Hommage à Armand Gatti, un entretien de 1992

Armand Gatti poète volcan

Le

Armand Gatti, poète volcan [une émission du 23 avril 1992]
(photo : Albert FACELLY pour l’Humanité)

" Je suis une ponctuation dont le rêve est de faire respirer une phrase "
C’était en 1992, il y a 25 ans, une rencontre avec Armand Gatti et sa bande de La Parole Errante, chez Magne, un bistrot qui lui était entièrement dévolu près de la place d’Alésia.
Foisonnant, débordant, anar, mystique, lyrique, visionnaire du réel, griot des sans-mots, généreux surtout, solidaire, révolutionnaire avant tout.
Prenez le temps de découvrir ou de redécouvrir Armand Gatti, histoire de remettre un peu d’huile sur le feu.
Un entretien de Daniel MERMET avec Armand GATTI, dans notre émission du 23 avril 1992, réalisée par Philippe Labrousse.


Programmation musicale :
- Cheb Sahraoui & Chaba Fadela : Hana Hana
- Barbara Hendricks & English Chamber Orchestra : Lucio Silla K135 : Fra I Pensier Più Funesti
- David J. Waletzky : Yisrolik
- Muddy Waters : Sad, Sad Day
- Enya Watermark : Na Laetha Geal M’òige

journaliste : Daniel MERMET
réalisation : Philippe LABROUSSE

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Voir aussi

- À LIRE, parmi les œuvres d’Armand GATTI :

Le crapaud-Buffle, une pièce d’Armand GATTI mise en scène par Jean VILAR (1959)

Le Chant d’amour des alphabets d’Auschwitz, une pièce d’Armand GATTI (1988)

Nos empereurs aux ombrelles trouées, une pièce d’Armand GATTI (1991)

La Parole errante, un texte d’Armand GATTI publié en 1999

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Au programme :
 vu l’ambiance dans les manifs, le mouvement social qui s’amorce avec plein de petits ruisseaux prêts à déborder, l’espérance se remet en marche. La machine de guerre Macron au service de l’oligarchie (mal élu avec 11% des inscrits), avec des passages à vide tout l’été, est-elle sur le (...)

    Nice

  • Le café repaire angevin répond à l’appel à solidarité lancé par tous ceux qui luttent en Grèce. Rendez-vous le mardi 03 octobre (bar Le Challenge, 19h30 comme d’hab’) avec Pascal Franchet, président du CADTM France. Toutes les infos ici : (...)

    Angers

  • Exceptionnellement, ce Café Repaire aura lieu au cinéma La Turbine (rue Chorus 74960 Cran-Gevrier), pour l’avant-première nationale du film Irrintzina : le cri de la génération climat. Nous avons invité pour débattre après le film Corinne Morel Darleux, conseillère régionale d’Auvergne-Rhône-Alpes et (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

Dernières publis

Une sélection :

Un article de Chris Hedges (truthdig.com) Donald Trump est le visage de notre idiotie collective Lire

Le

Impopulaire, Donald Trump ? Oui, mais dans son propre électorat, sa cote reste forte, 85% en moyenne, et les Républicains ont la majorité au Congrès, à la Chambre des Représentants comme au Sénat. Pour le journaliste militant Chris HEDGES, nous refusons de voir l’effondrement qui vient. Donald J. TRUMP n’est pas la maladie, il est le symptôme. Nous vous proposons la traduction de son article publié sur Truthdig, « Le Règne des Idiots », qui fait penser au film formidable de Mike Judge, IDIOCRACY (2006).