Le gouvernement envoie le 49.3

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Samedi 29 février, le Premier ministre Edouard Philippe a donc eu recours à l’article 49.3 de la Constitution pour faire adopter sans vote le projet de « réforme » des retraites.

Après 13 jours de débat parlementaire, le texte est stoppé à l’article 8. Se faisant, le gouvernement s’évite de parler en séance publique de sujets fâcheux contenus dans les articles qui suivent, tels que la valeur du point ou l’âge d’équilibre. Pire : le texte que soumet l’exécutif à l’occasion de cette procédure 49.3 contient 181 amendements que personne n’a jamais vus, ni la majorité, ni l’opposition. Sur des sujets aussi cruciaux que la pension de réversion ou le niveau des cotisations des fonctionnaires...

Évidemment, les motions de censure de droite ou de gauche n’ont aucune chance de passer, il faudrait pour cela qu’une partie non négligeable des députés de La République En Marche votent la censure du gouvernement.

À peine l’annonce du 49.3 tombée samedi à 18h, des rassemblements s’organisaient un peu partout en France, notamment devant l’Assemblée nationale où quelques centaines de personnes se sont retrouvés face à une ligne de CRS. Les locaux de campagne d’Edouard Phillippe et de Gérald Darmanin, respectivement au Havre et à Tourcoing, ont été vandalisés dimanche.

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Spécial infogrèveEnvoyez vos infos à infogreve@la-bas.org

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Macron, quand tu tires la chasse, pense à eux ! « MISÉRABLES ÉGOUTIERS » AbonnésVoir

Le

« Misérables égoutiers ! » C’est comme ça que l’avocat Richard Malka qualifie ceux qui ont publié les photos de son client Benjamin Griveaux. Une insulte pour les égoutiers, au moment même où ils se battent contre la réforme des retraites qui va repousser l’âge du départ, alors que les risques et la pénibilité de leur métier sont depuis longtemps reconnus. Un reportage avec les égoutiers en lutte contre ce mépris révoltant.

Hommage à Daniel Bensaïd en sept podcasts (ÉPISODE 07) Pour un socialisme du XXIe siècle Accès libreÉcouter

Le

« Si le postier et le philosophe sortent un livre et appellent à prendre parti, c’est qu’un grand évènement va se produire ! » Le 5 février 2009, Olivier Besancenot et Daniel Bensaïd étaient dans Là-bas si j’y suis pour parler de la refondation de la Ligue Communiste Révolutionnaire, qui se transformait alors en NPA, le Nouveau Parti Anticapitaliste. « Je reviendrai et je serai des millions ! »