"Cette bande de racailles, on va vous en débarrasser !" Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, 26 octobre 2005

PAROLES DE RACAILLES à Clichy et Montfermeil il y a dix ans

Le

(Dessin : Daniel Mermet)

Le 27 octobre 2005, Zyad et Bouna, 15 et 17 ans, poursuivis par la police, mouraient électrocutés dans un transformateur EDF à Clichy-sous-Bois. Ce drame allait déclencher une révolte des quartiers populaires sans précédent. Mais c’est la veille que la guerre avait été déclarée par le ministre de l’Intérieur Nicolas Sarkozy. Lors d’une visite sous pression dans un quartier d’Argenteuil, il fait mine de s’adresser à une personne à sa fenêtre : « Vous en avez assez de cette bande de racailles ? Eh bien, on va vous en débarrasser. »

Nous vous proposons d’écouter ce que disaient ces racailles dans nos reportages à Clichy-sous-Bois lors de la marche silencieuse qui avait suivi le drame, puis, trois jours plus tard à la mosquée Bilal de Montfermeil, après qu’une grenade lacrymogène ait été lancée dans la mosquée.

Aujourd’hui, dix ans après, après des milliers de reportages, d’enquêtes, d’études, de projets, d’aménagements, le bilan est bien morne. C’est au moins ce qui ressort dans les médias, une sorte de déception. Il y a dix ans la racaille faisait peur, aujourd’hui c’est le calme qui déçoit la déesse aux cent bouches. Les changements sont ailleurs, comme toujours, "dans le souterrain des choses". On peut en sentir les prémices en ré-écoutant ces "paroles de racailles" dans nos reportages d’il y a dix ans.

Paroles de racailles (octobre 2005)

Nouvelle version d’un reportage d’Olivia GESBERT diffusé les 2 et 3 novembre 2005.

Réalisation : Jérôme CHELIUS
Montage : Grégory SALOMONOVITCH

N’oubliez pas que le répondeur attend vos messages au 01 85 08 37 37.

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page)

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !