17 octobre 1961, il y a 50 ans... (III)

Le , par L’équipe de Là-bas

Écouter l'émission

Il y a 20 ans, en 1991, Là-bas si j’y suis consacrait une série de reportages à cette "Journée portée disparue", le massacre des Franco-Algériens de Paris manifestant pacifiquement par la police du Préfet Maurice Papon.

Depuis 20 ans, débats, études, films, chansons, actions militantes, ont remis cette date dans l’histoire commune et entraîné l’exigence d’une reconnaissance de ce crime d’État.

Programmation musicale :

- Cherif Kada Hadria : "10 10 1961"

A lire :

- "Le 17 octobre des Algériens", de Marcel Péju et Paulette Péju (2011)
- "Meurtres pour mémoire", de Didier Daeninckx (Futuropolis, 2011)
- "Paris 1961 - Les Algériens, la terreur d’Etat et la mémoire", de Jim House et Neil MacMaster (Tallandier, 2008)
- "Le 17 Octobre 1961 - Par les textes de l’époque", Gilles Manceron, (Les petits matins, 2011)
- "Ratonnades à Paris", de Paulette Péju (Editions de la Découverte, 2000)
- "Octobre 1961 - Un massacre à Paris", de Jean-Luc Einaudi (Hachette Pluriel, 2011)

A voir :

- Le court métrage d’animation « Octobre Noir » réalisé par Florence Corre et Aurel et produit par La Fabrique sera projeté à Paris, à la Courneuve, à Montpellier et à Lille dans les prochains jours. Plus d’information sur le site www.la-fabrique.com.
- "Ici, on noie les Algériens" de Yasmina Adi, sortie nationale le 19 octobre 2011. Plusieurs projections sont prévues en avant-première à Paris et en Province dans les prochains jours. Toutes les informations sur le site : www.icionnoielesalgeriens-lefilm.com.
- "Octobre à Paris" de Jacques Panijel. Le film tourné quelques semaines seulement après le massacre du 17 octobre est projeté à l’initiative du Collectif du 17 octobre 61 à Paris et en Province toute la semaine. Toutes les informations sur le site www.17octobre61.org.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.