Aubagne

Etablissement : Restaurant Le Borsalino
3 bd Jean Jaurès
13400 Aubagne
Animateur : Jean-Pierre Brundu
Courriel : repairedaubagne@free.fr
Téléphone : 06 11 43 55 79
RDV : 3ème jeudi à 19h30

Articles de cette rubrique

  • LA LAICITE ET L’ECOLE

    Lire
    jeudi 18 décembre 2014 à 19h30 Au restaurant Le Borsalino 3 boulevard Jean Jaurès à Aubagne LA LAICITE ET L’ECOLE "une rencontre débat avec Stéphane Rio*" Vous pourrez intervenir, débattre, questionner, échanger, partager Quels (...)
  • Invitée : Clémentine Autain

    Lire
    Le café Repaire d’Aubagne reçoit Clémentine Autain, porte-parole d’Ensemble, le mouvement pour une alternative de gauche, écologiste et solidaire, co-directrice du mensuel Regards et conseillère municipale de Sevran (93) Jeudi 27 novembre (...)
  • Projection "Ne vivons plus comme des esclaves"

    Lire
    Suivie d’un débat avec le réalisateur Yannis Youlountas. « Venu des catacombes grecques de l’Europe, un murmure traverse le continent dévasté : « Ne vivons plus comme des esclaves » (prononcer « Na mi zisoumé san douli » en grec). Sur les (...)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.