VALLS et HOLLANDE ONT FAIT SONNER LE RÉVEIL DE LA CONSCIENCE DE CLASSE

06/ 12H30 devant le Medef : « POUR LA SÉPARATION DU MEDEF ET DE L’ÉTAT »

Le

Pour Pierre Gattaz, le « retrait [du projet de loi] serait dramatique pour le pays, pour l’économie du pays, et surtout pour le chômage » (photo : Jeanne LORRAIN)

Nous voilà devant le vrai siège du pouvoir socialiste, le MEDEF. Peu de chance de rencontrer ces élites qui ne descendent jamais dans la rue, mais on rencontre un coiffeur à côté, un ouvrier coiffeur qui se dit du côté des patrons car sans eux on n’aurait pas de travail. Devant le MEDEF, les manifs passent, les coiffeurs restent.

Un reportage de Thibaut CAVAILLÈS et Jean-Michel DUMAY [RADIO 19’32].

06/ 12H30 devant le Medef
Plusieurs syndicats ont donné rendez-vous devant le siège du Medef, avant de converger avec les autres cortèges place de la République (photo : Jeanne LORRAIN)

Programmation musicale :
- Rue D’la Soif : L’Époque Formidable

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37

reportage : Thibaut CAVAILLÈS et Jean-Michel DUMAY
réalisation : Jérôme CHELIUS
photos : Jeanne LORRAIN
préparation : Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster ce reportage en vous rendant dans la rubrique "Mon compte", en haut à droite de cette page.)

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !