L’Huma si j’y suis, suite

SEX-TOYS ÉCOLO : SE FAIRE DU BIEN SANS SE FAIRE DE MAL

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Accéder aux vices des bourgeoises, jamais ! « Le contrôle des naissances est un leurre pour les masses populaires mais c’est une arme entre les mains de la bourgeoisie contre les lois sociales. » Ainsi parlait la célèbre Jeanette Vermeersch, présidente de l’Union des Femmes Françaises, grande figure du Parti Communiste, gardienne farouche de l’orthodoxie stalinienne et épouse de Maurice Thorez. Elle ajoutait, « depuis quand les femmes travailleuses réclameraient le droit d’accéder aux vices des bourgeoises ? Jamais ! » Le débat faisait rage dans une société française puritaine et coincée. C’était en 1956 et l’on ne trouvait pas de sex toys à la fête de l’Huma. Et encore moins de sex-toys ecolo. Quoique…


Les sex toys écolo : se faire du bien sans se faire de mal

Les sex toys écolo
Reportage : Aurélie SFEZ
Réalisation : Jérôme CHELIUS

Réécoutez toutes nos émissions diffusées en direct à la Fête de l’Huma 2015 en cliquant ici.

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :