Hervé : glou glou glou

samedi 28 octobre

Salut Daniel,
L’eau n’a pas toujours une odeur neutre...
Dans les années 80-90, j’ai bossé pour une filiale de la Générale des Eaux, dont l’activité était la fabrication de pompes à carburants. Le siège et les unités de fabrication se situaient à La Courneuve, juste à coté des 4000. Quand la fermeture du site a été envisagée, nous nous sommes dit qu’ils n’y arriveraient jamais, compte tenu de l’implantation du site, en pleine Banlieue Rouge.
Tu parles ! L’affaire a été menée tambour battant et en quelques mois, la turne a été bouclée. On a cru rêver ... A la suite de cela, pas mal de potes délégués CGT on claqué la porte du syndicat. On a parlé d’un deal entre la municipalité Communiste et la CGE ... Surement un bruit de chasse d’eau ... Moi, je ne sais pas trop. J’ai traqué "le biscuit" sur le sujet, mais la pêche n’a pas été fameuse. Par contre j’ai vu de sacrés têtes de lard, bien au fait des luttes ouvrières, prendre une sacrée claque et ne pas cacher leur désapointement.
Entente cordiale on disait ? Et pourquoi pas ?.
Courage les gars et ... qu’est ce qu’on est Modeste... et surtout Génial
Hervé.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Va-t-on vers la suppression de l’argent liquide à l’horizon de 2022 (c’est-à-dire demain) ? Quels seraient les avantages d’une telle mesure et ses conséquences au quotidien ? En Allemagne, Grande-Bretagne et en Italie, des voix opposées se font entendre. En France, le débat n’est toujours pas (...)

  • Voter a-t-il encore un sens ? Si oui, alors pour qui voter ? Le débat sur les programmes et les idées est étouffé par les affaires et la corruption. Pourtant, ces programmes, ces idées existent bien et nous ne pouvons les ignorer sans perdre de vue les enjeux de cette élection. Qui est qui et qui dit (...)

    Portiragnes

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • En présence de Pierre Bitoun, co-auteur de Le sacrifice des paysans, nous tenterons d’expliquer comment le projet productiviste qui s’est déployé au cours des 70 dernières années a entraîné la destruction des sociétés paysannes et des cultures (...)

  • Les compteurs Linky : nous parlerons des différentes initiatives résistantes et des manifestations anti-Linky qui sont de plus en plus nombreuses.

    Limoges