Nicolas Hulot Super Héros !

Le , par L’équipe de Là-bas

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Le 7 octobre 2009, on a eu peur. Avec le "Syndrome du Titanic", nous avons tous tremblé.
Les media se sont posé des questions. Un film "radical", "noir", "intraitable sur l’économie libérale et l’injustice érigée en système".
Mais, ministres ou députés, signataires du "Pacte écologique", chefs d’entreprise, rassurez-vous ! Même vous, sponsors de Nicolas Hulot -oui, même vous, Tf1, Edf, l’Oréal, Boygues telecom ou Orange, rassurez-vous !
Car vous n’êtes pas mis en cause. Dans le syndrome du titanic, pas de déchets nucléaires. Pas de temps de cerveau humain à vendre. L’on y dit du mal du capitalisme -une fois !-, oui mais du capitalisme sauvage".
Rassurez-vous donc, Nicolas Hulot n’a pas changé.
Un entretien avec Sophie d’Ivry, Vincent Cheynet, Bruno Clémentin et Thomas Waring.
Premières diffusions les 20 et 21 octobre 2009

Programmation musicale


- Fanfan : Nicolas Hulot
- Daia : La voix de la Terre

Livres


- La décroissance économique : Pour la soutenabilité écologique et l’équité sociale. Sous la direction de Baptiste Mylondo (éditions du Croquant - octobre 2009)
- Le journal "La décroissance"
le site du journal : www.ladecroissance.net
- "André Gorz, un penseur pour le XXIe siècle", dirigé par Christophe Fourel (La Découverte - février 2009)

Rendez-vous sur le site du journal Fakir pour signer la pétition qui demande à Jean-Charles Naouri, PDG du groupe Casino, d’assumer les conséquences de sa politique catastrophique


à la tête du groupe, en tant qu’actionnaire de Moulinex ainsi qu’en tant que directeur de cabinet au ministère de l’economie entre 1984 et 1986.
www.fakirpresse.info

Écouter l'émission

  • 15:04:41 - 1/12

    - MP3 -

  • 15:09:41 - 2/12

    - MP3 -

  • 15:14:41 - 3/12

    - MP3 -

  • 15:19:41 - 4/12

    - MP3 -

  • 15:24:41 - 5/12

    - MP3 -

  • 15:29:41 - 6/12

    - MP3 -

  • 15:34:41 - 7/12

    - MP3 -

  • 15:39:41 - 8/12

    - MP3 -

  • 15:44:41 - 9/12

    - MP3 -

  • 15:49:41 - 10/12

    - MP3 -

  • 15:54:41 - 11/12

    - MP3 -

  • 15:59:41 - 12/12

    - MP3 -

  • 16:04:41 - 13/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

Dernières publis

Une sélection :

La bataille des retraites est lancée. Un entretien de Jérémie Younes avec Christophe Ramaux Comment Macron va baisser nos retraites AbonnésVoir

Le

Après la casse du code du travail et de la SNCF, la suppression des cotisations salariales et de l’impôt de solidarité sur la fortune, la prochaine grande régression sociale que nous propose Emmanuel Macron consiste à « réformer », une nouvelle fois, notre système de retraites. Ou plutôt, à l’affaiblir, afin de préparer l’entrée des compagnies d’assurance privées.

Avec Gérard Filoche Macron fait payer les mesures « gilets jaunes » par la Sécu ! AbonnésÉcouter

Le

Vous vous souvenez des quelques mesures « lâchées » par Emmanuel Macron, début décembre 2018, pour tenter de calmer les « gilets jaunes » ? Hausse de la prime d’activité, exonération des cotisations salariales sur les heures supplémentaires, baisse de la contribution sociale généralisée (CSG) sur les retraites inférieures à 2 000 euros… Ce mardi 20 octobre, presque un an après, l’Assemblée nationale va voter le budget 2020 de la Sécurité sociale. Et que découvre-t-on, à l’article 3 du budget ? C’est la Sécu qui va payer les mesures « gilets jaunes » !

Reportage aux urgences de Chinon Colère dans le cathéter AbonnésÉcouter

Le

Les urgences hospitalières sont en grève depuis la mi-mars : un mouvement de grande ampleur lancé hors syndicats par le collectif L’Inter-Urgences, constitué notamment de jeunes professionnels du milieu hospitalier. Plus de 150 établissements sont mobilisés à travers la France. 10 000 nouvelles embauches, un salaire mensuel revalorisé de 300 euros : ce sont les principales revendications des urgentistes en grève. Notre reporter Dillah Teibi a passé quelques jours dans le service des urgences de l’hôpital de Chinon.