Mai

Articles de cette rubrique

23 documents

  • Kosovo, le bénéfice du doute (2) Accès libre

    Écouter
    Un petit garçon en larme avec une balle dans le bras et sa pauvre mère avec son visage de piéta. Comment rester indifférent devant ce pauvre peuple déporté, hébété, fuyant sur les routes dans de pauvres charrettes, un matelas, une casserole, (...)
  • Kosovo, le bénéfice du doute Accès libre

    Écouter
    Pour les médias nous sommes tous des poissons rouges. Il suffit au poisson rouge de faire un seul tour dans son aquarium pour tout oublier. Du jour au lendemain, nous oublions. C’est l’ardoise magique, on écrit, on dessine, et hop, on (...)
  • Carnets de route Accès libre

    Écouter
    On est con mais pas au point de voyager. Aller au bout du monde pour un bout de conversation, partir pour la ramener ; avec sa pipe et ses bons mots, l’écrivain voyageur a été écrasé par les gros sabots du tourisme de masse. Plus le temps de (...)
  • Cocorico Toyota ! Accès libre

    Écouter
    Eh oui, Toyota est fantastique ! Alors que Renault perd 24% et PSA 36%, à Valenciennes Toyota tourne à plein régime. C’est même la fête pour le lancement du modèle "Origine France" qui va être exporté vers les (...)
  • Le plateau insoumis Accès libre

    Écouter
    Tarnac et sa petite épicerie tapie dans l’ombre, Georges Guingouin le héro méconnu de la Résistance, Gentioux et son monument aux morts « maudite soit la guerre », le camp de la Courtine où en 1917 des soldats russes emprisonnés formèrent un (...)
  • Jean Zay, quand la gauche essayait Accès libre

    Écouter
    Aujourd’hui à Cannes un hommage est rendu au créateur du festival de Cannes, Jean Zay. On connait un collège, une rue Jean Zay, mais guère plus. Depuis des années des fidèles, des chercheurs, des enseignants, s’efforcent de faire connaitre et (...)
  • Eloge de la désobéissance Accès libre

    Écouter
    « Selbsdenken », penser par soi-même, un mot qui peut illustrer une des grandes controverse du XXème siècle autour de la thèse de Hannah Arendt, « la banalité du mal ». Au moment où sort le film de Margarate von Trotta sur Hannah Arendt et où (...)

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Dernières publis

Une sélection :

Reportage aux urgences de Chinon Colère dans le cathéter AbonnésÉcouter

Le

Les urgences hospitalières sont en grève depuis la mi-mars : un mouvement de grande ampleur lancé hors syndicats par le collectif L’Inter-Urgences, constitué notamment de jeunes professionnels du milieu hospitalier. Plus de 150 établissements sont mobilisés à travers la France. 10 000 nouvelles embauches, un salaire mensuel revalorisé de 300 euros : ce sont les principales revendications des urgentistes en grève. Notre reporter Dillah Teibi a passé quelques jours dans le service des urgences de l’hôpital de Chinon.

Chacun a en soi un bourgeois qui sommeille François Bégaudeau : « Je rêverais qu’une assemblée populaire administre France Inter » AbonnésVoir

Le

Je suis un bourgeois et j’en suis fier. Personne ne dit une chose pareille. Le bourgeois, c’est l’autre, le bobo, le faux-cul, le gras du bide. Et encore, ça se dit plus, bourgeois, c’est désuet. Depuis longtemps, le bourgeois a appris à se déguiser. Une casquette de pêcheur, une veste de paysan, un blue jean comme les ouvriers. Il a entonné des discours indignés et révoltés contre le mal, contre le fascisme et contre les cons. C’est un libertaire, le bourgeois. Contre l’impôt, contre le voile, contre les flux migratoires incontrôlés. Il proclame la révolution. C’est le titre du livre d’Emmanuel Macron, RÉVOLUTION. Il est progressiste aussi. Le mouvement qui soutient Macron se proclame « progressiste ».

Début de notre série « Paroles de Gilets jaunes ». Un texte de Daniel Mermet SE METTRE EN LUTTE EST UNE VICTOIRE Accès libreLire

Le

Les médias c’est une gomme, une grosse gomme qui efface alors qu’elle prétend montrer, c’est la fabrique de l’oubli, c’est l’ardoise magique. Des trésors disparaissent ainsi, des bijoux, des boussoles, des lumières, des plans d’évacuation, des équations mirobolantes, des brins de bruyère et des traits de génie. D’où l’envie pour préparer la rentrée de revenir sur ces paroles envolées, en radio bien sûr, mais aussi en noir sur blanc, fidèlement transcrites.