JP Paroix

lundi 18 septembre
J’écoute France Inter depuis ma naissance et votre émission aussi chaque fois que je le peux ( pour moi 15 h est d’ailleurs un meilleur horaire et je pense qu ’il y a tellement d’horaires décalés qu’à mon avis cela ne change pas vraiment grand chose) Votre émission procure souvent des moments de radio sublimes, elle m’agace aussi parfois. Ces dernières années l’antenne de France Inter s’était en effet normalisée, il me manquait des Claude Viller, Pierre Bouteiller, José Arthur, Yvan Levaï etc . J’écoutais de plus en plus France Culture.
Cette année j’ai eu très peur en vous écoutant au mois de juin, cela risquait d’être encore pire !! L’ombre de Sarkozy planait déjà sur la radio !! Je ne sais pas si on a changé votre horaire pour vous faire du tord mais ce que je sais c’est que j’ai vraiment été agréablement surpris par la rentrée. L’info du matin est intelligente, la demi-heure culturelle est bienvenue l’émission de 16 h 30 18 h est parfaite à écouter en voiture détendue tout en abordant des sujets sérieux. L’émission et pourtant elle tourne est particulièrement intéressante et j’ai pu entendre une grande diversité d’opinion dans la plupart des émissions. Le soir c’est la même qualité avec l’excellente Kathleen EVIN.
Je vous écris cela car je trouve maintenant très injustifié le dénigrement quotidien que j’entends sur votre répondeur, surtout par des gens qui disent boycotter l’antenne. Ils n’ont qu’a aller écouter RTL RMC ou Europe et ils arrêteront de se moquer du slogan la différence.
Franchement je ne comprends pas ! Soit c’est de la Parano, soit c’est un
sectarisme grave.
Je ne partage pas les idées de sylvestre mais je supporte de l’entendre 3 mn. Guy Carlier participait à une émission de merde à la télé mais j’adore sa lettre du matin. Didier Porte à midi est très bon aussi. Franchement je ne comprends pas et je trouve cela très insultant pour tous vos collègues de la radio. La radio de service public est à tout le monde alors on peut accepter d’entendre des opinions que l’on ne partage pas. L’important est qu’elle soit intelligente, qu’elle amène un supplément de culture et que ceux qui la font soient des hommes et des femmes libres. Excusez moi si je trouve que cette année elle a fait des progrès.
C’est dommage qu’il n’y ait pas un forum sur internet pour les auditeurs de votre émission modeste et géniale ou alors j’ai pas su le trouver . cela m’aurait intéressé de pouvoir lancer ce débat et voir si je suis vraiment le seul dans mon cas
Un fidèle auditeur

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Un cycle de NEUF conférences, rencontres, projections, lectures avec Alain Badiou ! Organisée par l’Université populaire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile et le Repaire d’Aubagne, cette immense tournée va emmener Alain Badiou, du 24 novembre au 2 décembre, de Marseille à Aubagne en passant par (...)

    Aubagne

  • Le Bar d’à Côté - 33 rue Porte Carrée 35140 Saint-Aubin-du-Cormier - vous propose une rencontre avec le café Repaire de Liffré qui convie à des soirées thématiques tous les deuxièmes mercredi du mois, dans le café-brasserie L’Entre-temps. Ses animateurs nous présenteront son histoire, les thèmes débattus, (...)

    Liffré

  • Le repaire d’Annecy-Meythet LE CHE vous propose un débat avec Mino FAÏTA, historien, habitant vers Cluses, auteur d’ouvrages sur la Grande Guerre. Le thème sera : Fusillés de la Grande Guerre, morts pour et par la France, une page jamais fermée... Avant ce débat, nous diffuserons grâce à nos amis du (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Exceptionnellement, le café repaire de Neuvy n’aura pas lieu le dernier vendredi du mois de novembre, mais le vendredi 8 décembre à 18h30. Le thème tournera autour des enjeux de la monnaie locale, en présence de trois membres du collectif « Le Soudicy », Sylvie Mazard, Agnès Dollet et Michel (...)

    Neuvy
    24, rue Saint-Vincent

  • La commercialisation des données personnelles est devenue un marché juteux qui intéresse les sociétés vivant de publicités. Comment le système fonctionne-t-il ? Comment s’en protéger au mieux ? L’installation de compteurs communicants tels que le Linky pour l’électricité interroge sur l’utilisation des (...)