Grâce à nos abonnés chéris, Là-bas vous offre la vidéo du concert à la Flèche d’or

Corinne Masiero et les Vaginites, voilà la vidéo gratos du concert !

Le

Corinne Masiero et les Vaginites, la vidéo gratos du concert !
par Là-bas si j'y suis

JE TE SUCERAI PAS AVEC LES YEUX OUVERTS

Comme promis voilà la vidéo du concert de CORINNE MASIERO et LES VAGINITES du 28 mars pour la chaude (!) soirée de LÀ-BAS à la Flèche d’or.

C’est décoiffant, dit une dame en sortant. C’est pire. C’est une rage grinçante et profonde qui veut péter le mur de silence autour des violences sexuelles. Mais pas seulement. Ça vient de loin et toutes les trois savent de quoi elles parlent et de quoi elles crient. Et de quoi elles rigolent aussi. Elles appellent ça du « Punk Opera ». Il y a Audrey et Stéphanie Chamot, les soeurs jumelles et Corinne Masiero qui bat tout les records d’audience a la télé à chaque diffusion de Capitaine Marleau avec sa chapka et les vannes de son cru. (Non, aucun jeu de mot ici). On se souvient aussi de Louise Wimmer et de ses poilades avec Blanche Gardin.

Beaucoup d’ artistes gèrent leur capital de popularité comme les rentiers qui font des placements en suivant le cours de la bourse. Corinne Masiero s’en fout, elle balance tout. On se souvient de son apparition à la soirée des César. Ça n’a pas fait l’unanimité. Elle croit qu’en jetant des grains de sable comme ça, ça peut enrayer le système. Nous aussi on croit ça. Même si on peut pas vous assurer que ça marche à tous les coups. Mais ce coup-là, le voilà. On en est pas peu fier. Si ça ne vous touche pas c’est que votre blindage est trop épais ou que vous êtes une personne bien élevée. On a prévenu les médias mainstream et même la presse people. Curieusement on n’a pas eu d’écho, curieusement. Donc on compte sur vous pour faire circuler, il y a quelque chose à voir.

Et merci à nos trois frangines, modestes et géniales et merci à l’équipe de la Flèche d’or !

D.M.

Écouter l'émission version radio

Corinne Masiero et les Vaginites, le concert !

réalisation : Jonathan Duong et Cécile Frey
image : Ugo Simon, Brendan Vinet, Louise Bernard Pallas, Marine Jezzi, Alexis Martzolf, Alicia Warin
son : Sylvain Richard, Alexandre Lambert, Jules Krot, Arthur Braesh, Mathieu Nubul, Justine Candiot, Samuel Kesmedjian
lumière : Valé, Samuel Kesmedjian
moyens techniques : Easy Backline, La Ressourcerie du Spectacle, Tapages, Tigre Productions, La Flèche d’Or
régie : Charles Guego
préparation : Zoé Marsault, Corinne L’hoist (Collectif Prod), Leila Gicquel, Valé, Élodie Couratier

Un grand merci à l’équipe de la Flèche d’or (et particulièrement à Valé !)

L'équipe de Là-bas attend vos messages dans les commentaires et sur le répondeur au 01 85 08 37 37 !

Voir aussi

- Voir aussi l’entretien de Corinne Masiero pour le site Pure People (15 juin 2021) :
ses révoltes, la rue, puis le théâtre et la rédemption.

Sur notre site

À écouter

À voir

C'est vous qui le dites…Vos messages choisis par l'équipe

Les bouquins de LÀ-BASLire délivre

  • Voir

    La bibliothèque de LÀ-BAS. Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Lire délivre...

    Vos avis et conseils sont bienvenus !

Dernières publis

Une sélection :

JAZZ ET TÊTE DE VEAU, une belle fête pour l’AN 01 de LÀ-BAS ! Accès libreÉcouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Nous étions plus de 200 au Lieu-Dit, jeudi pour le premier anniversaire de LA-BAS. Merci à toutes et tous pour le soutien, pour l’amitié, pour la fête, pour le jazz et pour la tête de veau. Merci à l’équipe du Lieu-dit ! Merci au Golden Jack Quintet, et Helmie Bellini et son Kongo Square. Dès vendredi matin (!), Jérôme Chelius vous a mis deux extraits de cette soirée pour régaler vos oreilles. Que du bon ! VIVA !

L’an 01 de Là-bas
[TEXTES À L’APPUI] Entretien avec Cornelius Castoriadis (novembre 1996) LE TRIOMPHE DE L’INSIGNIFIANCE Accès libreLire

Le

Il y aura vingt ans cette année, nous avons diffusé cet entretien avec Cornelius CASTORIADIS, quelques mois avant sa mort, un entretien fondamental et lumineux, qui est devenu une référence et une source d’inspiration pour beaucoup d’auditeurs de LÀ-BAS.

En voici la transcription dans la collection des TEXTES À L’APPUI que nous vous proposons désormais.

À l’occasion de la sortie du film « La Sociale », retour sur l’histoire de la Sécu Ambroise Croizat, vive la Sécu !! Accès libreÉcouter

Le

En février 2011, notre reportage sur AMBROISE CROIZAT fut une redécouverte, et pour beaucoup une découverte, du père de la Sécurité Sociale. Chacun connaît une rue qui porte ce nom, un collège, une bibliothèque, mais qui était Ambroise CROIZAT ? C’est à lui, ministre communiste à la Libération, que l’on doit la Sécurité Sociale et les retraites.

Une superbe conquête inlassablement combattue par les partisans de la loi du profit. Reportage, février 2011 : François RUFFIN, avec Michel ÉTIÉVENT, auteur du livre Ambroise Croizat ou l’invention sociale (éditions GAP, 1999).