisation contre la réforme des retraites : "Encore une belle mobilisation aujourd’hui à Fort-de-France, largement menée par les enseignants – collèges et lycées sont encore tous fermés cette semaine. On lâche rien. Pa moli !", nous écrit-il.

CLERMONT-FERRAND - Encore 2 500 manifestants dans les rues contre la réforme des retraites

Plusieurs milliers de manifestants (2 500 selon les syndicats) ont une nouvelle fois manifesté dans les rues de Clermont-Ferrand, ce jeudi 20 février, contre la réforme des retraites. Le cortège est parti du palais de justice pour terminer sur la place de Jaude, la plus grande de la ville. Les avocats ont de nouveau manifesté en nombre.

Un arrêt a été marqué devant le rectorat pour rappeler les difficultés des fonctionnaires de l’Education nationale dans la région, avec la convocation par la police des dirigeants syndicaux de l’académie suite à une action pacifique, au lycée Blaise Pascal de Clermont-Ferrand, contre les épreuves anticipées du bac (les "E3C").

Comme à l’accoutumée, la manifestation s’est déroulée dans le calme.

PARIS - Fin progressive de la manifestation du 20 février

Nos journalistes présents dans le cortège à Paris ce jeudi 20 février ont pu parler avec Yacine, militant syndical Sud-Rail à la gare de Lyon. Pour lui, le mouvement n’est pas fini, même si la grève a fini par s’essouffler. "Les gens ont fait grève pendant 40-50 jours, et les fiches de paie tombées au mois de février, c’est compliqué, nous explique-t-il. Mais tant que la loi n’est pas votée, elle n’est pas passée."

Place d’Italie, la manifestation se disperse lentement et dans le calme.

MARSEILLE - Du monde aussi à la Porte d’Aix

Les manifestants ont défilé nombreux dans les rues de la capitale de la Région sud, à l’appel de la CGT, Force Ouvrière, FSU, Solidaires et des organisations de jeunesse.

Du monde à la manifestation ce matin à la Porte d’Aix à Marseille (Mireille)

Les manifestants affluent de tous les côtés (Sophie).

PARIS - Plusieurs milliers de personnes dans la manifestation parisienne contre la réforme des retraites

Les reporters de Là-bas sont dans la manifestation parisienne pour cette 10e journée de mobilisation contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, examiné par l’Assemblée nationale depuis le 17 février. Au moins 10 000 manifestants ont répondu à l’appel des syndicats selon nos journalistes sur place.
Le cortège, fortement encadré par la police, avance dans le calme. Tous les policiers n’arborent pas leur matricule RIO, alors que cela est obligatoire, constatent nos reporters.
Nous profitons de la bonne ambiance pour discuter avec Ian Brossat, porte-parole du Parti communiste français (PCF), maire adjoint de Paris en charge du logement et élu du 18e arrondissement.

NICE - La manifestation contraste avec le carnaval officiel

Un air de contre-carnaval et pas mal de monde, beaucoup de drapeaux et des pétards à gogo dans les rangs de la manifestation interprofessionelle niçoise... La marionnette-Macron se fait chahuter dans le cortège et les pompiers ferment la marche qui remonte l’avenue Jean Médecin.

Gilets et drapeaux jaunes éclatants au départ de la manifestation de Nice (Florian)

Les manifestants ensoleillés remontent l’avenue Jean Médecin (Florian)

"Plus haut" hurlent les manifestants carnavaliers à chaque envolée de la "Macron-marionnette" (Florian)

Les sapeurs-pompiers du 06 assurent la fermeture du cortège (Florian)

BEZIERS - Du monde aussi dans les rues

Les manifestants ont pris le départ ce matin dans les rues de Béziers.

La manifestation a pris son départ sous le soleil de Béziers (compte twitter de l’avocat "Maitre ta robe")

GUERET - Manifestation dans une ambiance de carnaval

Au son des sifflets jaunes, vendus un euro pour alimenter les caisses de grève, la manifestation a pris son départ devant la préfecture de Guéret dans la Creuse.

Début de manifestation devant la préfecture de Guéret dans la Creuse (Patrick)

La relève est assurée au son des sifflets jaunes (Patrick)

Derniers préparatifs avant le départ (Patrick)

Dépôt de godillots usagés devant la permanence du député godillot Jean-Baptiste Moreau (Patrick)

Encore une photo à mettre dans la rubrique "Nos manifestants ont du talent" (Patrick)

Et à la fin, les manifestants ont prévu de "brûler Black Rock" (Patrick)

Fin de la manifestation à Guéret, danse autour d’un feu de joie (Patrick)

INFOGRÈVE - La CGT claque la porte de la conférence de financement

« La conférence de financement est morte mais ce n’est pas une surprise pour la CGT. » C’est Catherine Perret, la numéro de 2 de la CGT, qui parle sur Radio Classique ce mercredi matin. La Confédération Générale du Travail a claqué aujourd’hui la porte de la « conférence de financement » mise en place par le gouvernement, sensée trouver les solutions pour équilibrer le système des retraites. Un déséquilibre financier que conteste formellement la CGT depuis le départ.

Le syndicat a par ailleurs annoncé l’organisation de sa propre conférence de financement alternative et la rencontre ce jeudi avec Force ouvrière, Solidaires, FSU et des syndicats étudiants pour évoquer sa mise en place.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Une pieuvre dans la baignoire ! Reportage de Sophie Simonot (février 1995). PODCAST Peur bleue ou mort de peur ? Et vous ? Accès libreÉcouter

Le

Le tonnerre dans la nuit, le trou d’air dans l’avion, la pieuvre dans la baignoire, C’est fou la peur, c’est flou. C’est parce que c’est flou que ça fait peur, c’est tapi, c’est caché en nous, c’est l’inhumain dans l’homme. Il y en a de belles des peurs...Aujourd’hui la peur, les jetons, les moules, la trouille, les avoir à zéro...

La pollution atmosphérique tue vingt fois plus que la Covid-19 1972 : DES VÉLOS, PAS D’AUTOS ! Accès libreVoir

Le

La Covid-19 nous a obligés à faire passer nos vies avant l’économie. Mais maintenant, retour à la normale. Avec la pollution atmosphérique qui tue vingt fois plus, l’économie passe avant nos vies. Voici un petit retour sur la première manif écolo en faveur du vélo, le 22 avril 1972, organisée par les Amis de la Terre et suivie par 25 000 doux dingues…

Pour un programme de PLANIFICATION ÉCOLOGIQUE. Avec le sociologue Razmig Keucheyan Monde d’après : mode d’emploi Accès libreÉcouter

Le

Demain, le paradis ? Ce n’est pas certain. Mais quel avenir avec ce choc énorme ? Il est urgent de faire front face à un pouvoir qui va revenir comme avant, mais en pire. Voici le projet de deux chercheurs, Razmig Keucheyan et Cédric Durand, une PLANIFICATION ÉCOLOGIQUE avec un programme en cinq points : un contrôle public de l’investissement, une garantie de l’emploi, la relocalisation de (...)

Comment en est-on arrivé là en si peu de temps ? Voilà la réponse dans une super BD ! LA GRIPPETTE DU PANGOLIN AbonnésLire

Le

C’est passé si vite… Une histoire de pandémie, de confinement et de résidence secondaire : voilà qu’un éternuement de pangolin en Chine fait trembler le monde entier. Enfin, presque le monde entier. Parce qu’en France, la clairvoyance présidentielle nous a évité de tomber dans la panique, puis de paniquer parce qu’il était temps. De ne pas porter de masques inutiles, puis de porter des masques indispensables. De confiner, de déconfiner. On passe son temps sur Internet à essayer de comprendre ce qui nous tombe sur la tête et on finit noyé sous le flot d’informations continues. Alors arrêtons-nous un instant. Prenez le temps – grâce à Mathieu Colloghan – de regarder ce qui s’est passé depuis le rhume du pangolin.