Soutenons la lutte des riches contre les pauvres ! Chronique Didier PORTE [RADIO 08’15]

VITE, SAUVONS LES RICHES ! Dans le 16ème, ils sont menacés par les SDF et les migrants !

Le

Cet article vous est offert, mais…

…sans publicité ni actionnaires, Là-bas si j’y suis ne vit que grâce à vos abonnements. Sans vous, il ne nous serait pas possible de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre indépendance  : rejoignez-nous  !

Je m'abonne J'offre un abonnement
Le Maire du 16ème arrondissement, Claude Goasguen

Faucille et marteau en main, la mairie socialo-communiste de Paris va construire un centre d’hébergement à la lisière du bois de Boulogne pour des réfugiés. Un cauchemar ! Cette vermine va se multiplier et va grouiller partout. Comme dit cette ancienne journaliste de France Inter, citée par Le Monde : « ce site pour SDF va faire tomber le prix de mon appartement. »

Au secours, le bois de Boulogne va devenir un vaste bidonville comme le jungle de Calais, et les habitants vont devoir survivre entourés de barbelés contre ces voleurs et ces violeurs. Si vous ne voulez pas que Paris ressemble à Bombay, il faut se battre, camarades riches ! Alors, tous ensemble, tous ensemble, ouais, ouais ! Qui a dit qu’il n’y a plus de lutte de classe ? On lâche rien, on lâche rien, on lâche rien !

VITE, SAUVONS LES RICHES !
C’était dans LÀ-BAS Hebdo n°37, « NOS ADVERSAIRES NE SONT QUE 紙老虎 », notre émission du 26 février 2016 à (ré)écouter ici.
Et ne manquez pas l’insurrection des riches lors de la réunion publique du 14 mars 2016 (FRANCE 3) :
FRANCE 3 : Foire d'empoigne, insultes et huées à Paris XVIème contre le projet d'un centre pour sans-abris
par Là-bas si j'y suis

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

chronique : Didier PORTE
préparation : Pierre-Yves BULTEAU

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Voir aussi

- Colère dans le 16ème, un reportage de Rémi Douat, réalisé par Emmanuel Geoffroy, pour Les Pieds sur terre du 18 février 2016

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour ce rendez-vous au Café Repaire de Nice, nous passerons en revue le crédit d’impôt et l’emploi : crédit d’impôts recherche, zones franches, exonérations de taxe... Bref, les facilités comptables et niches en tous genre. Les gouvernements successifs depuis les années 80 ont taillé un environnement (...)

    Nice
    6 avenue Félix Faure

  • Rendez-vous vendredi 23 Février au café repaire de Neuvy, pour une discussion autour de la question : "les animaux ont-ils des droits ?". Entrée libre et gratuite à partir de 18h30 au restaurant Le Gout des autres !

    Neuvy
    24, rue Saint-Vincent

Dernières publis

Une sélection :

Humanité et fermeté sont les deux mamelles de la France AbonnésVoir

Le

« C’est un projet de loi totalement équilibré. » Voilà comment le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb défend son projet de loi « Asile et immigration ». Pourtant, une trentaine d’associations ont déjà dénoncé une circulaire que le ministre de l’Intérieur souhaite maintenir : ce texte, signé par les ministres Gérard Collomb et Jacques Mézard, demande aux fonctionnaires de l’Office français de l’immigration et de l’intégration de vérifier la situation administrative des immigrés dans les centres d’hébergement d’urgence.

Gardarèm lo Larzac ! Un reportage de Daniel Mermet (1995) ZAD ET LARZAC, MÊME COMBAT ? Écouter

Le

Un symbole phallique ? Une marque ésotérique ? Un signe cabalistique ? Non, un entonnoir. Sur l’une des pierres de la Blaquière, cette fameuse bergerie construite par des centaines de défenseurs du Larzac dans les années 1970, on peut voir ce signe en forme d’entonnoir. Pourquoi ? Et quel rapport avec la ZAD ? LARZAC et ZAD, même combat ? Pour comprendre le débat, d’abord un retour sur le Larzac en 1995 avec les héros modestes de cette lutte, dont un certain José Bové, encore inconnu du grand public à cette époque…

Mort de Charles Jenkins. Reportage de Daniel Mermet et Giv Anquetil au Japon (2010) Histoire incroyable du déserteur américain qui a survécu 40 ans en Corée du Nord Écouter

Le

Une nuit de l’hiver 1965, le sergent Jenkins boit une dizaine de bières et passe en Corée du Nord. Il préfère déserter plutôt que d’aller se faire tuer au Viêt Nam. Il va être retenu une quarantaine d’années dans ce petit paradis communiste, prof d’anglais, espion, acteur dans les films de propagande avant d’être libéré et de finir comme une attraction touristique dans une petite île japonaise. C’est là qu’il nous raconte son incroyable histoire en mai 2010.