Mondialisation libérale

Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières (2)

Le

A la demande générale, on continue aujourd’hui avec Frédéric Lordon, chercheur au CNRS et économiste, qui répond aux questions que vous vous posez sur les crises financières.

Lien :

- Bon plans : Concert et danses
L’histoire démarre en 2000 dans les bidonvilles Roms de Kezmarok en Slovaquie, à l’initiative d’Ivan Akimov (musicien professionnel) et d’Helena Akimova (éducatrice de rue) pour aider, à travers la musique et la danse, les jeunes Roms en difficulté.
Le groupe rencontre un vaste public en Slovaquie, puis en République Tchèque, Hongrie, Pologne, Suisse, France ....
10 nov. 2008 20:00
Centre Culturel du Pavé Blanc -Clamart
11 nov. 2008 18:30
Grand Hall du parc Montreau - Montreuil sous Bois

Livre :

- Frédéric Lordon : Jusqu’à quand ? Pour en finir avec les crises financières
éditeur : Raisons d’agir (2008)

Emission du lundi 10 novembre 2008

pour cette émission

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.