Oscar de l’escroquerie publique, Dassault jaloux de Fillon

[ARCHIVE] Quand Dassault faisait tabasser l’équipe de Là-bas

Le

C’est Fillon la vedette, dommage pour Dassault qui mérite lui aussi l’Oscar de l’escroquerie publique. Marchand d’armes, avionneur, sénateur, patron de presse (Le Figaro), chevalier de la Légion d’honneur, ex-maire de Corbeil-Essonnes, cinquième fortune française avec 17,5 milliards d’euros, une fortune privée entièrement bâtie sur des subventions publiques, il vient pour la première fois d’être condamné à une petite amende de 2 millions d’euros et à cinq ans d’inéligibilité pour avoir dissimulé au fisc des dizaines de millions d’euros pendant quinze ans.

« Les faits justifieraient une peine de prison ferme », avait dit le président du tribunal. Mais son âge lui a valu toutes les indulgences. « Moi, je m’en fous », dit Serge Dassault. En mars 2008, il s’en foutait moins. Lors d’une réunion publique pour les municipales à Corbeil-Essonnes, ses gros bras cognaient Pascale Pascariello, une journaliste de LÀ-BAS et il nous poursuivait en justice. Il faut dire que Pascale avait osé poser trois questions.

Quand Dassault faisait cogner l’équipe de Là-bas [06 mars 2008]

Marchand d’armes, sénateur-maire, patron de presse, Serge Dassault restera comme le modèle de la mafia capitaliste à l’ancienne. Il aura dû jongler avec les trois pouvoirs : affaires, politiques, médias. Aujourd’hui, plus besoin de se salir les mains dans la politique, payez-vous un gros média, les politiques vous mangeront dans la main. Voyez Xavier Niel ou Patrick Drahi, plus besoin de jeter des sous aux pauvres pour se faire élire, plus besoin d’acheter des voix.

Alors que Monsieur Dassault est toujours poursuivi pour achat de votes et corruption électorale, l’affaire est toujours à l’instruction et risque d’y rester encore un certain temps.


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

journalistes : Pascale PASCARIELLO et Dillah TEIBI
réalisation : Yann CHOUQUET et Khỏi NGUYEN

Les Rendez-vous des Repaires

  • Bonjour à tous, Nous nous retrouvons samedi 27 mai au restaurant Hannibal, Wiener Straße 69, 10999 Berlin à partir de 14h15. Nous accueillerons Stéphane Richeux : 45 ans, d’origine bretonne, professeur certifié d’histoire-géographie. Début de carrière à Vaulx-en-Velin. 1997-2003 : enseignant au (...)

    Berlin

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Il en a été question lors de la campagne des présidentielles. Certains applaudissent, d’autres crient à l’arnaque néo-libérale, d’autres encore lui préfèrent le « salaire à vie ». Venez faire part de votre avis et débattons-en !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

  • « Député » : membre d’un groupe, chargé d’une mission déterminée. Un député, ça sert à quoi ? A l’approche des nouvelles élections législatives, le Café repaire vous invite à une soirée-discussion autour du fonctionnement, des valeurs et des enjeux et du parlementarisme. Les formations politiques locales, tous (...)

    Angers

  • Notre prochain kfé se tiendra le mercredi 14 juin. Nous avons convenu du thème suivant : La dette et l’argent. Je prépare la soirée et dès que j’ai des vidéos, je transmets à Louis qui les mettra sur la page Facebook. De votre coté, vous pouvez bien entendu et comme d’habitude suggérer des projections. (...)

    Liffré

Dernières publis

Une sélection :

Ils eurent 20 ans dans les Aurès (I) Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

19 mars 2012, Algérie, cinquantième anniversaire du cessez le feu. Il y a quinze ans, en 1998, LA-BAS faisait entendre la parole refoulée des sans grade de la guerre sans nom. Reportage Giv Anquetil, Daniel Mermet.