Pourquoi l’hôpital public est dans la rue ?

Lettre d’une infirmière à Martin Hirsch (version vidéo)

Le

Lettre d'une infirmière en lutte à Martin Hirsch
par Là-bas si j'y suis

En une semaine, vous êtes plus de 500 000 à avoir écouté et diffusé la lettre de CLÉMENTINE, 31 ANS, INFIRMIÈRE à l’hôpital Saint-Louis à Paris, adressée à Martin Hirsch, directeur général de l’AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris).

EN 4 MINUTES et 23 secondes, TOUT EST DIT.

En attendant la réponse de Monsieur Hirsch, vos nombreux commentaires sur le site font débat et témoignent du malaise et des raisons de la lutte.

Voici la version vidéo de la lettre de Clémentine FENSCH recueillie par Anaëlle VERZAUX.

Image et réalisation : Jonathan DUONG

POUR ALLER PLUS LOIN, écoutez :

- « NON À L’HOSTÉRITÉ ! », notre émission LÀ-BAS Hebdo n°20 du 04 juin 2015, avec le professeur André GRIMALDI, Frédéric PIERRU (sociologue), et les personnels en lutte des hôpitaux Georges-Pompidou, Robert-Debré et Saint-Louis...

- « SOIGNONS LES RICHES ! », un reportage d’Anaëlle Verzaux à l’Assemblée générale du personnel de l’hôpital Saint-Louis

- Écoutez la lettre de cette infirmière à Martin Hirsch

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

Daniel Mermet reçoit Mickaël Wamen, Romain Altmann, Gaël Quirante et Griselda Michel Samedi 22 avril : premier tour social ! Voir

Le

Plusieurs syndicats, collectifs et associations lance un appel pour un rendez-vous inédit le 22 avril, veille du premier tour de l’élection présidentielle. Objectif : porter les luttes, les exigences sociales et inviter les salariés à une manifestation nationale à Paris en prenant la rue Place de la République à 14 heures.