Oscar de l’escroquerie publique, Dassault jaloux de Fillon [RADIO : 10’00]

[ARCHIVE] Quand Dassault faisait tabasser l’équipe de Là-bas

Le

C’est Fillon la vedette, dommage pour Dassault qui mérite lui aussi l’Oscar de l’escroquerie publique. Marchand d’armes, avionneur, sénateur, patron de presse (Le Figaro), chevalier de la Légion d’honneur, ex-maire de Corbeil-Essonnes, cinquième fortune française avec 17,5 milliards d’euros, une fortune privée entièrement bâtie sur des subventions publiques, il vient pour la première fois d’être condamné à une petite amende de 2 millions d’euros et à cinq ans d’inéligibilité pour avoir dissimulé au fisc des dizaines de millions d’euros pendant quinze ans.

« Les faits justifieraient une peine de prison ferme », avait dit le président du tribunal. Mais son âge lui a valu toutes les indulgences. « Moi, je m’en fous », dit Serge Dassault. En mars 2008, il s’en foutait moins. Lors d’une réunion publique pour les municipales à Corbeil-Essonnes, ses gros bras cognaient Pascale Pascariello, une journaliste de LÀ-BAS et il nous poursuivait en justice. Il faut dire que Pascale avait osé poser trois questions.

Quand Dassault faisait cogner l’équipe de Là-bas [06 mars 2008]

Marchand d’armes, sénateur-maire, patron de presse, Serge Dassault restera comme le modèle de la mafia capitaliste à l’ancienne. Il aura dû jongler avec les trois pouvoirs : affaires, politiques, médias. Aujourd’hui, plus besoin de se salir les mains dans la politique, payez-vous un gros média, les politiques vous mangeront dans la main. Voyez Xavier Niel ou Patrick Drahi, plus besoin de jeter des sous aux pauvres pour se faire élire, plus besoin d’acheter des voix.

Alors que Monsieur Dassault est toujours poursuivi pour achat de votes et corruption électorale, l’affaire est toujours à l’instruction et risque d’y rester encore un certain temps.


Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

journalistes : Pascale PASCARIELLO et Dillah TEIBI
réalisation : Yann CHOUQUET et Khỏi NGUYEN

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le 7 janvier dernier, l’Etat a accordé un permis exclusif de recherches de mines d’or, argent, antimoine et substances connexes dans la région de la Haute-Vienne et de la Dordogne à la société Cordier Mines. Lors du prochain café-repaire, nous débattrons donc sur le sujet, en présence du Collectif Stop (...)

    Limoges

  • Salut les Auditeurs Modestes et Géniaux, Olivier AZAM et son film La Cigale, le corbeau et les poulets seront les prochains invités du café-repaire là-bas si j’y suis d’ANNECY-MEYTHET en partenariat avec le cinéma Le Rabelais. On pourra échanger et débattre avec Olivier AZAM après le film, mais (...)

    Annecy-Meythet
    33 route de Frangy

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Avec Christian Prébois, syndicaliste. L’idée d’un revenu de base (d’existence, universel, citoyen, etc.) n’est pas nouvelle. Elle suscite un intérêt croissant depuis qu’elle fait l’objet d’une expérimentation en Finlande. Son objectif : donner à chaque individu un revenu, sans condition, de la naissance à (...)

    Saint-Lô

  • Mardi 7 mars, le Cercle 49 convie les collectifs et les organisations qui se préoccupent du soutien aux migrants à venir exposer leur projet et leur travail à l’occasion de ce nouveau Café repaire. Cette soirée d’information et de discussion a pour objectif de faire connaître les réelles difficultés (...)

    Angers

Dernières publis

Une sélection