Entretien en public au Lieu-Dit | À écouter, ré-écouter et c’est pas triste... (Vidéo | Radio)

Les aventures de Ruffin reporter, deuxième partie (2/3) : deux rencontres historiques, une pipe et un enterrement

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Voici la deuxième partie des aventures de Ruffin reporter. Deux rencontres historiques, une pipe et un enterrement, cette semaine. Des documents qui pèseront lourds quand Ruffin voudra faire président . Mais lourd en bien ou en mal ?À vous de juger, dites-nous ce que vous en pensez.

En attendant rappelons que le député et journaliste, Francois Ruffin a été reporter pendant sept ans dans l’équipe de LÀ-BAS SI J’Y SUIS sur France Inter, de 2005 à 2012. Les collaborateurs qui sont passés par Là-bas poursuivent tous des carrières brillantissimes mais député c’était quand même inattendu. Dès sa création en 1989 sur France Inter, nous avons affiché notre engagement « Plus près des jetables que des notables » tout en pratiquant un journalisme rigoureux, populaire et inventif, essentiellement de reportages, en France comme à travers le monde, souvent dans les luttes sociales, avec (rappelons-le) toujours un grand succès d’audience. De quoi acquérir une expérience et des idées qui vous donnent l’absolue certitude que à la fin c’est nous qu’on va gagner.

Aujourd’hui, depuis sept ans, Là-bas continue de plus belle sur le net grâce à nos Abonnés Modestes et Géniaux, nos AMG chéris. Grâce à eux, comme cadeau pour tous, nous diffusons cette série gratos !
Bonnes fêtes à toutes et tous !

Là-bas
Les aventures de Ruffin reporter ! (2/3)
par Là-bas si j'y suis

Maurice Kriegel Valrimont

[RADIO] Maurice Kriegel Valrimont (02 mars 2006)

1ère diffusion le 02 mars 2006
Reportage : François Ruffin
Réalisation : Antoine Chao

Entretien entre François Ruffin et Maurice Kriegel Valrimont. Il évoque son anti fascisme et ses prises de position pendant la seconde guerre mondiale. Il renonce à faire carrière dans le droit à Strasbourg et arrive à Paris. La plupart des membres de partis politiques et des syndicats se regroupent pour des actes de résistances. Le STO (Service du travail obligatoire" est le réservoir pour la résistance, il met en avant l’adhésion de la population lorsque la résistance aides à soustraire les jeunes au STO. La diversité de la France se retrouve dans la résistance. La France de l’après guerre est déficitaire, mais se redresse grâce aux avancées sociales. Il se souvient de Marcel Cachin.
— 

Ambroise Croizat, militant de la Sécu

[RADIO] Ambroise Croizat, militant de la Sécu (10 février 2011)

1ère diffusion le 10 février 2011
Reportage : François Ruffin
Réalisation : Khỏi Nguyen et Franck Haderer

Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise Croizat ?
C’est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites.
A lui et à ce peuple qui a poussé, derrière lui, des millions d’anonymes qui ont réclamé ces mesures, qui de leurs mains ont bâti les premières caisses. Mais ce fondateur de la Sécu nous prévenait, déjà : "Ne parlez pas d’acquis en face, le patronat ne désarme jamais."
Plus de 60 ans après sa mort, retour sur l’histoire de ce grand homme.
— 

Un pot-au-feu, une pipe et un enterrement

[RADIO] Un pot au feu, une pipe, un enterrement (12 octobre 2006)

1ère diffusion le 12 octobre 2006
Reportage : François Ruffin
Réalisation : Yann Chouquet

Les grandes passions d’un petit patron « Fils de bourge » devenu cuisinier, catholique et bisexuel, Jean-François nous balade en rigolant de ses cuisines à un enterrement.
Jusqu’à une visite « aux bois », le soir, dans le Limoges by night…

journaliste : Daniel Mermet
réalisation : Jonathan Duong
image : Florent Michaux
montage : Amélie Brunet
son : Jules Krot, Jérôme Chélius,
Alexandre Lambert, Sylvain Richard
préparation : Zoé Marsault

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Écouter la vidéo au format audio :

[RADIO] Un pot au feu, une pipe, un enterrement (12 octobre 2006)

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

HOMMAGE À YANN AUGRAS, PORTE-PAROLE DE LA LUTTE DES GM&S (VIDÉO 12:35) Mort accidentelle d’un résistant Accès libreVoir

Le

Yann Augras est mort. Un accident de voiture en sortant du boulot, le 11 juin, sur une route de la Creuse, près de chez lui. Aucun mot ne peut dire l’émotion, aucun, sauf les oiseaux qu’on entendait pendant la minute de silence au cimetière avec les drapeaux de la CGT au-dessus des gens, immobiles avec ces masques étranges. Les oiseaux ne se taisent pas et les copains de Yann ne vont pas se taire. Ces masques ne sont pas des bâillons. Le temps de ramasser le drapeau, ils vont continuer la lutte. Ils savent que c’est la seule consolation possible.

LES DICTIONNAIRES EN DEUIL, ROBERT PLEURE ALAIN (hommage) ALAIN REY : QUEL FUT SON DERNIER MOT ? Accès libreÉcouter

Le

Le plus populaire des grands érudits, le plus expressif des vocabulistes mais surtout, au-delà de son colossal travail pour Le Robert et autres dictionnaires en tous genres, Alain Rey a fait comprendre toute l’importance des mots et du langage, l’inventivité intarissable des humains, les hasards des sonorités des bouches et des corps, et d’abord comment les mots ensorcellent, comment les mots sont des cages et les armes les plus puissantes des puissants.

Pour des milliers de prostituées, une misère sans aide OUI, JE SUIS UNE PUTE, ET ALORS ? QUE DEVIENT SAM ? AbonnésÉcouter

Le

Oui, je suis une pute, et alors ? SAM le proclame bien fort. Elle assume. Mais les infirmières de la sexualité publique sont dans une mauvaise passe, et même plus de passes du tout. Ce salaud de Covid a chassé le client, et SAM ne s’est pas encore convertie au télétravail. En plus de ça, il y a cette loi de 2016 qui pénalise le client, et comme beaucoup de ses 30 000 collègues, elle a vu son chiffre d’affaires s’effondrer. Et aucun filet social. Juste un RSA et encore. Et ces vaches de bourgeois qui les appellent des filles de joie.

La pollution atmosphérique tue vingt fois plus que la Covid-19 1972 : DES VÉLOS, PAS D’AUTOS ! Accès libreVoir

Le

La Covid-19 nous a obligés à faire passer nos vies avant l’économie. Mais maintenant, retour à la normale. Avec la pollution atmosphérique qui tue vingt fois plus, l’économie passe avant nos vies. Voici un petit retour sur la première manif écolo en faveur du vélo, le 22 avril 1972, organisée par les Amis de la Terre et suivie par 25 000 doux dingues…