Nouvelles mythologies économiques

« Loi travail », impératifs de « flexibilité » et de « compétitivité », « règles européennes aux quelles il faut se conformer », « adaptation de notre modèle social », « transition énergétique ruineuse ». Dans ce petit livre, Eloi Laurent, économiste critique, enseignant à Sciences-Po et à Stanford démolit une quinzaine de mythologies économiques que le pouvoir donne pour des vérités scientifiques mais qui ne sont en fait que les préjugés idéologiques.

Éloi Laurent, Nouvelles mythologies économiques, Les Liens qui libèrent, Paris, 2016.

Dans nos émissions

  • Nos mythologies économiques : rencontre avec Éloi LAURENT

    L’imposture des économistes Abonnés

    Écouter
    Où se fabrique l’idéologie dominante ? Où se diffuse la propagande officielle ? Répondre « France Inter » peut paraître une provocation sans fondement. Pourtant il arrive que l’auditeur soit saisi par le doute. Ainsi, samedi dernier, (...)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.