L’historien ZEEV STERNHELL est mort à 85 ans. Nouvelle diffusion d’un entretien en avril 2013. PODCAST

NI GAUCHE NI DROITE, L’IDÉOLOGIE FASCISTE EN FRANCE

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Clyde Geronimi, Education for Death, Walt Disney Productions, 1943, 10 min

[RADIO] Ni gauche ni droite, l’idéologie fasciste en France [29 avril 2013]

Fascistes ? Nous, jamais ! Pour les Français, le fascisme, c’est les autres. Amoureux de la France et de ses Lumières, le grand historien israélien ZEEV STERNHELL affirme le contraire, il y a un fascisme français depuis la fin du XIXe siècle.

Depuis la sortie de son livre, Ni droite ni gauche. L’idéologie fasciste en France, il y a bientôt quarante ans, la polémique n’a pas cessé. Intellectuel engagé à gauche, il a pris des positions qui ont fait grincer bien du monde, comme son article de 2018 dans le Haaretz  : « en Israël pousse un racisme proche du nazisme à ses débuts [1] ». Survivant du génocide, vétéran des guerres d’Israël, il a toujours milité à gauche. À l’heure où l’extrême droite se renforce en France et n’en finit pas d’usurper les revendications de la gauche de gauche, prenez le temps d’écouter cet entretien particulièrement lumineux d’avril 2013, avec Zeev Sternhell. En hommage.

Programmation musicale :
- Damia : Tout fout le camp
- Mouloudji : Prière pour les morts d’Auschwitz

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Un reportage dessiné de Mathieu Colloghan en quatre épisodes Justice du pauvre : pauvre justice ! AbonnésLire

Le

Déménagement du Palais de justice de Paris : Mathieu Colloghan a suivi les dernières comparutions immédiates sur l’île de la Cité. Un grand reportage dessiné.

Ça y est, le nouveau Palais de justice de Paris a ouvert ses portes. C’est le 16 avril dernier que le tout nouveau bâtiment construit porte de Clichy, dans le 17ème arrondissement de Paris, a accueilli ses premières audiences. Le déménagement des tribunaux d’instance, de grande instance, ainsi que des affaires familiales, financières et antiterroristes, doit être achevé mi-juillet.

Le procès de Sarkozy (1) Accès libreÉcouter

Le

Après le procès de Jacques Chirac, au tour de Nicolas Sarkozy de comparaître devant le tribunal au service de la mauvaise foi.
Au théâtre Dejazet, les témoins parlent de la politique "médiatiquement sécurisée" de Nicolas Sarkozy, les griefs du jeune populiste sont nombreux ...

Tranches de France : la nouvelle série de Rencontres de Sophie en dix épisodes Et vous, si vous étiez maire, vous feriez quoi ? [INTÉGRALE] AbonnésÉcouter

Le

C’était il y a des siècles, au début de mars dernier, dans le monde d’avant. C’est là où nous retournons aujourd’hui avec Sophie pour les élections municipales avec une question : et vous, si vous étiez maire, vous feriez quoi ? La Covid est arrivée et nous a fait taire, mais la question est restée et les réponses surtout. Les voilà. Et voilà une nouvelle série de croquis sonores dont Sophie a le secret. Si différents, si proches, si surprenants souvent, modestes et géniaux toujours. Une série de dix podcasts de Sophie Simonot.

Dialogue Clémentine AUTAIN / Alain GRESH LE COMPLOT ISLAMO-GAUCHISTE AbonnésÉcouter

Le

D’où vient le terrorisme ? De Clémentine Autain et de ses semblables, les islamo-gauchistes. Voilà l’ennemi, voilà le combat du premier ministre Manuel Valls contre, dit-il, « ces capitulations, ces ambiguïtés avec les Indigènes de la République, les discussions avec Mme Clémentine Autain et Tariq Ramadan, ambiguïtés entretenues qui forment le terreau de la violence et de la radicalisation. »