Emmanuel Macron, pilote d’un sous-marin jaune à la dérive Abonnés

1

Le

Pendant un exercice militaire, un sous-marin nucléaire russe subit plusieurs explosions et coule. L’incident contrarie l’état-major et le nouveau président, pour qui les manœuvres étaient censées montrer à la face du monde la puissance retrouvée de la grande Russie. Au nom de la raison d’État, les autorités russes tardent à accepter l’aide étrangère, qui arrivera trop tard… les 118 sous-mariniers ne survivront pas. Cette histoire – vraie – du naufrage en 2000 du K-141 Koursk est racontée dans le film de Thomas Vinterberg, Kursk.

Mais attention, toute ressemblance avec des personnes ou des situations actuelles ne saurait vraiment être que fortuite…

Abonnez-vous pour accéder à tous nos contenus, c’est très simple !

Depuis 1989 à la radio, Là-bas si j’y suis se développe avec succès aujourd’hui sur le net. En vous abonnant vous soutenez une manière de voir, critique et indépendante. L’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail. C’est aussi le prix de notre indépendance, pour ne pas être soumis financièrement aux annonceurs, aux subventions publiques ou aux pouvoirs financiers.

Je m'abonne J'offre un abonnement

Déjà abonné.e ?
Identifiez-vous

chronique : Gérard Mordillat
journaliste : Jonathan Duong
réalisation : Cécile Frey
son : Sylvain Richard

L'équipe de Là-bas attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Voir aussi

-  Thomas Vintenberg, Kursk, 2018, France/Belgique/Luxembourg, 1h57

- Jean-Michel Carré, Koursk, un sous-marin en eaux troubles, 2005, France, 1h11

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :