Mardi 9 octobre, une journée particulière...

Le , par L’équipe de Là-bas

Le matin, donc. Devant les grilles du Salon de l’auto, plus d’un millier d’ouvriers de l’industrie automobile - les "PSA" d’Aulnay, les "Ford" de Blanquefort, les "Renault" de Flins, les "General Motors" en Alsace, mais aussi les "Volkswagen" - font entendre leur voix et veulent entrer dans le Salon. En face d’eux, 200 à 300 CRS qui les neutralisent à coup de gaz lacrymo. En guise de réponse, les jets de pierre fusent. Le climat est plus que tendu. Inédit.

Pour mémoire, des salariés en colère s’étaient déjà massés devant les grilles du Salon de l’auto en 2008 sous le mot d’ordre "Tous au Mondial de l’Auto" puis en 2010 sous la bannière "Mondial de l’automobile : épisode II". Ils avaient pu y entrer, ce qui n’a pas été le cas cette fois-ci...

Refoulés, ils sont donc partis rejoindre les "Good Year", les "Fralib" et autres "Arcelor", dans le cortège de cette journée européenne contre les licenciements.

Une journée, en France, portée par la seule CGT. Selon la centrale syndicale, plus de 90.000 manifestants auraient répondu à cet appel à Paris et à Marseille, mais aussi à Rennes, Toulouse, Epinal, Belfort, Bordeaux, Lyon, Le Havre et Clermont-Ferrand. Avec pour mots d’ordre : la défense de l’industrie et de l’emploi ; la solidarité et les convergences des luttes avec les salariés grecs, portugais, espagnols...

Un reportage d’Anaëlle Verzaux, de Sarah Lefèvre, Gaylord Van Wymeersch et d’Antoine Chao.

Programmation musicale :

- La Molex, par Les Grandes bouches

- Tout le monde à l’usine, par Raymonde et les blancs becs

- Travailleurs, par Bruit qui court

Pour aider au financement du voyage des Samsonite aux USA contre les intérêts de la Bain Capital :

A.C. Samsonite

Présidente : Brigitte Petit
Secrétaire : Delphine Ogrodowicz
Trésorier : Bernard Daubenfild

Courriel : bernard.daubenfild@orange.fr

Tél. 06.30.27.96.46

L’association a pour but de défendre les salariés de l’entreprise Samsonite.

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Les Rendez-vous des Repaires

  • Le Kaffee Repaire de Berlin reprend ! Mathieu Pouydesseau, ancien membre du Bureau National du Parti socialiste à titre des frondeurs, démissionnaire suite à la loi sur la déchéance de nationalité, nous présentera la nouvelle réforme du travail 2.0 et ses raisons. Le 2 août 2017, le Sénat votait le (...)

    Berlin
    4 Wildenbruchstraße

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.