Le malaise Dieudonné

Le , par L’équipe de Là-bas

(photo : Manuel Valls et Dieudonné)

Dieudonné interdit, Dieudonné martyr, Dieudonné résistant. En interdisant le spectacle de Dieudonné, le gouvernement a choisi d’en faire le héros de l’anti-système. Mais l’histoire nous enseigne qu’il ne suffit pas de casser le thermomètre pour faire tomber la fièvre. Fièvre ou maladie ? La France vit le malaise Dieudonné en ressassant l’histoire de ce génial humoriste, généreux et engagé qui a glissé, "qui a pété un boulard" , on se demande quand, on se demande pourquoi.
Nous avons voulu rencontrer le public de Dieudonné. Ni des fachos, ni des idiots, ni des paumés. Mais au-delà de la rigolade, beaucoup se posent des questions. Un tas de questions. Nous essayons de répondre à quelques-unes.

Reportage : Anaëlle Verzaux

Programmation musicale :
- On a rien vu venir, par Florent Marchet
- Le complot, par les Wriggles

À lire :
- La vérité sur Dieudonné, d’Anne-Sophie Mercier (2005, aux éditions Plon)
- La galaxie Dieudonné, de Jean-Paul Gautier, Michel Briganti et André Déchot (2011, aux éditions Syllepse)
- Vol au-dessus d’un nid de fachos, de Frédéric Haziza (2014, aux éditions Fayard)

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Les Rendez-vous des Repaires

  • Jeudi 29 juin, le Café repaire d’Angers accueillera Alessandro Di Giuseppe, le Pap’40 de l’Église de la Très-Sainte Consommation pour une rencontre autour de “l’artivisme”, cette forme de militantisme qu’il affectionne à base d’actions de rue théâtralisées. Avec lui, la résistance à la propagande (...)

    Angers

  • En juillet, les participants choisissent le ou les thèmes dont ils veulent débattre en début de séance. Un coup de cœur ou un coup de gueule à partager ? C’est le moment !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !