Angers

Le Challenge
12 place Mendès-France 49000 Angers

animateur : Marc
courriel : andre.mortreau[a]wanadoo.fr
téléphone : 02 41 79 36 03
site : lecercle49.wordpress.com
rendez-vous : chaque premier mardi du mois, à 19 heures

Articles de cette rubrique

3 documents

  • Quel modèle agricole ? Accès libre

    Lire
    Les résistances qui opèrent en ce moment autour de la Ferme des mille vaches ou du barrage de Sivens se font au titre de quatre axes principaux : la protection de l’environnement et le respect de la vie animale. la critique de notre « (...)
  • CAFÉ-REPAIRE SPÉCIAL KOBANÊ Accès libre

    Lire
    Café-repaire spécial Kobanê Mardi 18 novembre à 19h30 au bar le Challenge Avec la participation d’Aurélien Roulland, chroniqueur au Webzine Kedistan kedistan.fr Les visages épuisés, sérieux, de ceux qui montent la garde depuis des semaines à (...)

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Une sélection :

Chacun a en soi un bourgeois qui sommeille François Bégaudeau : « Je rêverais qu’une assemblée populaire administre France Inter » AbonnésVoir

Le

Je suis un bourgeois et j’en suis fier. Personne ne dit une chose pareille. Le bourgeois, c’est l’autre, le bobo, le faux-cul, le gras du bide. Et encore, ça se dit plus, bourgeois, c’est désuet. Depuis longtemps, le bourgeois a appris à se déguiser. Une casquette de pêcheur, une veste de paysan, un blue jean comme les ouvriers. Il a entonné des discours indignés et révoltés contre le mal, contre le fascisme et contre les cons. C’est un libertaire, le bourgeois. Contre l’impôt, contre le voile, contre les flux migratoires incontrôlés. Il proclame la révolution. C’est le titre du livre d’Emmanuel Macron, RÉVOLUTION. Il est progressiste aussi. Le mouvement qui soutient Macron se proclame « progressiste ».