Mondialisation libérale

Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières (2)

Le

A la demande générale, on continue aujourd’hui avec Frédéric Lordon, chercheur au CNRS et économiste, qui répond aux questions que vous vous posez sur les crises financières.

Lien :

- Bon plans : Concert et danses
L’histoire démarre en 2000 dans les bidonvilles Roms de Kezmarok en Slovaquie, à l’initiative d’Ivan Akimov (musicien professionnel) et d’Helena Akimova (éducatrice de rue) pour aider, à travers la musique et la danse, les jeunes Roms en difficulté.
Le groupe rencontre un vaste public en Slovaquie, puis en République Tchèque, Hongrie, Pologne, Suisse, France ....
10 nov. 2008 20:00
Centre Culturel du Pavé Blanc -Clamart
11 nov. 2008 18:30
Grand Hall du parc Montreau - Montreuil sous Bois

Livre :

- Frédéric Lordon : Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières
éditeur : Raisons d’agir (2008)

Emission du lundi 10 novembre 2008

pour cette émission

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.