En direct de Londres

Le

Cet article vous est offert, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis ne vit que grâce à vos abonnements. Sans vous, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

"Quand les drapeaux sont déployés, l’intelligence est dans la trompette"
Stefan Zweig
A l’occasion de la célébration des 60 ans de l’appel du 18 juin du Général de Gaulle, retour dans Là-bas si j’y suis sur trois Résistants rencontrés au cours de ces vingt années ...
Malalaï Joya
« Dans une étable, il y a des vaches qui donnent du lait et des ânes qui portent des fardeaux. Mais eux, ils sont pires que des vaches et des ânes, ils sont comme des dragons ». Après avoir prononcé à la télévision ces mots à propos de l’assemblée des députés afghans le 20 mai 2007, Malalaï Joya, jeune députée afghane, a été exclue du parlement. Aujourd’hui, a 32 ans, elle critique ouvertement les seigneurs de la guerre, le gouvernement afghan, les taliban, les forces de la coalition, l’Otan ...
Pramoedya Ananta Toer
Le 30 septembre 1965, Suharto orchestre le massacre de communistes et démocrates indonésiens. Le putsch de Suharto, soutenu et aidé par la CIA, s’est fait dans un bain de sang, un génocide qui fit entre 500 000 et 2 millions de victimes dans l’indifférence mondiale. Témoignage de Pramoedya Ananta Toer, grand figure de l’opposition à Suharto, incarcéré durant de longues années.
Xenia, hautbois de Leningrad
Le 17 septembre 1941, Chostakovitch parle sur les ondes de la radio de Leningrad : « J’ai terminé il y a une heure la partition de deux mouvements d’une grande composition symphonique. [...] Pourquoi vous dis-je tout cela ? Pour que les auditeurs qui m’écoutent en ce moment sachent que la vie dans notre ville se poursuit normalement. »
Pendant le concert, la musique de Chostakovitch, conçue comme une arme psychologique, est retransmise par haut-parleurs dans toute la ville pour être entendue de la population et des troupes ennemies.

Soirée-débat : Face à la crise, désarmons la finance le 19 juin


Le G20 des 26 et 27 juin à Toronto risque d’être à nouveau une mascarade. Quelques jours avant le sommet, Attac et le mouvement altermondialiste souhaitent soulever le débat : face à la crise, quelles alternatives pour construire un système financier plus juste ? Pour en débattre, Attac France et les Attac d’Europe vous invitent à une soirée publique. Au programme :
- 19h-20h30 : 1ère table ronde. Le G20 et ses enjeux : état des débats et réponses pour désarmer la finance
Avec James Galbraith, Frédéric Lordon, Dominique Plihon, Aurélie Trouvé
- 20h30-21h00 : pause, vidéos et repas
- 21h00-22h30 : 2e table-ronde. La crise financière européenne, enjeux et réponses des mouvements sociaux
Avec Susan George, des représentants des Attac d’Europe et des mouvements grecs
infos pratiques : Salle Jean Dame, 17 rue Leopold Bellan, 75002, Paris, samedi 19 juin à partir de 19h

Écouter l'émission

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 01/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 02/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 03/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 04/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 05/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 06/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 07/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 08/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 09/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 10/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 11/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 12/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour ce rendez-vous au Café Repaire de Nice, nous passerons en revue le crédit d’impôt et l’emploi : crédit d’impôts recherche, zones franches, exonérations de taxe... Bref, les facilités comptables et niches en tous genre. Les gouvernements successifs depuis les années 80 ont taillé un environnement (...)

    Nice
    6 avenue Félix Faure

  • Rendez-vous vendredi 23 Février au café repaire de Neuvy, pour une discussion autour de la question : "les animaux ont-ils des droits ?". Entrée libre et gratuite à partir de 18h30 au restaurant Le Gout des autres !

    Neuvy
    24, rue Saint-Vincent

Dernières publis

Une sélection :

Humanité et fermeté sont les deux mamelles de la France AbonnésVoir

Le

« C’est un projet de loi totalement équilibré. » Voilà comment le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb défend son projet de loi « Asile et immigration ». Pourtant, une trentaine d’associations ont déjà dénoncé une circulaire que le ministre de l’Intérieur souhaite maintenir : ce texte, signé par les ministres Gérard Collomb et Jacques Mézard, demande aux fonctionnaires de l’Office français de l’immigration et de l’intégration de vérifier la situation administrative des immigrés dans les centres d’hébergement d’urgence.

Gardarèm lo Larzac ! Un reportage de Daniel Mermet (1995) ZAD ET LARZAC, MÊME COMBAT ? Écouter

Le

Un symbole phallique ? Une marque ésotérique ? Un signe cabalistique ? Non, un entonnoir. Sur l’une des pierres de la Blaquière, cette fameuse bergerie construite par des centaines de défenseurs du Larzac dans les années 1970, on peut voir ce signe en forme d’entonnoir. Pourquoi ? Et quel rapport avec la ZAD ? LARZAC et ZAD, même combat ? Pour comprendre le débat, d’abord un retour sur le Larzac en 1995 avec les héros modestes de cette lutte, dont un certain José Bové, encore inconnu du grand public à cette époque…

Mort de Charles Jenkins. Reportage de Daniel Mermet et Giv Anquetil au Japon (2010) Histoire incroyable du déserteur américain qui a survécu 40 ans en Corée du Nord Écouter

Le

Une nuit de l’hiver 1965, le sergent Jenkins boit une dizaine de bières et passe en Corée du Nord. Il préfère déserter plutôt que d’aller se faire tuer au Viêt Nam. Il va être retenu une quarantaine d’années dans ce petit paradis communiste, prof d’anglais, espion, acteur dans les films de propagande avant d’être libéré et de finir comme une attraction touristique dans une petite île japonaise. C’est là qu’il nous raconte son incroyable histoire en mai 2010.