Squatter le pouvoir, les mairies rebelles d’Espagne

Journaliste à Médiapart, Ludovic Lamant a suivi l’actualité espagnole à partir de 2011. Il a vécu et analysé le mouvement du 15-M et de ses conséquences politiques bouillonnantes. Cinq ans plus tard, alors qu’il est correspondant à Bruxelles où il tient le triste feuilleton de la crise européenne, il revient sur la genèse de ce mouvement, « nœud d’intuitions géniales d’hypothèses, fragiles, contradictoires » qui a occupé les rues et les places pour y inventer de nouveaux contre-pouvoirs. Qu’en reste t-il alors que « les nouvelles gauches sont toujours minoritaires en Espagne et en France ? » Beaucoup de choses, plus qu’on l’imagine, et dont le premier bilan devait être dressé. Et « si c’était dans les villes que l’Europe sociale voyait le jour, et si c’étaient les maires qui faisaient advenir le projet de communauté défiguré par les banques, la troïka et les médiocres économistes ? »

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

Mai 1886 : massacre à Chicago Le 1er Mai a une histoire Accès libreVoir

Le

Cette histoire commence le 4 mai 1886 à Chicago. Sur Haymarket Square, lors d’une manif dans la longue lutte pour la journée de huit heures, une bombe explose, des policiers sont tués, huit hommes sont arrêtés et accusés de meurtre. Le procureur Julius Grinnel est très clair : « ces hommes sont choisis parce qu’ils sont des meneurs. Ils ne sont pas plus coupables que les milliers de personnes qui les suivaient… Messieurs du jury, condamnez ces hommes, faites d’eux un exemple, faites les pendre et vous sauverez nos institutions et notre société. »