Second tour : 81% des inscrits ne veulent pas de Macron

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Macron est élu, mais selon les tout derniers sondages, à peine 18% des inscrits veulent de lui comme président de la République.

L’équipe de Là-bas a fait quelques calculs très simples :
Population française 67 millions de Français
Électeurs potentiels 53,4 millions de Français
Inscrits (88,6%) 47 millions de Français
Non inscrits (11,4%) 6,4 millions de Français

(dessin : Colloghan)

Selon la dernière estimation d’Ipsos/Sopra Steria à 17h ce dimanche 07 mai, l’abstention au second tour serait de 26% des inscrits, soit 12,2 millions de Français.

Le nombre de suffrages exprimés s’élèverait donc à 34,8 millions.

Si on se fie aux dernières estimations de l’ultime enquête d’Ipsos/Sopra Steria du vendredi 05 mai, les intentions de vote pour Emmanuel Macron seraient de 63%, soit 21,9 millions de voix.

Mais sur l’ensemble des votants pour Emmanuel Macron, certains le font sans adhérer à son projet, « pour faire barrage au Front National ». Selon un sondage réalisé jeudi 04 mai et publié par Ipsos Sopra-Steria, « les électeurs qui votent pour Emmanuel Macron le font à 40 % par adhésion et à 60 % par défaut. »

DONC, sur les possibles 21,9 millions de voix pour le candidat de En Marche ! :
- 13,1 millions de personnes voteraient Macron par défaut,
- et 8,7 millions des votants adhèreraient au candidat Macron, soit seulement 18,6% des inscrits ! 

On peut donc penser que plus de 81% des inscrits sur les listes électorales n’ont pas envie du futur président !

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Dossier : Qui est VRAIMENT Emmanuel MACRON ?

Il est à la fois jeune et dynamique, mais en même temps il est dynamique et jeune à la fois. Pur produit 100% fabriqué par le PPA (Parti de la Presse et de l’Argent), afin que tout change pour que rien ne change, Emmanuel MACRON s’apprête à prendre le volant pour foncer dans le mur. Mais on ne pourra pas dire que LÀ-BAS n’aura pas klaxonné…

Voir le dossier

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Macron, quand tu tires la chasse, pense à eux ! « MISÉRABLES ÉGOUTIERS » AbonnésVoir

Le

« Misérables égoutiers ! » C’est comme ça que l’avocat Richard Malka qualifie ceux qui ont publié les photos de son client Benjamin Griveaux. Une insulte pour les égoutiers, au moment même où ils se battent contre la réforme des retraites qui va repousser l’âge du départ, alors que les risques et la pénibilité de leur métier sont depuis longtemps reconnus. Un reportage avec les égoutiers en lutte contre ce mépris révoltant.

Hommage à Daniel Bensaïd en sept podcasts (ÉPISODE 07) Pour un socialisme du XXIe siècle Accès libreÉcouter

Le

« Si le postier et le philosophe sortent un livre et appellent à prendre parti, c’est qu’un grand évènement va se produire ! » Le 5 février 2009, Olivier Besancenot et Daniel Bensaïd étaient dans Là-bas si j’y suis pour parler de la refondation de la Ligue Communiste Révolutionnaire, qui se transformait alors en NPA, le Nouveau Parti Anticapitaliste. « Je reviendrai et je serai des millions ! »