Repaire de Grenoble-Meylan : « Soutenons Antoine Deltour ! »

Le , par Jonathan Duong

(photo : Renaud Lecadre pour Libération)

Suite aux révélations sur le système d’optimisation fiscale à grande échelle, le lanceur d’alerte des LuxLeaks 1 Antoine DELTOUR est poursuivi. SOUTENONS-LE ! Signons la pétition sur support-antoine.org

Cher(e)s AMG,

Une fois n’est pas coutume, nous nous permettons d’utiliser la liste de diffusion du repaire pour soutenir ce jeune citoyen courageux de 28 ans Antoine DELTOUR (lire l’article de LIBÉRATION du lundi 15 décembre 2014). Une plainte a été déposée dès juin 2012, suite à l’émission « Cash Investigation », sur France 2. Pour la petite histoire, il fait un peu partie de la famille de notre repaire, puisqu’il est le neveu d’une de nos plus fidèles AMG.

LuxLeaks, c’est la révélation de centaines d’accords fiscaux entre le fisc luxembourgeois et des multinationales, confirmant un système d’optimisation fiscale à grande échelle.

Les répercussions

L’affaire a causé une belle déflagration et de multiples réactions d’indignation à travers le monde. En portant le sujet des "tax rulings" jusque dans les instances de gouvernance internationales – comme le G20 ou la Commission Européenne –, LuxLeaks a favorisé des discussions qui peu à peu conduiront à une meilleure justice fiscale.

Antoine Deltour est le lanceur d’alerte à l’origine de la révélation d’une grande partie des documents des LuxLeaks. Ses avocats insistent sur l’innocence de sa démarche : « il est l’illustration parfaite du désintéressement et de la modestie qui donnent aux alertes une dimension universelle. C’est le cousin français d’Edward Snowden ». Antoine est aujourd’hui poursuivi devant la justice luxembourgeoise. Il a besoin de votre soutien !

Le repaire de Grenoble-Meylan
contact : Philippe
philippe.savalle38240@gmail.com
06 80 42 53 84
LUXLEAKS Libération du 15 décembre 2014

Les Rendez-vous des Repaires

  • Rendez-vous mardi 2 mai pour une nouvelle soirée Café repaire avec le collectif Angers Rassemblement Stop Corruption. Est-il possible d’empêcher les dérives de ceux qui détiennent les rênes du pouvoir ou bien pensez-vous comme le proverbe péruvien « Donnez du pouvoir à un ver de terre, il deviendra un (...)

    Angers

  • Le Repaire limougeaud de Là Bas si j’y suis consacre sa réunion du premier mercredi de chaque mois à un exemple de sociocratie à Limoges : Le collectif de fait "Marceaudacieuse". Les Forgerons de cet atelier d’urbanisme citoyen pour la conversion de la caserne Marceau désaffectée depuis 7 ans (...)

    Limoges

  • Nuit Debout Caen… Nuit de boucan ? Le temps d’une discussion, revenons sur le mouvement Nuit Debout à Caen. Que vous y ayez participé ou non, venez parler de cette expérience difficile à définir et qui n’a peut être pas dit son dernier mot... Précision : les personnes qui seront présentes à cette (...)

    Caen
    36 rue Saint Manvieu

  • Comment le citoyen est-il informé de la vie de sa commune ? La situation est-elle satisfaisante (constat) ? Quelles sont les évolutions ou améliorations à imaginer ? Comment le citoyen peut-il être impliqué/consulté dans les projets communaux et intercommunaux ? Y-a-t-il une limite à la (...)

    Donges
    36 avenue de la Paix

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

Une sélection :

Christine et Tami Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

Christine et Tami vont bientôt se fiancer. On ne vous dit pas comment sera la robe de Christine, c’est une surprise. En somme une histoire d’amour normale. Ou presque. Handicapés, oui mais ça c’est dans le regard des autres.

Les pigeons font du vélo. Un reportage de Thibaut CAVAILLÈS Un jour dans la vie d’un livreur à vélo AbonnésÉcouter

Le

Être payé pour faire du vélo dans Paris, cool, non ? Tu bosses quand tu veux, tu gagnes le fric que tu veux, tu livres des repas, tu fais plaisir aux gens, c’est éco-responsable, ça donne du boulot aux jeunes, vraiment cool. Tellement cool que Thibaut a voulu faire le boulot. Vélo, casque, maillot, le voilà parti, avec ce curieux cube sur le dos, cool ! Euh… vraiment ?