LÀ-BAS Hebdo n°34 avec Raphaël LIOGIER

LA GUERRE DES CIVILISATIONS N’AURA PAS LIEU Abonnés

Le

François HOLLANDE en Arabie Saoudite

C’est une guerre de civilisations, c’est une évidence. Pour nos brillantes élites, de Nicolas Sarkozy à Manuel Valls, aucun doute. Certains vont plus loin, c’est la guerre de la civilisation contre la barbarie. C’est une certitude répandue dans les médias, dans les têtes, partout, y compris chez le barbare pour qui le barbare, c’est l’autre.

Mais pour le chercheur Raphaël Liogier, il n’y a pas de guerre de civilisations car il n’y a qu’une seule civilisation, de même qu’il n’y pas de guerre de religions, les religions ne s’opposent pas entre elles. La guerre des civilisations est une vision coloniale du monde. Pour Liogier, c’est la mondialisation qui produit ressentiments et colères. Dans cette civilisation devenue unique, les disparités socio-économiques abyssales, les ressentiments cumulés, les angoisses identitaires contagieuses génèrent des formes de violence inédites.

LÀ-BAS Hebdo n°34 (extrait)
Avec, autour de Daniel MERMET :

- CHOC DES CIVILISATIONS, GUERRE DES RELIGIONS, nous sommes en guerre. Pour le sociologue Raphaël LIOGIER, il n’y a ni choc de civilisations, ni guerre de religions. C’est dans la mondialisation qui entraîne frustration et colère qu’on trouve l’origine du terrorisme actuel. LA GUERRE DES CIVILISATIONS N’AURA PAS LIEU. Voici une profonde remise en question du discours dominant qui exploite ces temps difficiles. Raphaël LIOGIER, sociologue, philosophe, vient de publier chez CNRS Éditions La guerre des civilisations n’aura pas lieu.

- YOUNÈS, ASSIGNATION et GARDE À VUE. On ne compte plus les abus et les bavures dans le cadre de l’état d’urgence. Assigné à résidence, Younès, que nous avions rencontré (dans le reportage d’Anaëlle Verzaux) et qui souffre d’une maladie chronique, a ainsi été arrêté et placé en garde à vue.

- Dans sa chronique, GÉRARD MORDILLAT nous parle de grands écrivains qui gagnent à être connus, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy.


Les différentes séquences de l’émission :

01. Vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis

01. Vos messages sur le répondeur

02. Younès, assigné et gardé à vue

02. Younès, assigné et gardé à vue

03. Encore quelques messages

03. Encore quelques messages

04. Le regard de l’extraterrestre

05. « Civilisations », les nouvelles races

06. La "franchise" Daech

07. Un marché global de la terreur

08. Solution globale pour un problème global

09. Mordillat et les écrivains-politiques

Gérard MORDILLAT

Programmation musicale :
- Kery JAMES : Vivre ou mourir ensemble
- MÉDINE : Démineur

Grégory SALOMONOVITCH attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

entretiens : Daniel MERMET et Anaëlle VERZAUX
réalisation : Jérôme CHELIUS & Grégory SALOMONOVITCH
photos : Jeanne LORRAIN & Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Déjà abonné ? Identifiez-vous.

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Un cycle de NEUF conférences, rencontres, projections, lectures avec Alain Badiou ! Organisée par l’Université populaire du Pays d’Aubagne et de l’Étoile et le Repaire d’Aubagne, cette immense tournée va emmener Alain Badiou, du 24 novembre au 2 décembre, de Marseille à Aubagne en passant par (...)

    Aubagne

  • Le Bar d’à Côté - 33 rue Porte Carrée 35140 Saint-Aubin-du-Cormier - vous propose une rencontre avec le café Repaire de Liffré qui convie à des soirées thématiques tous les deuxièmes mercredi du mois, dans le café-brasserie L’Entre-temps. Ses animateurs nous présenteront son histoire, les thèmes débattus, (...)

    Liffré

  • Le repaire d’Annecy-Meythet LE CHE vous propose un débat avec Mino FAÏTA, historien, habitant vers Cluses, auteur d’ouvrages sur la Grande Guerre. Le thème sera : Fusillés de la Grande Guerre, morts pour et par la France, une page jamais fermée... Avant ce débat, nous diffuserons grâce à nos amis du (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Exceptionnellement, le café repaire de Neuvy n’aura pas lieu le dernier vendredi du mois de novembre, mais le vendredi 8 décembre à 18h30. Le thème tournera autour des enjeux de la monnaie locale, en présence de trois membres du collectif « Le Soudicy », Sylvie Mazard, Agnès Dollet et Michel (...)

    Neuvy
    24, rue Saint-Vincent

  • La commercialisation des données personnelles est devenue un marché juteux qui intéresse les sociétés vivant de publicités. Comment le système fonctionne-t-il ? Comment s’en protéger au mieux ? L’installation de compteurs communicants tels que le Linky pour l’électricité interroge sur l’utilisation des (...)

Dernières publis

Une sélection :

Un reportage de Dillah Teibi Charles Piaget : c’est possible ! AbonnésÉcouter

Le

Avant Macron et son monde, notre premier adversaire, c’est notre propre résignation. Un formidable appareil idéologique nous a persuadés que rien d’autre n’est possible et que nous n’y pouvons rien ou presque, tout juste nous en remettre à un homme qui va s’opposer en notre nom. Pourtant, notre histoire est pleine de luttes superbes, solidaires, ardentes, têtues et sans lesquelles l’avidité imbécile des patrons de Macron aurait fait de ce monde un petit tas de poussière. Il y a bientôt un demi-siècle, les murs disaient « l’imagination au pouvoir ». Une lutte formidable allait donner de la vie à ces mots. LIP.

Déborah, championne du monde de bodybuilding ET thanatopractrice Le culte du corps, à la vie, à la mort (1/2) AbonnésÉcouter

Le

« Vous dansez Mademoiselle ?… vous êtes charmante, on doit vous le dire souvent… Oh, mais vous êtes musclée !… Ah, vous êtes championne de bodybuilding ? Ah, je me disais aussi… Et dans la vie, vous faites quoi ?… pardon ? Thanato… euh… thanatopractrice ?… euh, le truc sur des cadavres ?… vous les maquillez… vous les préparez… vous les videz de leur sang ?… euh… et ben, bonne soirée, euh… je sais même pas votre prénom… Déborah ?… Et ben au revoir Déborah ! »