Iwaishima, comme l’abeille qui fait tourner le monde

Le , par L’équipe de Là-bas

Aujourd’hui lundi c’est manif à IWAISHIMA. Une manif pour le troisième anniversaire de la catastrophe de Fukushima, mais aussi parce que tous les lundis depuis 32 ans, on manifeste à IWAISHIMA, une île de 450 habitants un peu au sud de Hiroshima. 1650 manifs, qui dit mieux ? Tout ça contre la construction d’une centrale nucléaire de l’autre côté de la baie. À chaque fois, avec le soutien des antinucléaires, ils réussissent à faire suspendre les travaux. Pourtant la compagnie d’électricité de Chūgoku n’a pas manqué d’exercer toutes les pressions possibles, à commencer par l’argent grassement distribué dans le secteur avec la promesse de centaines d’emplois. Si bien que tout le monde est pour, sauf les 450 habitants d’Iwaishima. Eux, ils préfèrent leur vie comme ça. Les nèfles, les poulpes, la pêche à la daurade. Ils n’ont jamais accepté un yen. Nous étions allés les voir juste après l’explosion à la centrale de Fukushima. La catastrophe venait donner raison à leur lutte tenace. Sauf que, depuis, le nouveau premier ministre ABE SHINZŌ penche pour le nucléaire et qu’il est très attaché à cette région et donc...
Et donc aujourd’hui, manif à Iwaishima.

Reportage : Giv Anquetil, Daniel Mermet.

Programmation musicale :
- My Shammy 6, par Funky Shammy
- Ils nous mentent, par Kazuyoshi Saito
- Sea, sex and sun, par Mari Natsuki

À lire :
"Iwaishima, l’île antinucléaire", un article de Rafaële Brillaud paru dans le Monde Diplomatique du mois de mars 2014

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

La chronique de Didier Porte Édouard Philippe : la barbe ! AbonnésVoir

Le

Impressionné par les talents de boute-en-train du jeune Premier ministre qu’Emmanuel Macron et Alain Juppé ont donné à la France, Didier Porte se demande si le jovial « Doudou la beubar » est aussi cool qu’il en a l’air. Au vu de son interview sur le plateau d’On n’est pas couché, en décembre 2014, et du film que lui a consacré un ami réalisateur, quelques mois auparavant, Didier se montre plus que dubitatif. Il est même « à un poil de bite » de penser le contraire. Mais il vous faudra visionner sa chronique pour comprendre…

Un reportage de Dillah Teibi et Daniel Mermet, avec Emmanuel Pierrat Zoophilie, trente millions d’amis ? AbonnésÉcouter

Le

Vous voulez pimenter vos soirées érotiques ? Sur Internet, des réseaux de « call-dogs » vous proposent lévriers, bergers allemands, malinois et autres labradors. Pathologie répugnante ou simple préférence sexuelle ? La loi française est plutôt floue. Nous avons mené l’enquête. Accrochez-vous, voici tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur la zoophilie.