VIDÉOS

La semaine de Didier SUPER

Le

Retrouvez toute la semaine de Didier SUPER en vidéo !

Lundi : La Droite ou la Gauche, que choisir ?

Et d’abord apprenez à faire la différence avec Didier. (2’38)

Didier Super : « La Droite ou la Gauche, que choisir ? »
par Là-bas si j'y suis

Mardi : « À mort les racistes »

Une chanson pour enfants, un hymne à la tolérance et contre les discriminations ! (3’00)

Didier Super : « À mort les racistes »
par Là-bas si j'y suis

Mercredi : Didier SUPER en a rien à foutre

Didier se fout de tout... ou presque. (3’03)

Didier SUPER en a rien à foutre
par Là-bas si j'y suis

Jeudi : « Couillon de barbu »

Au moins celle-là a le mérite d’être courte ! (1’17)

Didier Super : « Couillon de barbu »
par Là-bas si j'y suis

Vendredi : on termine avec l’interview exceptionnelle de Didier SUPER.

Il fallait un journaliste d’exception pour interroger un artiste d’exception. C’est pourquoi Daniel Mermet cède provisoirement sa place à Jacques CHANCEL qui, à titre posthume, pose ses questions à Didier SUPER. (3’14)

L'interview exclusive de Didier Super
par Là-bas si j'y suis
Merci à Didier SUPER !

Notre émission LÀ-BAS Hebdo n°11, à réécouter ici : « Manipulez-nous mieux ! », avec aussi Nonna MAYER, Céline BRACONNIER, Gérard MORDILLAT, Hervé KEMPF et Didier PORTE.

Pour connaître toutes les dates de Didier Super en concert, rendez-vous sur didiersuper.com

(vidéo : Les Nouveaux Messagers)

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.