Merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci

MERCI ! MERCI ! MERCI ! MERCI ! MERCI ! MERCI ! MERCI !…

Le

MERCI POUR CETTE SUPERBE FÊTE MODESTE ET GÉNIALE POUR LES TRENTE ANS DE LÀ-BAS. NOUS VOILÀ REGONFLÉS À BLOC POUR LES CASTAGNES À VENIR, COMME POUR LES BAISERS DANS L’HERBE TENDRE.

Des grands moments avec Mathilde LARRÈRE, François RUFFIN, Olivier BESANCENOT, Corinne MASIERO, Jean-Luc MÉLENCHON, Gérard FILOCHE, les MOTIVÉS, les MOLOTOV BROTHERS, Roch HAVET et Guillaume FARLEY et d’autres encore, mais surtout Séverine et son compagnon Manu, « gilet jaune » avec un bandeau noir sur son œil arraché par un tir dans une manif, sur ordre de la bande à Macron.

LA VIDÉO DE LA FÊTE EST EN MONTAGE, ET POUR PARTAGER, NOUS VOUS DEMANDONS DE NOUS ADRESSER VOS IMAGES, PHOTOS, VIDÉOS ! Merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci, merci…

photos : Antoine Stouls

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Sur notre site

À voir

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

Chacun a en soi un bourgeois qui sommeille François Bégaudeau : « Je rêverais qu’une assemblée populaire administre France Inter » AbonnésVoir

Le

Je suis un bourgeois et j’en suis fier. Personne ne dit une chose pareille. Le bourgeois, c’est l’autre, le bobo, le faux-cul, le gras du bide. Et encore, ça se dit plus, bourgeois, c’est désuet. Depuis longtemps, le bourgeois a appris à se déguiser. Une casquette de pêcheur, une veste de paysan, un blue jean comme les ouvriers. Il a entonné des discours indignés et révoltés contre le mal, contre le fascisme et contre les cons. C’est un libertaire, le bourgeois. Contre l’impôt, contre le voile, contre les flux migratoires incontrôlés. Il proclame la révolution. C’est le titre du livre d’Emmanuel Macron, RÉVOLUTION. Il est progressiste aussi. Le mouvement qui soutient Macron se proclame « progressiste ».