Dans le Diplo de novembre [INTÉGRALE]

Le

Cet article est en accès libre grâce aux abonnés modestes et géniaux, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis est uniquement financé par les abonnements. Sans les abonnés, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement

Écouter l'émission

  • 01. Olivier Piot : ces super-riches d’un continent super-pauvre

    - MP3 - 18.8 Mo

  • 02. Claire Lévy-Vroelant : le logement, un bien commun

    - MP3 - 16.8 Mo

  • 03. Sébastien Gillard : la gauche wallonne se porte bien

    - MP3 - 20.1 Mo

Dans le Diplo de novembre [INTÉGRALE]

Un entretien de Jonathan Duong avec l’équipe du Monde diplomatique de novembre.


Écoutez l’émission par chapitres :

01. Olivier Piot : ces super-riches d’un continent super-pauvre

01. Olivier Piot : ces super-riches d’un continent super-pauvre

« Avec la croissance économique, des fortunes se sont constituées dans le secteur privé africain, notamment anglophone. Confortant le mythe libéral de la réussite individuelle, les acteurs du « black business » prétendent réduire les abyssales inégalités du continent par la philanthropie. De l’Éthiopie à l’Afrique du Sud, ils associent affaires et charité, prêtant au capitalisme des vertus dont il n’a pas fait la démonstration ailleurs. »

pages 04 et 05 du Monde Diplo : « Rencontre avec les pionniers de l’"africapitalisme" », un article d’Olivier Piot

02. Claire Lévy-Vroelant : le logement, un bien commun

02. Claire Lévy-Vroelant : le logement, un bien commun

« Des milliers de personnes ont manifesté partout en France, le 14 octobre, pour s’opposer à la réforme des aides personnalisées au logement (APL) prévue par le gouvernement d’Édouard Philippe. En se focalisant sur le système des APL, le débat occulte le second pilier des politiques d’habitation : les aides à la pierre, qui ont prouvé leur efficacité pour combattre le logement cher. »

page 09 du Monde Diplo : « Une torpille contre l’habitat social », un article de Claire Lévy-Vroelant

03. Sébastien Gillard : la gauche wallonne se porte bien

03. Sébastien Gillard : la gauche wallonne se porte bien

« Créé en 1979, d’inspiration marxiste-léniniste, le Parti du travail de Belgique — une formation unitaire, présente en Wallonie et en Flandre, où elle porte le nom de Partij van de Arbeid van België — est longtemps resté confiné à des scores confidentiels lors des scrutins nationaux. Mais les élections législatives de mai 2014 ont changé la donne. Trois ans plus tard, une série de sondages lui promet un avenir encore plus radieux. »

pages 10 et 11 du Monde Diplo : « La Wallonnie "contaminée" par la gauche radicale », un article de Sébastien Gillard

Programmation musicale :
- Keny Arkana : Ne t’inquiète pas
- Shatta Wale : Aliko Dangote
- Chanson Plus Bifluorée : Notre petit appartement
- Paul Banka : Vive la Wallonie

Merci à Olivier Piot, Claire Lévy-Vroelant et Sébastien Gillard.

Merci aussi à Anne Callait-Chavanel du Monde Diplomatique.

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour notre réunion de ce lundi 28, le repaire de Bennecourt vous propose de visionner le film "J’veux du soleil !"de François Ruffin, la projection débuterait vers 19h (pétant...) pour se finir vers 20h20. Suivra le repas qui sera aussi l’occasion de se retrouver et débattre autour de la séquence (...)

Dernières publis

Une sélection :

La société ingouvernable. Un entretien de Daniel Mermet avec le philosophe Grégoire Chamayou Quand le pouvoir a eu peur que nous n’ayons plus peur AbonnésVoir

Le

Tout le monde conteste tout, la société est ingouvernable. L’État providence protège, le plein emploi fait refluer l’angoisse du licenciement, et les syndicats sont puissants. En somme, « ils n’ont plus peur ».
Ainsi fut vécu le début des années 1970 par le pouvoir et le monde des affaires, gagnés par la panique. C’est contre cette insoumission générale qu’une puissante contre-offensive néolibérale s’est (...)

11 septembre 1973, date de naissance du néolibéralisme au Chili AbonnésVoir

Le

Onze septembre 1973, coup d’État au Chili. Un coup d’État qui met fin aux réformes économiques et sociales menées par le président Salvador Allende, démocratiquement élu trois ans plus tôt. Qui voulait la peau de Salvador Allende ? La droite chilienne évidemment, mais aussi les États-Unis : Nixon ne pouvait tolérer que l’expérience socialiste chilienne puisse réussir et faire école. Le dernier film de Nanni Moretti s’appelle Santiago, Italia. Petit pas de côté pour le cinéaste italien, qui signe un documentaire. Il donne la parole à ces militants chiliens qui ont accompagné la victoire d’Allende. Et qui se sont réfugiés, après le 11 septembre, à l’ambassade d’Italie à Santiago.

Une nouvelle série de reportages en 18 épisodes À qui voulez-vous casser la gueule ? [L’INTÉGRALE] AbonnésÉcouter

Le

Bien sûr, on est contre la violence, bien sûr, la violence, c’est pas bien. Pourtant, les « gilets jaunes » ont montré qu’en politique, il ne restait guère que la violence pour se faire entendre et malgré ça, les Français continuent de les soutenir. Et vous, à qui voudriez-vous casser la gueule ? Macron, bien sûr ! Mais sinon ? Votre chef, votre mari, votre prof ou qui encore ?

PERQUISITION, ASSIGNATION, ATTENTION DÉRIVE SÉCURITAIRE AbonnésÉcouter

Le

3 021 perquisitions en deux mois. Résultat ? Nul. À peine quatre procédures antiterroristes au total. Même les policiers dénoncent l’inefficacité et les dérives de l’état d’urgence. De même les assignations à résidence, 385 en deux mois. Quel résultat ? Suspicion, discrimination, islamophobie, les témoignages foisonnent. Une répression inefficace qui risque au contraire de radicaliser. Et qui sont ces perquisitionnés et ces assignés ?

ATTENTION DÉRIVE SÉCURITAIRE, un reportage radio d’Anaëlle Verzaux [45:55]