Le Pen, Macron : c’est du chiqué !

Le

LE BOURREAU DE BETHUNE ET L’ANGE BLANC

C’était du catch le vendredi soir chez le voisin qui avait la télé.
Ça braillait, ça sifflait, ça rigolait, nous les mômes on adorait.
Mon frère était pour l’Ange Blanc, moi pour le Bourreau de Béthune.
Jusqu’au jour où on a pigé que c’était du chiqué.

C’est du chiqué ! C’est du cirque !
Ils étaient complices en réalité, comme dans le match de catch d’hier soir, deux compères.
Macron doit tout à Marine. Sans cet épouvantail, il ne serait pas aussi haut, sans la peur du FN, ce banquier falot n’aurait pas le vent dans le dos.

Et Marine doit tout à Macron, à la politique de Macron, c’est-à-dire la politique de Hollande en plus déboutonnée, celle qui depuis trente ans a plongé la moitié du pays dans la galère et dans la colère et dans tout ce qui fait que le FN prospère et s’engraisse et trompe le pauvre monde.

Ils se doivent tout, ils ne sont rien l’un sans l’autre, leur bagarre, c’est du chiqué.

Cette fois, Marine permet à Macron de gagner, c’est l’Ange blanc qui ramasse, mais le prochain tour, c’est pour elle, Macron aura mis le pays dans un tel état que le Bourreau de Béthune sera vainqueur.

Vainqueur à l’Élysée.

À l’époque, ça se passait à l’Élysée-Montmartre.

Et c’était pour de rire.

Daniel MERMET

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

Daniel Mermet reçoit Mickaël Wamen, Romain Altmann, Gaël Quirante et Griselda Michel Samedi 22 avril : premier tour social ! Voir

Le

Plusieurs syndicats, collectifs et associations lance un appel pour un rendez-vous inédit le 22 avril, veille du premier tour de l’élection présidentielle. Objectif : porter les luttes, les exigences sociales et inviter les salariés à une manifestation nationale à Paris en prenant la rue Place de la République à 14 heures.