Les émissions

2012

septembre 2012

  • MINORU, SCULPTEUR D’OKINAWA Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Depuis des années dans son jardin, Minoru sculpte et met en scène, ce qui l’indigne et lui gâche la vie, la sienne et celles de milliers d’habitants d’Okinawa ; la présence de la base américaine depuis la deuxième guerre mondiale.
    Il aime Rodin et les sculptures de Daumier, mais il ne se prend pas pour une esthète, il raconte l’histoire, la sienne et celle de son île ravagée lors de la deuxième guerre (...)

juin 2012

mai 2012

  • Une nouvelle aventure de Bernard en Géorgie Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Partout on l’attend, partout on l’espère. Les révoltés de Montréal comme les électeurs d’Hénin-Beaumont, partout où l’on se bat pour la liberté et la démocratie. Viendra-t-il ? Viendra-t-il nous sauver ? De partout, des voix s’élèvent dans l’espoir de voir arriver BHL, le botulien.

  • Bible ou Darwin Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Selon un récent sondage, le créationnisme a toujours bonne presse aux Etats-Unis. 72 % des pasteurs protestants américains rejetteraient en effet radicalement la théorie de l’évolution et pour 82 % d’entre eux, Adam et Eve « étaient des personnes réellement existantes ».

  • Merci Nicolas, la Résistance te remercie ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    On se souvient de ce vendredi 4 mai 2007, veille du second tour des élections présidentielles, dans un paysage enneigé, un homme seul, petit, juché sur ses talonnettes, venant honorer la mémoire de la Résistance sur ce plateau des Glières. Honorer et ranimer la flamme de l’esprit de Résistance. Et bien, c’est une réussite totale. Il faut le dire à l’heure où Nicolas Sarkozy se retrouve seul, rejeté, conspué, oublié. Il faut lui dire merci.

  • La vie est à nous : 1936, le Front populaire (IV) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le retour de la Gauche donne envie d’aller revoir les époques où elle fut au pouvoir. En mai 1936, la victoire électorale du Front Populaire fut suivie d’une explosion sociale sans précédent qui débordait syndicats et partis. On connaît le résultat : congés payés, quarante heures, la dignité reconquise, un souffle neuf. Suite et fin.

  • La vie est à nous : 1936, le Front populaire (III) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le retour de la Gauche donne envie d’aller revoir les époques où elle fut au pouvoir. En mai 1936, la victoire électorale du Front Populaire fut suivie d’une explosion sociale sans précédent qui débordait syndicats et partis. On connaît le résultat : congés payés, quarante heures, la dignité reconquise, un souffle neuf. La suite.

  • La vie est à nous : 1936, le Front populaire (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le retour de la Gauche donne envie d’aller revoir les époques où elle fut au pouvoir. En mai 1936, la victoire électorale du Front Populaire fut suivie d’une explosion sociale sans précédent qui débordait syndicats et partis. On connaît le résultat : congés payés, quarante heures, la dignité reconquise, un souffle neuf. La suite.

  • La vie est à nous : 1936, le Front populaire Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le retour de la Gauche donne envie d’aller revoir les époques où elle fut au pouvoir. En mai 1936, la victoire électorale du Front Populaire fut suivie d’une explosion sociale sans précédent qui débordait syndicats et partis. On connaît le résultat : congés payés, quarante heures, la dignité reconquise, un souffle neuf.

  • Dorer la pilule Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le procès de l’affaire du Mediator s’est ouvert lundi. Ce médicament commercialisé par le groupe pharmaceutique Servier est accusé d’avoir fait entre 500 et 2.000 morts en France en plus de trois décennies.

  • Le poison grec Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Suite aux élections en Grèce, la plupart de nos éditocrates ont dit leur angoisse devant la montée des extrêmes. Une façon de masquer l’effondrement des partis favorables au plan de rigueur imposé par la "Troïka". Entretien avec Stathis Kouvelakis.

  • La dette ou la vie ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    D’où vient la dette ? A-t-elle été contractée dans l’intérêt général ? Peut-on alléger le fardeau de la dette sans appauvrir les peuples ? A Liège, le CADTM propose des alternatives et milite pour un audit citoyen de la dette publique. Avec Éric Toussaint.

  • C’est déjà ça ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Oui, bien sur, on a viré le gérant mais la boutique est toujours là, certes, Sarkozy est mis à la porte mais ses maîtres eux non plus, ne lâchent rien. L’oligarchie fait la grimace mais n’est pas trop inquiète, un peu d’alternance ne peut pas faire de mal.

  • De l’argent il y en a (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    600 milliards manquent à la France. C’est ce qu’affirme Antoine Peillon dans son enquête sur l’évasion fiscale. 10% du patrimoine des Français est ainsi caché dans des paradis fiscaux. "Les paradis fiscaux c’est fini ! " Nicolas Sarkozy l’a dit et répété. Mais notre Pinochio ne fait plus rire, il va sortir de scène sous les sifflets. Les paradis fiscaux sont toujours là et l’évasion fiscale continue.

  • De l’argent il y en a Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Chaque année, à cause des paradis fiscaux, l’Etat perd 30 milliards d’euros, deux fois le déficit de la sécurité sociale. Selon Antoine Peillon, l’évasion fiscale est responsable des 600 milliards qui manquent à la France.

  • On lâche rien ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    La chanson la plus chantée, presque autant que l’Internationale, ce premier Mai où l’ on a retrouvé soudain toutes les raisons qu’on a d’aimer Paris, le Paris rouge, le Paris des pavés, le Paris résistant, le Paris de la Bastille et de la colonne de Juillet dans le soleil de Mai...

avril 2012

mars 2012

février 2012

  • Les mille discours de Sarkozy Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    A partir des mille discours de Nicolas Sarkozy prononcés entre 2007 et 2012 (soit 10 millions de mots !), l’historien et linguiste Damon MAYAFFRE, spécialiste de l’analyse du discours politique assisté par ordinateur, livre ses conclusions. Réjouissant et consternant. Reportage de Giv Anquetil.

  • Les ouvriers, les oubliés Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Mais où sont passés les ouvriers ? Dans la bouche de Marine Le Pen ? Dans les discours de Mélenchon ? Dans les cauchemars de Sarkozy ? Entretiens de Daniel Mermet autour de 2 films-documentaires "Grandpuits et petites victoires" d’Olivier Azam et "De mémoires d’ouvriers" de Gilles Perret.

  • Gandrange : un mensonge d’Etat sans importance Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    A l’heure où Nicolas Sarkozy promet de sauver le site sidérurgique Arcelor Mittal à Florange, retour sur l’histoire d’un mensonge d’état dans un cas similaire, celui de l’aciérie Gandrange, qui s’était achevé par sa fermeture et la suppression de 575 postes sur les 1108 du site. Nouvelle version d’un reportage d’Aline Leclerc, aujourd’hui 15 heures sur France Inter.

  • Pierre Seel, homosexuel déporté Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Les provocations homophobes du député UMP Christian VANESTE sur "la légende de la déportation des homosexuels" a ramené l’attention sur l’histoire de Pierre Seel, mort en 2005, après un combat pathétique pour faire connaître la persécutions des homosexuels par les nazis.

  • La Hongrie en marche arrière (VIII) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Avant de partir, une visite au "Memento Park" le parc des statues de l’époque communiste, une attraction touristique et aussi un petit tour à Bocsa, berceau de la branche paternelle de monsieur Nicolas Sarkozy.
    Reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao aux origines de Nicolas Sarkozy.

  • La Hongrie en marche arrière (VI) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Alors, où sont les dissidents dans la Hongrie d’aujourd’hui ? Rencontre avec le philosophe Gaspar Miklos Tamas. Pour lui la lutte est sur deux fronts : Orban et son Orbanistan, bien sûr, mais aussi les voix indignées de Bruxelles ou de Paris. "Contre Orban oui, avec l’étranger, non". Rencontres dissidentes aussi au Café Repère de Là-bas qui ouvre à Budapest ! Reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao en Hongrie.

  • La Hongrie en marche arrière (V) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Dans les années 70 la Hongrie c’était "la baraque la plus gaie du camp". Aujourd’hui un tiers des Hongrois vit en dessous du seuil de pauvreté, dont un million dans la grande détresse. Aussi pour beaucoup, les années du "socialisme du goulash" ressemblent à un paradis perdu. Reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao à Budapest.

  • La Hongrie en marche arrière Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Aujourd’hui, départ pour la Hongrie. A Budapest on manifeste. " 56 les tanks ! 2012 les banques !". La foule manifeste en soutien au très droitier premier ministre Viktor Orban. La crise de la dette et la faillite des dogmes néolibéraux profitent à la droite et l’extrême droite. Bienvenue en Hongrie !

  • 6 mai 2012, le printemps français ! (IV) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Un grand vent joyeux a balancé le président sortant et son adversaire François H. Le MIRAC (Mouvement Indépendant pour une Réelle Alternative Citoyenne) l’a emporté. Portée par la liesse populaire, le premier ALTER GOUVERNEMENT de l’Histoire entre en fonction. Aujourd’hui, les Ministres de la Reforme de l’État, Monique et Michel Pinçon Charlot ainsi que le Ministre de la Kulture, Frank Lepage... Un reportage de Giv Anquetil.

  • Nos années Pierrot Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    De 1969 à 1976, dans ces années de l’après Mai 68, ces années où tous les chemins semblaient possible, Pierrot était toujours là. Tous les souvenirs de cette époque reviennent lorsque Pierrot part, à 56 ans en 2001.

  • Qui coud nos chemises ? (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le salaire moyen au Bangladesh est de 30 euros par mois. Trois millions et demi de femmes travaillent dans la confection. Les conditions de travail y sont aussi dérisoires que le coût de la main d’œuvre. Suite du reportage de Daniel Mermet et Giv Anquetil à Chittagong au Bangladesh.

janvier 2012

  • J’ai vu Jésus ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    The Holy Land Expérience c’est comme le parc Astérix sauf que c’est le parc Jésus. 250 000 visiteurs chaque année repartent transcendés. D’ailleurs la pub le dit "Attendez-vous à être inspirés !". Nouvelle version d’un reportage de Daniel Mermet avec Guillemete Faure.

  • Karl Marx, semer des dragons ! (2) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Il y a vingt ans c’était la chute du mur, c’était la fête. Comme tout le monde, il fit du passé table rase, communisme et nazisme c’est bien le même cauchemar, vive la mondialisation heureuse ! Hier, vingt ans plus tard, en fin de droit dans son studio en loque, il a décidé d’aller vendre ses bouquins, sauf un, qu’un copain de jeunesse lui avait offert en 2009 et qu’il n’a jamais ouvert, "MARX MODE D’EMPLOI de Daniel Bensaïd avec des dessins de CHARB.

  • Karl Marx, Semer des dragons ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Entretien avec Daniel Bensaid autour de son livre "Marx, mode d’emploi". Première Partie.

    Des penseurs engagés comme Alain Minc ou Jacques Attali n’hésitent pas à se déclarer marxistes. Ils ne sont pas les seuls, depuis 2008, à chaque rechute de la crise les ventes des livres de Marx augmentent et les marxistes aussi. Evoquer Marx ne fait plus de vous un chaud partisan du goulag et de l’extermination des rentiers, ça met une touche de gravité et de profondeur dans votre conversation. C’est parce qu’il redoutait que la banalisation médiatique ne rende inoffensif celui qui voulut "semer des dragons", que Daniel Bensaïd a publié KARL MARX MODE D’EMPLOI ( avec des dessins de Charb).En Mai 2009, quelques mois avant sa mort, Bensaïd est venu nous en parler.
    A la différence de Minc et d’Attali, Marx aimait répéter "Je ne suis pas marxiste".

  • BOURDIEU NI MAITRE ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Hommage unanime pour le dixième anniversaire de la mort du grand maître. Il faut dire que le vent de la crise fait tourner les girouettes médiatiques et que le déguisement d’indigné antilibéral fait fureur cet hiver.
    Entretien autour du Film de Pierre Carles "La sociologie est un sport de combat" avec Franck Poupeau, Serge Halimi, Gilles Balbastre, Thierry Diescepolo, et Pierre Rimbert.

  • Justice pour Hakim Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le procès de sept policiers pour homicide involontaire ou non assistance à personne en danger s’est ouvert lundi 16 janvier à Grasse, près de quatre ans après la mort par asphyxie du jeune Hakim Ajimi lors d’une interpellation mouvementée. Nouvelle bavure policière ? Reportage Dilah Teibi.

  • Le Diplo Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Comme chaque mois depuis vingt ans (!), on retrouve l’équipe du Monde Diplomatique. Autour du numéro de janvier, avec Franck Poupeau, Pierre Daum, Sylvie Laurent et Maurice Lemoine.

  • Monique Hervo, solidaire, engagée (III) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Nous retrouvons Monique Hervo dans sa caravane pour évoquer le temps des bidonville en France, surtout celui de Nanterre où elle a vécu pendant douze ans parmi les travailleurs immigrés algériens. Photos, notes, récit précis, le témoignage de Monique Hervo (83 ans) est une précieuse contribution à notre histoire sociale. Un reportage de Charlotte Perry.

  • Monique Hervo, solidaire, engagée Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    A 83 ans, Monique Hervo vit toujours dans sa caravane sur un camping de la région parisienne. Elle dit que ça lui suffit. Là, elle conserve documents, photos et enregistrements qui témoignent de ses douze années passées parmi les algériens dans le bidonville de Nanterre, surtout durant les années de guerre, notamment le 17 octobre 1961. A la fois solidaire, engagé et lucide, le témoignage de Monique Hervo, selon son ami François Maspero "permet durablement de ne pas désespérer".

  • Propaganda ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Neveu de Freud, Edward Bernays est considéré comme le père des relations publiques. Il a inventé cette technique moderne qui consiste à plier nos esprits aux projets de certains, technique que l’on nomme communément "propagande". Nouvelle version d’un entretien avec Normand Baillargeon autour du livre "Propaganda" d’Edward Bernays.

  • Quand on voit Paris d’en haut ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    On peut y croiser un violon ou un bœuf ou un amant qui s’enfuit ou un Fantomas qui se prépare entre les cheminées, on peut y trouver des ruches, des antennes et déjà des éoliennes mais toujours des artisans couvreurs qui continuent de recouvrir Paris de ce gris si fin qu’il désespère les peintres. Une balade vertigineuse là-bas sur les toits de Paris. Reportage Sarah Lefèvre et Gailord van Wymeersch.

  • "Les nouveaux chiens de garde" - Le Film Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Aujourd’hui, Là-Bas Si J’y Suis reçoit l’équipe du film "Les nouveaux chiens de garde" qui sort le 11 janvier prochain. Dieu merci, nous ne sommes plus au temps de l’ORTF où le Ministre de l’Information venait à la télé présenter "sa" nouvelle formule du journal. Aujourd’hui, heureusement, les journalistes sont indépendants. Vraiment ? Avec Jean Gadrey (économiste) Michel Naudy (journaliste au placard) Gilles Balbastre (réalisateur) et Serge Halimi.

  • Les économistes de garde Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Nous reprenons sur les chapeaux de roues. Suite au succès des émissions sur les dettes publiques, nous reprenons aujourd’hui avec la remise du prix du livre de l’économie. Une enquête sur connivence et dépendance dans le petit monde des experts médiatiques et des oracles multicartes. Un reportage de François Ruffin.

2011

décembre 2011

  • Le fado Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    L’un des meilleurs moment de Là bas si j’y suis pour finir l’année en beauté : retour sur le fado et des reportages tournés en 1991 au Portugal avec Sylvie Coma.

  • La grève des mineurs de 1948 III Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Ils se sont battus des années, des décennies. Tout ce temps pour que soit reconnue leur lutte, eux qui en 1948 avaient participé à la grande grève de mineurs. Pour cela ils ont été punis, licenciés, expulsés parfois de leur logement. Hommage aujourd’hui à ces mineurs et femmes de, à qui l’Etat hésite encore à donner la reconnaissance qui leur est due.

  • La grève des mineurs de 1948 II Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Ils se sont battus des années, des décennies. Tout ce temps pour que soit reconnue leur lutte, eux qui en 1948 avaient participé à la grande grève de mineurs. Pour cela ils ont été punis, licenciés, expulsés parfois de leur logement. Hommage aujourd’hui à ces mineurs et femmes de, à qui l’Etat hésite encore à donner la reconnaissance qui leur est due.

  • La grève des mineurs de 1948 Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Victoire ! 10 mars 2011, la cour d’appel de Versailles a reconnu l’illégalité des licenciements de 17 mineurs pour fait de grève, après la grande grève de 1948. Pourtant, l’Etat a déjà fait un pourvoi en cassation, pour ne pas les indemniser. Alors victoire ? Oui, car c’est une victoire sur l’oubli et le mépris. Un hommage à ces hommes et femmes qui se sont battus.
    Un reportage de Charlotte Perry (...)

  • André Gorz, un penseur pour le XXIe siècle (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Pour justifier ses privilèges et les étendre, l’oligarchie a toujours su caresser le poil et la croupe de ses petits ou grands négociants du savoir que sont les "intellectuels". Bien rares sont les détenteurs de savoir qui ont mis leur savoir non pas au service du pouvoir mais au service du contrepouvoir. André Gorz est une figure de cette radicalité contestataire où les luttes du présent viennent chercher grain à moudre et boussole. Avec Christophe Fourel. Une émission préparée par Franck Haderer.

  • Il faut fuir Idate ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    2011, restera l’année de Fukushima. Le 11 avril, un mois jour pour jour après la catastrophe, nous sommes à IDATE, une petite ville de 6000 habitants. Le maire a réuni les habitants pour leur annoncer qu’il faut évacuer pour échapper aux émissions radioactives, sans pouvoir dire si l’on reviendra. Reportage de Giv Anquetil et Daniel Mermet. Traduction Atsuko Ushioda.

  • Marinaleda, une utopie vers la paix Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Marinaleda, petite ville d’Andalousie au milieu des oliviers, pas de chômeur, pas de promoteur. Collectivisation des terres et des moyens de production, et la démocratie, la vraie, la directe ! Ca marche comme ça depuis 1978 ! Reportage Antoine Chao, Daniel Mermet.

  • Révolte en Syrie Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Reportage de Jérôme Bastion à Homs en Syrie.
    Entretiens de Giv Anquetil avec Alain Gresh, directeur-adjoint du Monde Diplomatique, et Michel Kilo, un des représentants des contestataires syriens.

  • La dette ou la vie ! (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    La dette qui écrase le tiers monde depuis des années arrive au Nord. Le CADTM propose des alternatives et milite pour un audit citoyen de la dette publique. Seconde partie du reportage d’Antoine Chao et de Daniel Mermet à Liège.

  • La dette ou la vie ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Il faut rassurer les marchés ! La dette qui écrase le tiers monde depuis des années arrive au Nord. A Liège, le CADTM propose des alternatives et milite pour un audit citoyen de la dette publique. Un reportage d’Antoine Chao et de Daniel Mermet.

  • La première fois la mort - hommage à Sophie Lechevalier Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Aujourd’hui, nouvelle diffusion d’une émission culte de "Là-bas", à la mémoire de Sophie Lechevalier, auteure de ce reportage de 1998. Nous avons appris sa mort, il y a quelques jours. Une mort révoltante. Sophie était une femme hors-série. Inoubliable et drôle et tendre.
    Devenue réalisatrice de documentaire, on lui doit entre autre un splendide portrait de Stéphane Hessel. Cette heure de "Là-bas" est dédiée à sa mémoire.

  • Le Diplo Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Comme chaque mois depuis vingt ans, on retrouve l’équipe du Monde Diplomatique, autour du numéro de décembre. Avec Serge Halimi, Noëlle Burgi, Claude Jacquin, Martine Bulard, et Patrick Haimzadeh.

  • La Grèce ou le triomphe des idées qui ont fait faillite (IV) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    NON, TOUT NE VA PAS SI MAL EN GRECE ! Les marchands de masque à gaz et de casques de chantier se portent bien les jours de manif ! Les marchands de valise également, pour ceux qui s’enfuient avec du liquide. Et les banquiers Français, qui viennent faire du tourisme (en évitant certains quartiers), respirent enfin car la circulation réduit la pollution... Un reportage d’Antoine Chao et de Daniel Mermet.

  • La Grèce ou le triomphe des idées qui ont fait faillite (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Suite de notre nouvelle série de reportages en Grèce.
    Hier, 6 décembre, à Athènes, violentes manifs pour l’anniversaire de l’ assassinat d’Alexis, quinze ans par la police en décembre 2008. Molotov, lacrymogène, grenades assourdissantes, manifs à la mémoire d’Alexis mais aussi contre le nouveau plan d’austérité décidé par un gouvernement imposé par la troïka (UE,BCE,FMI). "Nous sommes sous occupation de la dictature financière". Un reportage d’Antoine Chao et de Daniel Mermet.

  • La Grèce ou le triomphe des idées qui ont fait faillite (I) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Cette fois la dictature de la finance n’est plus une métaphore d’altermondialiste, la stratégie du chaos n’est plus une théorie de polémiste, c’est en vrai, dans les rues, au long des boutiques fermées, des ordures qui s’entassent, des taxis sans clients, des suicides qui se multiplient, des hôpitaux sans pansement, des quartiers sans lumière, des jeunes qui fuient le pays, des visages ravagés. C’est un peuple désemparé, humilié, sans issue. 38 ans après la junte militaire, une junte financière a pris le pouvoir. La Grèce est sous tutelle, coupable elle doit payer, coupable elle est à vendre. Un reportage d’Antoine Chao et de Daniel Mermet.

  • Sardaigne, sous un grand ciel bleu (III) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Avant de nous rendre en Grèce, petit passage par la Sardaigne pour nous rendre compte que ce n’est pas tout à fait la carte postale qui se présente habituellement à l’esprit lorsqu’on prononce le mot "Sardaigne". Les Sardes ne rigolent pas tellement en ce moment, comme les Grecs et les Anglais qui manifestaient hier. Un reportage de Pascale Pascariello et Francesco Giorginni.

  • Sardaigne, sous un grand ciel bleu (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Avant de nous rendre en Grèce, petit passage par la Sardaigne pour nous rendre compte que ce n’est pas tout à fait la carte postale qui se présente habituellement à l’esprit lorsqu’on prononce le mot "Sardaigne". Les Sardes ne rigolent pas tellement en ce moment, comme les Grecs et les Anglais qui manifestaient hier. Un reportage de Pascale Pascariello et Francesco Giorginni.

  • Sardaigne, sous un grand ciel bleu Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Avant de nous rendre en Grèce, petit passage par la Sardaigne pour nous rendre compte que ce n’est pas tout à fait la carte postale qui se présente habituellement à l’esprit lorsqu’on prononce le mot "Sardaigne". Les Sardes ne rigolent pas tellement en ce moment, comme les Grecs et les Anglais qui manifestaient hier. Un reportage de Pascale Pascariello et Francesco Giorginni.

novembre 2011

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (VII) : 1989... et après Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    « La greffe n’a pas pris (...) Cette hystérie libérale pourrait provoquer un mouvement social qui ne pourrait pas avoir lieu ailleurs... » (François Cusset, 2007) Ce devait pourtant être la fin. La fin des idéologies. La fin de l’Histoire. La fin des conflits politiques. Et si le volcan qu’on croyait éteint se remettait à gronder ? Nouvelle version d’une émission préparée en avril 2007 par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (VI) : Privatisation de TF1 Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    « Dans les années 1930, même la grande cité de Métropolis ne fut pas épargnée par les ravages de la crise économique mondiale. En ces temps de peur et de confusion, le travail d’information du public était pris en charge par le Daily Planet, un grand journal de Métropolis dont la réputation de clarté et de franc-parler était devenue un symbole d’espoir pour la grande cité de Métropolis. » (Ouverture du film Superman, 1978). La France des années 1980, ressemble de plus en plus à la Métropolis de Superman.
    Bien sûr, c’est la crise. Mais grâce au travail des médias - qui savent se faire pédagogues -, l’espoir est possible. Il était grand, habillé en rouge et bleu et le Daily Planet lui consacrait souvent sa « Une ». La France aussi a su se trouver un super-héros « pour nous sortir de la crise ». Il est un peu plus petit et un peu plus hargneux. TF1 l’aime beaucoup. Les autres médias aussi. Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert en avril 2007.}}

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (V) : 1986-1988 Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    En France, le centre a toujours été à droite" (François Mitterrand... avant). Le marché commun vient au monde. Pourtant, même au pays de la mondialisation bien heureuse et malgré la promesse de la réconciliation « des extrêmes » grâce au « centrisme » politique, la violence ressurgit. Mais qu’on se rassure : le Téléthon français fait mieux que son homologue américain... Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (IV) : 1985-1986 Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    La « nouvelle gauche » devient « moderne ». En clair, elle reprend les idées de « la vieille droite ». Impensable ? Peut-être, mais pas autant que le projet de la « nouvelle droite », inspirée, toujours, par les « pays qui gagnent », les Etats-Unis et le Royaume-Uni : « mettre la barre à droite ». Pour beaucoup, cela tient de la gageure, mais le gouvernement Chirac saurait montrer qu’en termes de « libéralisme », l’impensable est à sa portée.
    Reste à rallier « le peuple » aux nouvelles valeurs : après « la morale » et « l’éthique » de SOS Racisme, voici celle de l’argent. L’argent qui libère, l’argent qu’il faut protéger de ses « ennemis », l’argent, comme ultime lien social. Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert, diffusée le 12 avril 2007.

  • La décennie : le cauchemar des années 80 (III) : (1984-1985) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    La « rigueur » ? Une phase de transition. L’austérité ? Une parenthèse. La « crise » ? Une aubaine. Car le monde mue. Il délaisse ses vieux repères, usés. « La lutte des classes » n’est plus car les « classes » ont disparu, remplacées par des segments de marché, des consommateurs, des « individus » émancipés des lourdeurs du collectif et de sa tentation totalitaire. La gauche, elle-même, devient « moderne ». Les tabous sont tombés... Une émission préparée par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (II) : (1981-1983) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    La mèche au vent, les manches retroussées, le jeune "French Doctor" Kouchner se fait marin pour un nouveau combat : celui du "bien" contre le "mal". Grâce à lui - et à tous ceux qui lui ressemblent -, le monde devient plus simple... "parce que les choses sont plus complexes que ça" nous dit-on. Ceux qui l’acceptent -les "adultes", les "experts", les "gagnants" -, qui forment le camp du "bien".
    Les autres ont de la chance : le camp du bien sait se faire pédagogue. Nouvelle version d’une émission préparée en avril 2007 par Renaud Lambert.

  • La décennie - le cauchemar des années 80 (I) : 1979-1981 Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Les années 80 nous ont-elles quittés ? Pas si sûr ... Chez les « humbles militants pénétrés d’idéal » qu’évoque François Mitterrand le jour de son élection - et dont le 10 mai 1981 est aussi la victoire -, certains y croient, à la « rupture avec le capitalisme ». Mais, déjà, Outre-Atlantique - mais aussi, tout près, de l’autre côté de la Manche -, un vent nouveau souffle. Un vent porteur de mots « modernes » : « innovation », « créativité », « entreprise », « diversité », « jeunesse », « droits de l’homme ». En quelques années, au son des synthétiseurs et à la lumière des boules à facettes, ces nouveaux mots s’imposent dans les discours politiques en France.
    Alors qu’en vingt ans, le lexique de la « réforme nécessaire » a changé, les maux des années 80, eux, sont toujours avec nous. Nouvelle version d’une émission préparée par Renaud Lambert.

  • En Grèce, de la dictature des colonels à la dictature des marchés (17/11/1973 - 17/11/2011) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient les étudiants qui contestaient leur dictature et s’étaient retranchés dans l’École Polytechnique. L’année suivante, le régime s’effondrait. Depuis, chaque 17 novembre, les Grecs commémorent ce jour de liberté. Aujourd’hui, Daniel Mermet et Antoine Chao sont à Athènes avec les manifestants qui protestent, cette fois-ci, contre la dictature des marchés. 38 ans et un même slogan : "Pain, Éducation, Liberté !". Un reportage de Daniel Mermet et Antoine Chao à Athènes.

  • Batsi, gourounia, dolofoni ! Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le 17 novembre 1973, à Athènes, les colonels au pouvoir massacraient les étudiants qui contestaient leur dictature et s’étaient retranchés dans l’École Polytechnique.
    L’année suivante, le régime s’effondrait. Depuis, chaque 17 novembre, les Grecs commémorent ce jour de liberté. Aujourd’hui, Daniel Mermet et Antoine Chao sont à Athènes avec les manifestants qui protestent, cette fois-ci, contre la dictature des marchés. L’occasion de revenir sur ces journées de décembre 2008 qui avaient suivi le meurtre d’Alexis, 15 ans, par un policier. La jeunesse grecque confiait déjà à Daniel Mermet et Giv Anquetil son désarroi. Nouvelle versions des reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil diffusés en décembre 2008.

  • Palestine, quel Etat ? (VII) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le Hamas se dit prêt à accepter de négocier, le Jihad islamique accepte d’être qualifié de terroriste modéré, le Comité de Résistance Populaire ne veut rien accepter. Dans leur manifeste, les jeunes rappeurs du collectif "Gaza Youth Breaks Out" disent merde au Hamas, merde à Israël, merde au Fatah, merde à l’ONU, merde à l’Amérique. Les Gazaouis ne sont pas sortis de leur cage !

  • Palestine, quel Etat ? (VI) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Aujourd’hui, à Rafah, au sud de la bande de Gaza, à la frontière avec l’Égypte. Par 1000 (!) tunnels clandestins, oui 1000 !, toutes sortes de produits entrent à Gaza (sous blocus israélien). Carburant, matériaux, nourriture, armes, voiture, et même... les animaux du petit zoo de Rafah. Reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil en Palestine.

  • Palestine dans quel Etat ? (V) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Le 11 novembre c’est la Chanson de Craonne. Une des fiertés de Là-bas c’est d’avoir contribuer à faire connaitre cette chanson et son histoire, celle de la boucherie de 14, celle des mutins de 1917. Mais on continue aussi le voyage en "Palestine quel État ?" avec des colons et des rabbins plutot extremistes. Et puis, s’il reste du temps, la poésie de Mahmoud Darwish.

  • Palestine : quel Etat ? (IV) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Ni la lutte armée. Ni le "processus de paix". N’ont abouti à l’autodétermination du peuple palestinien. Ultime tentative, l’Autorité palestinienne demande la reconnaissance de l’État palestinien auprès des Nations Unies. Ramallah devient une vitrine clinquante avec sa bourse et ses bars branchés. Mais derrière le décor, à Naplouse, dans les camps de réfugiés de 1948, à Gaza, à Rafah, sur la frontière égyptienne : dans quel état, la Palestine ? Une série de reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil.

  • Palestine : dans quel Etat ? (III) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Ni la lutte armée. Ni le "processus de paix". N’ont abouti à l’autodétermination du peuple palestinien. Ultime tentative, l’Autorité palestinienne demande la reconnaissance de l’État palestinien auprès des Nations Unies. Ramallah devient une vitrine clinquante avec sa bourse et ses bars branchés. Mais derrière le décor, à Naplouse, dans les camps de réfugiés de 1948, à Gaza, à Rafah, sur la frontière égyptienne : dans quel état, la Palestine ? Une série de reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil.

  • Palestine : quel Etat ? (II) Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Ramallah, une cage dorée (la suite). La cause palestinienne est-elle soluble dans les milliards de l’aide internationale ? Salon de coiffure branché, Health Club, fitness et aérobic mais derrière la vitrine une Palestine en lambeaux. Une série de reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil.

  • Palestine : quel Etat ? Écouter

    Le , par L’équipe de Là-bas

    Ni la lutte armée. Ni le "processus de paix". N’ont abouti à l’autodétermination du peuple palestinien. Ultime tentative, l’Autorité palestinienne demande la reconnaissance de l’État palestinien auprès des Nations Unies. Ramallah devient une vitrine clinquante avec sa bourse et ses bars branchés. Mais derrière le décor, à Naplouse, dans les camps de réfugiés de 1948, à Gaza, à Rafah, sur la frontière égyptienne : dans quel état, la Palestine ? Une série de reportages de Daniel Mermet et Giv Anquetil.

octobre 2011

septembre 2011

Les Rendez-vous des Repaires

  • Pour ce premier café-repaire de l’année, nous avons le plaisir d’accueillir l’association « Vélo qui rit », qui milite pour la promotion et la valorisation des modes de déplacement doux, notamment le vélo. La soirée sera l’occasion d’évoquer leurs actions* en faveur de plus de proximobilité mais nous (...)

    Lons-le-Saunier
    6 Rue Traversière

  • Chaque jeudi au Havre, nous vous invitons à discuter politique le temps d’une soirée. Le principe est simple : vous apportez vos idées, vos coups de gueule, vos émois et nous en débattons ensemble. Rendez-vous tous les jeudis à 19h00 au bar Le Camp Gourou (...)

    Le Havre

  • Le Collectif du 14 juillet 2016, en partenariat avec le café-repaire de Là-bas si j’y suis à Nice, organise une rencontre/débat avec Laurent Bonelli, maître de conférence en sciences politiques à l’université de Paris X Nanterre, sur le thème « Politique sécuritaire, sécurités et libertés ? » Samedi 28 (...)

    Nice

  • Anne DELEGUE, pédopsychiatre au Centre Hospitalier Annecy Génevois, nous propose un débat autour d’une question d’actualité mais non médiatisée : l’impact de la « psychiatrie biologique » en pédopsychiatrie. Ce thème est inspiré d’un article de F. GONON, neurobiologiste, paru en novembre 2011 dans la revue (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Pour cette tout première édition du café-repaire de Donges, nous vous proposons de d’échanger à propos de L’animation de notre commune. Une convention relative à une participation de 2500 € de l’entreprise Total aux festivités de Noël organisées par la municipalité prévoit que "la ville s’engage à (...)

    Donges
    36 avenue de la Paix

Dernières publis

Une sélection

Il y a cent ans, la bataille de la Somme : rencontre avec Joe SACCO [VIDÉO 24’05] 1er JUILLET 1916, BEAU TEMPS SUR LA SOMME Voir

Le

Vingt mille soldats britanniques tués ce jour-là. Dix mille dans la première heure. 58 000 victimes au total. La bataille la plus imbécile et la plus meurtrière de l’Histoire, pire que Verdun. Malgré l’hécatombe, l’état-major s’entête. Plus d’un million de victimes en 108 jours, 442 000 morts, Britanniques, Allemands, Français, pour quelques arpents de terre.

USAGE DE FAUX, Jean-Michel DUMAY [VIDÉO : 03’42] "67% des Français ont une mauvaise opinion de Philippe Martinez", vraiment ? Voir

Le

Pour le JT de France 2, qui relayait le 30 mai un sondage Odoxa pour Le Parisien, « 67% des Français ont une mauvaise opinion » du secrétaire général de la CGT. C’est faux. Les médias qui ont relayé l’information, comme France 2, ont omis de comptabiliser un tiers des 1 018 personnes interrogées censées représenter « les Français », qui ont répondu qu’elles ne le connaissaient pas suffisamment pour exprimer une opinion.