Mai 1936. Il y a 80 ans, le Front Populaire

La vie est à nous ! ou quand le peuple triomphait

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Casquettes et poings levés, drapeaux rouges sur les usines occupées, des amoureux sur un tandem, le Front Populaire nous a laissé ces emblèmes de la première victoire du peuple dans la lutte des classes en France. Un élan qui a débordé le gouvernement de gauche qui venait d’être élu, et qui a débordé le cadre des syndicats ouvriers.

« LE FRONT POPULAIRE A DONNÉ UN ESSOR À LA VIE », nous disait en 1996 un ancien ouvrier qui avait vécu cette victoire sans précédent. Liberté syndicale, semaine de 40 heures (au lieu de 48), conventions collectives, aides pour les chômeurs, congés payés deux semaines par an… Mais aussi un souffle d’émancipation populaire et la base de l’État social.

Dans nos émissions, nous sommes revenus plusieurs fois sur cette époque qui, aujourd’hui, 80 ans après, est une inspiration pour les luttes actuelles. Prenez le temps d’écouter – et de savourer – « LA VIE EST À NOUS », en trois épisodes, avec des éclairages de l’historienne Danielle TARTAKOWSKY et les voix disparues qui ont changé nos vies.

Pathé Journal (20 juin 1936)

Alors que la France est cernée par le fascisme en Italie, en Allemagne puis en Espagne, le peuple l’emporte. 12  000 grèves dont 9  000 avec occupation d’usine ou de magasin qui mobilisent 2,5 millions de travailleurs. Un formidable élan populaire qui va déborder le gouvernement de gauche et les directions syndicales.

On connaît le résultat : congés payés, quarante heures, la dignité reconquise, un souffle neuf. Et aussi la peur et la rage des classes possédantes. Face à ces « salopards en casquette », les milieux d’affaires provoquèrent la fuite des capitaux en affirmant : « plutôt Hitler que le Front populaire ». Les possédants ont ainsi contribué à l’échec en 1937 de la coalition menée par Léon BLUM.

Mais aujourd’hui, 80 ans après, malgré leur acharnement et les moyens dont ils disposent, ils n’ont pas encore réussi à détruire toutes les conquêtes sociales du printemps 1936.


Témoignages, archives, entretien avec l’historienne Danielle Tartakowsky (diffusés pour la première fois en mai 2012)

01. La vie est à nous (1) [mai 2012]
02. La vie est à nous (2) [mai 2012]
03. La vie est à nous (3) [mai 2012]

Merci à Danielle TARTAKOWSKY.

Programmation musicale :
- Jean-Lorris : Aux hommes de l’an 2000
- Jean Gabin : Quand on s’promène au bord de l’eau (extrait du film La belle équipe, de Jean Duvivier, 1936)
- Montehus : Le décor va changer
- Chantegrelet et Doubis : La victoire du Front populaire
- Ray Ventura : La grève de l’orchestre
- Marianne Oswald : La grasse matinée
- Raoul Chantegrelet : Vas-y Léon
- Albert Préjean : Amusez-vous

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

reportages : Zoé VARIER
entretien : Daniel MERMET
réalisation : Franck HADERER et Bertrand CHAUMETON

(Vous pouvez podcaster ces émissions en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

La violence d’un capitalisme en déroute CHILI, LE NÉOLIBÉRALISME À L’AGONIE FAIT TIRER DANS LE TAS AbonnésVoir

Le

Lundi 14 octobre, à Santiago du Chili, des étudiants protestent contre l’augmentation du prix du ticket de métro. Une augmentation de 3% qui peut sembler dérisoire, c’est 30 pesos chiliens, soit 3,7 centimes d’euros. Mais c’est la goutte d’eau, le peuple se révolte, et le président fait tirer dans le tas. 18 morts, à l’heure où nous écrivons.

TEXTES À L’APPUI. Noam CHOMSKY et Jacques BOUVERESSE. Dialogue au Collège de France avec Daniel MERMET NOAM CHOMSKY, dialogue avec Jacques BOUVERESSE Accès libreLire

Le

Le 31 mai 2010, à l’occasion du colloque « Rationalité, vérité et démocratie : Bertrand Russell, George Orwell, Noam Chomsky » organisé par Jacques Bouveresse au Collège de France, Daniel Mermet s’entretenait avec Jacques Bouveresse et Noam Chomsky sur le thème « Science et Politique ».

En voici la transcription.

Palestine, une douleur fantôme. Reportage Daniel Mermet, Giv Anquetil, 1998 La Nakba, une tache en forme de clé Accès libreÉcouter

Le

Champagne et bain de sang. Les amateurs de contraste sont servis. Tous les écrans du monde sont divisés en deux parties égales. Moitié fête à Jérusalem, moitié massacre à Gaza. Voilà qui satisfait la neutralité médiatique. Deux camps opposés, face à face, deux camps de force égale. Comme si l’une des premières puissances militaires mondiales alliée au pays le plus puissant au monde était sur le même plan qu’un peuple à l’agonie, écrasé, épuisé par des années de blocus, qui résiste avec des lance-pierres, des pneus enflammés, des cerfs-volants, des tenailles pour couper les barbelés et quelques cocktails Molotov contre une armée, des blindés, des drones, des technologies de pointe et des centaines de tireurs d’élite.

Un entretien de Jonathan Duong avec Akram Belkaïd, du Monde diplomatique La jeunesse palestinienne réinvente la lutte Accès libreÉcouter

Le

Depuis la décision unilatérale de Donald J. Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale d’Israël, le gouvernement ultra-droitier de Benyamin Netanyahou se sent pousser des ailes : un nouveau programme de colonies en Cisjordanie a été approuvée en janvier dernier, de quoi susciter la colère des Palestiniens, déjà ravivée en décembre 2017 par l’annonce du président des États-Unis de transférer l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem.