LÀ-BAS Hebdo n°21, première partie

Les droits des Roms sont les droits de l’Homme Abonnés

1

Le

Photo : © Daniel Mermet


Le bidonville de la rue Truillot à Ivry-sur-Seine, menacé d’expulsion (photo : Daniel Mermet)

« Il ne s’agit pas de stigmatiser. » C’est la phrase qui revient en boucle dès qu’on parle des Roms. Et plus cette précaution de ne pas « stigmatiser » est affirmée, moins elle est respectée. Modes de vie incompatibles, cultures différentes, les discours ne parlent pas de "race", mais c’est bien un racisme d’État qui s’exerce contre les Roms, et qui amplifie un racisme ordinaire alimenté par l’insalubrité des bidonvilles. Au-delà de l’indignation ou de la compassion, nous recevons le sociologue Éric Fassin, qui a co-écrit un livre sur la « politique municipale de la race ». Il veut repolitiser un enjeu qui n’a rien à faire avec un "choc des cultures", mais qui a tout à voir avec une lutte des plus pauvres qui font la quasi-unanimité contre eux.
Première partie de notre 21ème LÀ-BAS Hebdo avec, autour de Daniel Mermet :
- Éric Fassin, sociologue, professeur à l’Université Paris 8, co-auteur avec Caroline Fouteau, Serge Guichard et Aurélie Windels de « Roms & riverains : une politique municipale de la race » (2014, éditions La Fabrique)
- Gérard Filoche
- Gérard Mordillat
- Guillaume, David et Koni du groupe Nouvel R

LÀ-BAS Hebdo n°21 (extrait)
Cliquez sur la flèche, en-dessous du lecteur, pour écouter dans une autre fenêtre et continuer à naviguer sur le site

Les différentes séquences de l’émission
01. Vos messages sur le répondeur

01. Vos messages sur le répondeur (08’51)

Quelques messages parmi ceux que vous avez laissés sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.


02. Un racisme d’État (21’19)

(dessin : Aurel)

Refus de ramasser les ordures, refus de scolariser les enfants, absence de relogement en cas d’expulsion d’un bidonville, les atteintes aux droits des populations "Roms" sont multiples. Alors même que celles-ci, de nationalités bulgare ou roumaine, ont le droit de vivre et de travailler en France. Mais les Roms se heurtent à un racisme généralisé entretenu par les discours et les politiques publiques.

Éric Fassin et son équipe ont enquêté sur la montée du racisme contre les Roms, qui prospère sur une dépolitisation de cette question. C’est pourtant bien l’inaction politique à l’égard des Roms qui maintient l’insalubrité des bidonvilles, source de mécontentement de la part de certains riverains.


03. La vocation des Roms (12’28)

"Les Roms sont sales, ils volent, leurs enfants traînent dans les rues..." Loin de combattre ces préjugés répandus à l’encontre de toute une population, les politiques les utilisent à des fins de stratégie électorale : « Ces populations ont des modes de vie extrêmement différents des nôtres, et qui sont évidemment en confrontation, (...) et donc cela veut bien dire que les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie. » Voilà ce que disait sur France Inter le ministre de l’Intérieur Manuel Valls le 24 septembre 2013.

Pour le sociologue Éric Fassin, il faut comprendre que les politiques publiques maintiennent les "Roms" dans des conditions de vie indignes. C’est une véritable politique de "races" qui est menée par l’État, qui conduit à essentialiser dangereusement tout un groupe de personnes qui serait "culturellement" incompatible. À tel point que le 15 mai dernier, le Comité de l’ONU pour l’élimination de la discrimination raciale (Cerd) s’est inquiété publiquement dans un rapport de la « stigmatisation croissante » des Roms en France.


04. Gérard contre Gérard (15’33)

Gérard Filoche est — toujours — membre du Bureau national du Parti socialiste. Il revient donc de Poitiers où il participait au Congrès du PS. Le Congrès de « moitié » pour Gérard Filoche : moitié Macron, moitié Jaurès. Mais c’est la moitié Macron qui a gagné, et avec elle la ligne néo-libérale du gouvernement.
Et c’est Gérard Mordillat qui lui pose la sempiternelle question : quand Gérard Filoche va-t-il quitter le PS ?

Gérard Filoche (photo : Gaylord Van Wymeersch)


05. Gérard Mordillat : Le Monde du silence (06’34)

Nous sommes des spectateurs distraits. C’est ce qu’a compris Gérard Mordillat en revoyant Le Monde du silence, le film de Louis Malle et Jacques-Yves Cousteau, soixante ans après sa sortie. Distraits car nous n’avions pas vraiment vu tous les plaisirs auxquels s’adonnent les scientifiques marins : expériences à la dynamite, massacre d’un cachalot, chasse aux requins, rodéo à dos de tortues...

https://www.youtube.com/watch?v=3HwofK7P2GI

Musique :
- Raccourcis, par Guillaume, David et Koni du groupe Nouvel R, devant le public du Lieu-Dit
- La Pelleteuse, par Guillaume, David et Koni du groupe Nouvel R, devant le public du Lieu-Dit
Nouvel R sera en concert le 21 juin à Aubenas, le 03 juillet au festival du Thé Vert à Nogent-le-Rotrou, le 17 juillet au festival Convivial’été à Beaujé-en-Anjou >>>>>Toutes les dates sur leur site nouvelr-officiel.com.

Merci à Éric Fassin, Gérard Filoche, Gérard Mordillat et à Guillaume, David et Koni du groupe Nouvel R.

Merci aussi à Hossein et à l’équipe du Lieu-Dit.

Et n’oubliez pas que le répondeur attend vos messages au 01 85 08 37 37.

Présentation : Daniel MERMET
Réalisation : Franck HADERER et Guillaume GIRAULT
Répondeur : Stéphanie FROMENTIN
Préparation : Jonathan DUONG

(vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page)

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Chlordécone. Grand reportage radio Chlordécone, un crime impuni Accès libreÉcouter

Le

Trois manifestations simultanées. Une en Martinique, une en Guadeloupe et une place de la République à Paris. Ce qui a réuni plusieurs milliers de personnes ce samedi 27 février 2021, c’est le risque de voir la prescription empêcher la justice de condamner les responsables de la pollution au chlordécone. Entre 1972 et 1993, cet insecticide a été autorisé et utilisé dans les bananeraies des Antilles, alors que sa dangerosité était connue et documentée. Pire même, entre 1990 et 1993, il est enfin retiré de la vente en métropole, mais des dérogations successives permettent au chlordécone de continuer à être utilisé en Martinique et en Guadeloupe, entraînant une contamination des sols et des eaux et une explosion du nombre de cancers.

Julian Assange, cyberterroriste ? Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Pour toute une génération aujourd’hui dans le monde, Julian Assange est le héros qui invente Wikileaks, qui dévoile les crimes de guerre des États-Unis en Irak, qui diffuse des milliers de pages de documents officiels, qui fait trembler États et services de renseignement.

IL EST OÙ LE BONHEUR ? Un entretien de Daniel Mermet avec François Ruffin FRANÇOIS RUFFIN, LEUR ÉCOLOGIE ET LA NÔTRE AbonnésVoir

Le

Comme tout le monde Francois RUFFIN se repeint en vert et part en guerre pour le climat. Tous ensemble, nous sommes tous sur le même bateau, riches, pauvres, prolétaires et actionnaires, chouette, alors ! Finie la guerre des classes ! Macron et ses copains se frottent les mains. Eh non, dit Ruffin, au contraire, la crise écologique renforce la lutte des classes.

Ah ! quelle belle boîte à outils Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Munissez-vous de votre boîte à outils car, parfois, le pire est dans le fruit, le fruit défendu.
Si la serrure de votre ceinture de chasteté reste bloquée... Si votre lit à vérin hydraulique ne coulisse plus... on est bien content de tomber sur Bruno.
Ah Bruno !
Rencontré par notre sexploratrice, cet artisan-là vaut le détour.
Une nouvelle diffusion d’un reportage d’Anne Riou.