Avril

Articles de cette rubrique

  • Caterpillar : ça branle dans le manche

    Écouter
    Chez Caterpillar, à Grenoble, les ouvriers ont constitué un comité de grève indépendant des syndicats, jugés "trop gentils". Et ce sont eux qui ont retenu les dirigeants durant 24 h. Pour les contraindre à négocier. Maître Sylvain Niel, (...)
  • Samudaripen, le génocide des Roms

    Écouter
    Interview avec Marcel Courthiade, Yeta Lomka, Awina Borghese et Monsieur Bartoche autour du génocide des Roms pendant la Seconde Guerre Mondiale. Souvent oubliés, les Roms ont été déportés à Auschwitz ; ils furent 3900 victimes du nazisme (...)
  • Big Brother is watching you

    Écouter
    Une journée ordinaire dans la vie d’un homme ordinaire : un homme qui a un chien avec une puce (une micro-puce, pas une puce qui gratte !), qui retire des sous avec sa carte bancaire, qui roule en voiture ou prend le métro avec son passe (...)
  • Un costard pour le roi du luxe

    Écouter
    Le premier groupe de luxe au monde, LVMH, va délocaliser sa production de costumes Kenzo en Pologne. Mais les ouvrières du sous-traitant ne se laissent pas faire : elles arrivent du Nord pour discuter avec Bernard Arnault, l’homme le (...)
  • Le grand bond en arrière

    Écouter
    Entretien avec Serge Halimi, journaliste au mensuel le Monde diplomatique, autour de son livre "Le grand bond en arrière : comment l’ordre libéral s’est imposé au monde" (Editions Fayard). Comment est-on passé à un nouveau capitalisme (...)
  • Colombie : pornographie et religion

    Écouter
    Aujourd’hui, petite balade éclectique à travers la Colombie : chez le barbier dans le Putumayo, dans un cinéma "spécialisé" à Bogota, et enfin, à l’église Santa Maria de Montserrat de Santa-Fe... reportage : Daniel Mermet, Giv Anquetil et (...)

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.