Mais dis donc, j’y pense, on n’a pas oublié les musulmans ? Abonnés

1

Le

[EXTRAIT] Mais dis donc, j’y pense, on n’a pas oublié les musulmans ?

(photo : Union des Organisations Islamiques de France)

L’attentat, c’est un coup de Poutine, l’épicier du coin en est sûr et certain, c’est un coup pour faire gagner Marine Le Pen. À chaque attentat, c’est pareil, ça refait l’amalgame : terrorisme = salafisme = islamisme = musulman = épicier du coin. Et du coup, les clients vont chez Leclerc. Mais attention, ils votent, les musulmans, ils sont cinq millions, et vous savez pour qui ils votent ? Voilà un reportage à la Foire Musulmane du Bourget. 600 stands, 150 000 visiteurs. Parfums, corans, pâtisseries et voiles affriolants. Et une question : « onze candidats, pour qui voter ? » Du 14 au 17 avril, au Bourget (93), c’était la 34ème RAMF, Rencontre Annuelle des Musulmans de France. À la fois une énorme foire commerciale et un « forum politico-religieux ». 600 stands, 150 000 entrées. Organisée par l’Union des Organisations Islamiques de France (UOIF), liée à la mouvance des Frères Musulmans, bête noire du FN. Les Français-musulmans sont environ cinq millions. Autant de clients convoités par le business commercial et religieux. Et politique aussi. D’après vous, pour qui voteront-ils dimanche ? Attention, réponses inattendues.

Un reportage de Dillah TEIBI.

Les différentes séquences du reportage :

01. Le vote musulman, une légende urbaine

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

reportage : Dillah TEIBI
journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Alexandre LAMBERT et Sylvain RICHARD

Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Pologne, plombier, miracle et gaz de schiste Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

La Pologne ne connaît pas la crise, sauf pour la majorité des Polonais qui commencent à se lasser de regarder la scintillante vitrine ultralibérale sans jamais pouvoir entrer dans la boutique.
Un reportage à Varsovie d’Antoine Chao et Daniel Mermet.

Chlordécone. Grand reportage radio Chlordécone, un crime impuni Accès libreÉcouter

Le

Trois manifestations simultanées. Une en Martinique, une en Guadeloupe et une place de la République à Paris. Ce qui a réuni plusieurs milliers de personnes ce samedi 27 février 2021, c’est le risque de voir la prescription empêcher la justice de condamner les responsables de la pollution au chlordécone. Entre 1972 et 1993, cet insecticide a été autorisé et utilisé dans les bananeraies des Antilles, alors que sa dangerosité était connue et documentée. Pire même, entre 1990 et 1993, il est enfin retiré de la vente en métropole, mais des dérogations successives permettent au chlordécone de continuer à être utilisé en Martinique et en Guadeloupe, entraînant une contamination des sols et des eaux et une explosion du nombre de cancers.

Julian Assange, cyberterroriste ? Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Pour toute une génération aujourd’hui dans le monde, Julian Assange est le héros qui invente Wikileaks, qui dévoile les crimes de guerre des États-Unis en Irak, qui diffuse des milliers de pages de documents officiels, qui fait trembler États et services de renseignement.