Quand la gauche essayait. Les leçons du pouvoir 1924, 1936, 1944, 1981

Étudier et comparer les réalisations et les échecs de la gauche française, de cartel des gauches (1924-1926), au Front Populaire (1936-1938), à la Libération (1944-1947) et aux cinq premières années de la présidence de Mitterrand (1981-1986). Tel est l’exercice auquel s’est livré notre ami Serge Halimi, directeur du Monde Diplomatique. Il explique comment « la gauche au pouvoir a caboté entre deux récifs : tantôt sa volonté de transformation sociale butant sur les contraintes imposées par l’ordre capitaliste, tantôt sa pratique du pouvoir devançait les exigences de ses adverses ». L’étude de cette tension permanente entre audace et enlisement, espérance et renoncement est d’autant plus intéressante qu’elle éclaire les raisons de la dilution de la gauche qui s’est elle-même « construit les barreaux de sa cage de verre ».

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le prochain café repaire de Liffré portera sur le thème des Ehpads. Témoignage des personnels, différences entre l’associatif, le public et le privé, et alternatives en France ou à l’International ! Nous vous attendons mercredi 22 octobre dès 18h30 à l’Entre-Temps, 12 avenue François Mitterrand, 35340 (...)

  • Pour notre réunion de ce lundi 28, le repaire de Bennecourt vous propose de visionner le film "J’veux du soleil !"de François Ruffin, la projection débuterait vers 19h (pétant...) pour se finir vers 20h20. Suivra le repas qui sera aussi l’occasion de se retrouver et débattre autour de la séquence (...)

Une sélection :

Saluons le courage de nos policiers qui se battent héroïquement ! FARIDA, INFIRMIÈRE CRIMINELLE, 1m55… Accès libreVoir

Le

Soignants, blouses blanches, bravo à nos héros ! Ça, c’était hier. Aujourd’hui, voilà une infirmière par terre, blessée, menottée, en garde à vue. On salue le courage de la police de Macron contre une femme d’1m55, jetée à terre, asthmatique et qui réclame sa Ventoline. Farida a reconnu avoir jeté deux cailloux sur les flics.

La République En Marche renonce à supprimer l’expression « Sécurité Sociale » dans la Constitution Ambroise Croizat nous avait prévenus : « le patronat ne désarme jamais » Accès libreÉcouter

Le

En février 2011, notre reportage sur Ambroise Croizat fut une redécouverte, et pour beaucoup une découverte, du père de la Sécurité Sociale. Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise Croizat ? C’est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites.

La messe est dite pour les salariés de General Electric ! Retour sur notre enquête ALSTOM, MACRON, HISTOIRE D’UNE TRAHISON Accès libreVoir

Le

L’histoire de la vente de la branche énergie d’Alstom à son concurrent américain Général Electric est digne d’un film de James Bond ! Un polar dans lequel on retrouve mêlés le FBI, la justice américaine, des patrons de grands groupes, des histoires de pots de vin et de corruption... et Emmanuel Macron !