Ce pays que tu ne connais pas

« Quand un boxeur envoie un crochet du gauche, il ne prévient pas à l’avance. C’est donc par surprise que je publie Ce pays que tu ne connais pas, un uppercut moral qui atteindra, je l’espère, le Président de la République », disait François Ruffin à la sortie de son livre. Cet uppercut, c’est le portrait d’une France qui souffre pendant qu’un homme commence son ascension, c’est la vie de gens qui comptent chaque euro pendant qu’un homme se sert des finances de l’État pour atteindre le pouvoir, ce sont des témoignages de caissières, de routiers, d’auxiliaires de vie, d’ouvriers, pendant qu’un homme ne fréquente que des normaliens, des millionnaires, des PDG, des banquiers, des journalistes. C’est enfin la description d’une réalité qu’Emmanuel Macron ignore et veut ignorer. Le roi est mis à nu et son sourire s’est figé pour devenir « le sourire de la mort ».

François Ruffin, Ce pays que tu ne connais pas, Les arènes, Paris, 2019.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

Un reportage dessiné de Mathieu Colloghan en quatre épisodes Justice du pauvre : pauvre justice ! AbonnésLire

Le

Déménagement du Palais de justice de Paris : Mathieu Colloghan a suivi les dernières comparutions immédiates sur l’île de la Cité. Un grand reportage dessiné.

Ça y est, le nouveau Palais de justice de Paris a ouvert ses portes. C’est le 16 avril dernier que le tout nouveau bâtiment construit porte de Clichy, dans le 17ème arrondissement de Paris, a accueilli ses premières audiences. Le déménagement des tribunaux d’instance, de grande instance, ainsi que des affaires familiales, financières et antiterroristes, doit être achevé mi-juillet.

Le procès de Sarkozy (1) Accès libreÉcouter

Le

Après le procès de Jacques Chirac, au tour de Nicolas Sarkozy de comparaître devant le tribunal au service de la mauvaise foi.
Au théâtre Dejazet, les témoins parlent de la politique "médiatiquement sécurisée" de Nicolas Sarkozy, les griefs du jeune populiste sont nombreux ...