Médias

Autour du Diplo

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Rendez-vous mensuel avec l’équipe du Monde Diplomatique autour du numéro de Novembre.
Avec, au sommaire, les réactions de l’équipe du Diplo à la suite de l’élection de Barak Obama, mais aussi la crise financière avec :
- Serge Halimi
- Martine Bulard sur le thème de "Finance, puissances... le monde bascule"
- Akram Belkaïd sur l’"Affaissement de deux grandes places boursières"
- et, Maurice Lemoine qui nous parlera du Mexique, de Cuba et du Honduras
Et, dans ce numéro de novembre, retrouvez également les papiers de Frédéric Lordon ("Les disqualifiés"), François Ruffin ("A contresens sur l’autoroute des idées"), Rémy Caveng ("Etes vous heureux, ravi ou enchanté de travailler dans un institut de sondage"), et bien d’autres

Lien :


- Le site du Monde Diplomatique

Programmation musicale :


- Gilles et Julien : Dollar

Agenda :


- EUROPEANA. Une brève histoire du XXe siècle
du 19 septembre au 31 décembre
d’après un livre de Patrick Ourednik. Mise en scène Laure Duthilleul
- Le site du Théâtre la Pépinière
infos pratiques : Théâtre de la Pépinière
7, rue Louis le Grand Paris 2e Métro : Opéraà 19h
loc : 01 42 61 44 16

Emission du jeudi 06 novembre 2008

pour cette émission

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Chacun a en soi un bourgeois qui sommeille François Bégaudeau : « Je rêverais qu’une assemblée populaire administre France Inter » AbonnésVoir

Le

Je suis un bourgeois et j’en suis fier. Personne ne dit une chose pareille. Le bourgeois, c’est l’autre, le bobo, le faux-cul, le gras du bide. Et encore, ça se dit plus, bourgeois, c’est désuet. Depuis longtemps, le bourgeois a appris à se déguiser. Une casquette de pêcheur, une veste de paysan, un blue jean comme les ouvriers. Il a entonné des discours indignés et révoltés contre le mal, contre le fascisme et contre les cons. C’est un libertaire, le bourgeois. Contre l’impôt, contre le voile, contre les flux migratoires incontrôlés. Il proclame la révolution. C’est le titre du livre d’Emmanuel Macron, RÉVOLUTION. Il est progressiste aussi. Le mouvement qui soutient Macron se proclame « progressiste ».