En direct de Londres

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

"Quand les drapeaux sont déployés, l’intelligence est dans la trompette"
Stefan Zweig
A l’occasion de la célébration des 60 ans de l’appel du 18 juin du Général de Gaulle, retour dans Là-bas si j’y suis sur trois Résistants rencontrés au cours de ces vingt années ...
Malalaï Joya
« Dans une étable, il y a des vaches qui donnent du lait et des ânes qui portent des fardeaux. Mais eux, ils sont pires que des vaches et des ânes, ils sont comme des dragons ». Après avoir prononcé à la télévision ces mots à propos de l’assemblée des députés afghans le 20 mai 2007, Malalaï Joya, jeune députée afghane, a été exclue du parlement. Aujourd’hui, a 32 ans, elle critique ouvertement les seigneurs de la guerre, le gouvernement afghan, les taliban, les forces de la coalition, l’Otan ...
Pramoedya Ananta Toer
Le 30 septembre 1965, Suharto orchestre le massacre de communistes et démocrates indonésiens. Le putsch de Suharto, soutenu et aidé par la CIA, s’est fait dans un bain de sang, un génocide qui fit entre 500 000 et 2 millions de victimes dans l’indifférence mondiale. Témoignage de Pramoedya Ananta Toer, grand figure de l’opposition à Suharto, incarcéré durant de longues années.
Xenia, hautbois de Leningrad
Le 17 septembre 1941, Chostakovitch parle sur les ondes de la radio de Leningrad : « J’ai terminé il y a une heure la partition de deux mouvements d’une grande composition symphonique. [...] Pourquoi vous dis-je tout cela ? Pour que les auditeurs qui m’écoutent en ce moment sachent que la vie dans notre ville se poursuit normalement. »
Pendant le concert, la musique de Chostakovitch, conçue comme une arme psychologique, est retransmise par haut-parleurs dans toute la ville pour être entendue de la population et des troupes ennemies.

Soirée-débat : Face à la crise, désarmons la finance le 19 juin


Le G20 des 26 et 27 juin à Toronto risque d’être à nouveau une mascarade. Quelques jours avant le sommet, Attac et le mouvement altermondialiste souhaitent soulever le débat : face à la crise, quelles alternatives pour construire un système financier plus juste ? Pour en débattre, Attac France et les Attac d’Europe vous invitent à une soirée publique. Au programme :
- 19h-20h30 : 1ère table ronde. Le G20 et ses enjeux : état des débats et réponses pour désarmer la finance
Avec James Galbraith, Frédéric Lordon, Dominique Plihon, Aurélie Trouvé
- 20h30-21h00 : pause, vidéos et repas
- 21h00-22h30 : 2e table-ronde. La crise financière européenne, enjeux et réponses des mouvements sociaux
Avec Susan George, des représentants des Attac d’Europe et des mouvements grecs
infos pratiques : Salle Jean Dame, 17 rue Leopold Bellan, 75002, Paris, samedi 19 juin à partir de 19h

Écouter l'émission

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 01/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 02/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 03/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 04/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 05/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 06/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 07/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 08/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 09/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 10/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 11/12

    - MP3 -

  • Télécharger Emission du vendredi 18 juin 2010 - 12/12

    - MP3 -

L'équipe de Là-bas attend vos commentaires ci-dessous !

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour ce café repraire d’Octobre à Vierzon, deux villageois de Tarnac viendront nous raconter leur histoire, et leur point de vue sur le traitement médiatique de l’affaire du groupe de "Tarnac". Venez nombreux

  • Le café repaire de La Rochelle vous invite le 19 octobre prochain à 20h à la librairie "Les Rebelles ordinaires" (rue des trois Fuseaux à La Rochelle) à venir partager son prochain débat : "Mise en place de la Flat Tax, hausse de la CSG, réforme de la taxe d’habitation, prélèvement à la source...la (...)

Dernières publis

Une sélection :

De notre envoyé spécial au-delà du périphérique Dillah TEIBI, notre correspondant de guerre sociale Attention, ça bouge dans les quartiers ! AbonnésÉcouter

Le

Vous connaissez les pyramides, Venise et le palais du grand Lama, mais Aulnay-sous-Bois, vous connaissez, le nord d’Aulnay-sous-Bois ? C’est le genre d’endroits où les médias font des reportages sur la drogue, le voile, le viol et les djihadistes, c’est là que les sociologues engagés font leur « terrain », c’est là que les candidats aux élections viennent tous les cinq ans, c’est là que le président des riches, récemment, a rendu visite pour faire des selfies avec les habitants.

La chronique écosocialiste de Corinne Morel Darleux En Arctique, le réchauffement climatique est bon pour le business AbonnésVoir

Le

L’Arctique est un endroit du globe intéressant pour étudier comment certains voient dans le dérèglement climatique une nouvelle manière de faire des affaires et du business. Et ça remonte d’ailleurs à déjà quelques temps, puisque dès la fin de la guerre froide, les Russes ont senti venir la fonte des glaces dans l’Arctique et ont senti l’eldorado derrière ça : puisque l’Arctique, ce n’est pas juste de la banquise qui fond, c’est aussi des réserves de pétrole et de gaz absolument faramineuses.

Un entretien de Daniel Mermet avec Geoffroy de Lagasnerie Geoffroy de Lagasnerie : « Il n’y a pas d’intellectuel de droite » AbonnésVoir

Le

Pourquoi dialoguer avec Finkielkraut ou Zemmour ? Ça ne sert à rien, « il n’y a pas d’intellectuel de droite », répond le philosophe et sociologue Geoffroy de Lagasnerie. « La définition de la gauche, c’est l’incommensurabilité à la droite. C’est-à-dire que nous n’avons, avec la droite, aucun terrain d’accord. Nous ne sommes pas dans une position de débat, mais dans une position d’affrontement. C’est "une lutte – comme disait Bourdieu à propos de Manet et de l’Académie – à la vie, à la mort". » Contrairement à ce qu’on laisse croire, la force de la gauche aujourd’hui, c’est d’être « imaginatrice », « inventive » et d’avoir « une pensée ». À propos des médias, des révolutions symboliques, de Mai 68, des quartiers populaires ou encore de la politique pénale, Geoffroy de Lagasnerie prouve que la gauche peut encore avoir une pensée stimulante et enthousiasmante.

Nos grands entretiens à lire à tête reposée Jean Ziegler : « Le capitalisme tue, il faut qu’il disparaisse » AbonnésLire

Le

Camarades esclaves, exigeons des boulets moins lourds, demandons des chaînes plus longues, réclamons une réduction des coups de fouet ! Ou bien camarades, levons-nous, prenons les armes et pendons les tyrans. Vous souriez ? Oui, mais la question est toujours : réforme ou révolution ? Pour notre ami Jean Ziegler, c’est clair : le capitalisme n’est ni amendable, ni réformable. Voici la retranscription de l’entretien enregistré en mai dernier à l’occasion de la parution de son livre, Le Capitalisme expliqué à ma petite-fille (en espérant qu’elle en verra la fin) (Le Seuil, 2018).