Sans lumière, sans eau, sans peur ! (3)

Le , par L’équipe de Là-bas

La galère qui s’étend aujourd’hui en Espagne, les Gitans la connaissent intimement depuis des siècles. La galère sociale, la galère de vivre hante la beauté poignante du flamenco. Aujourd’hui une rencontre avec Bobote un grand artiste du flamenco. Non pas dans les beaux quartiers de Séville, ni même à Triana, l’ancien quartier Gitan, mais à Las Très Mil, le « ghetto gitan » ou aucun taxi ne vous conduira.

Là, Bobote est heureux au milieu de sa famille et de ses amis. Entre deux concerts a travers le monde, il élève ses coqs de combat et le soir dans un petit bistro entre les HLM, il retrouve ses amis, dominos, bière, flamenco... On pense à Federico García Lorca :

« Le Gitan c’est celui qui garde la braise, le sang et l’alphabet de la vérité andalouse universelle. »

Reportage Antoine Chao, Daniel Mermet,

Photo © Daniel Mermet

Programmation musicale :

- Pata Negra : "Ratitas Divinas"
- Pata Negra : "Yo me quedo en Sevilla"
- Las Tres Mil : "La foto que tu me has dao"
- Camaron : "Toma que Toma"
- Israel Galvan : "Lo Real"

Un extrait du spectacle de Bobote, "De Triana a las Tres Mil" :

Écouter l'émission

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.