Qui sommes-nous ?

« LÀ-BAS SI J’Y SUIS », créée et animée par Daniel Mermet, est une des plus grandes émissions de l’histoire de la radio. Magazine de grand reportage radiophonique né en 1989 lors de la chute du mur de Berlin, diffusée quotidiennement sur France Inter jusqu’en 2014, récompensée par de nombreux prix, rencontrant un grand succès populaire, l’émission se développe aujourd’hui avec succès sur le net, en radio toujours mais aussi en vidéo, en images et en textes.

Sans publicité, sans subvention, le site est exclusivement financé par les abonnements (5 euros mensuel). Pour son premier anniversaire, le 21 janvier 2016, le site comptait 25 000 abonnés, 30 000 visites quotidiennes en moyenne, un million chaque mois. Depuis plus de 25 ans et toujours « plus près des jetables que des notables », Là-bas affirme son attachement à la tradition d’un journalisme de contre-pouvoir, sous une forme à la fois populaire, rigoureuse et engagée.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.