L’irrécupérable Roland Topor

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Hommage à Roland Topor, interviewé par Claude Dominique dans les années 1980.
Première diffusion le 31 octobre 2007
Les "Mémoires d’un vieux con", de Roland Topor, préfacées par Delfeil de Ton reparaitront en septembre prochain aux éditions Wombat.

Écouter l'émission

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Sur notre site

Dans les livres

  • Mémoires d’un vieux con

    "On connaît aujourd’hui le processus de récupération d’ingestion, de déglutition, d’élimination, de réduction de toute œuvre subversive à la dimension d’un bibelot décoratif qui ne représente plus rien d’autre qu’un « objet de valeur » au sens strictement spéculatif. Mais Topor fait de la résistance, la benne à ordure de la Grande Récup n’est pas encore passée, il est encore temps de relire « La Cuisine cannibale » ou « Four roses for Lucienne » et aussi « Les mémoires d’un vieux con » et tout le reste de celui qui s’étonnait qu’un gramme de merde qui tombe dans un kilo de caviar, gâche tout, alors qu’en revanche, un gramme de caviar tombant dans un kilo de merde n’arrange rien".

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis