Frédéric Lordon, Serge Halimi, Éric Toussaint, Renaud Lambert

Syriza, le feu à la plaine ou le pétard mouillé ?

Le , par L’équipe de Là-bas

Syriza, le feu à la plaine ou le pétard mouillé ?
par Là-bas si j'y suis

Madame Merkel fait la grimace. Les politiques d’austérité sont autant d’échecs partout en Europe. Chômage, précarité, inégalité, mépris. Tout ce qui engraisse l’extrême droite comme en France. Un rideau sombre est descendu sur le vieux continent, mais la Grèce vient d’y faire un trou pour y faire revenir un peu de lumière. Le 25 janvier, le parti de gauche "radical" Syriza l’a emporté aux législatives. Un espoir que prolonge en Espagne le parti Podemos. Des poings se lèvent à Madrid comme à Athènes. Et les autres ? Et nous, ici ? On veut croire à un effet domino, un grand retournement contre les politiques néo-libérales de gauche comme de droite.

C’était le thème de notre débat dans le premier numéro de LÀ-BAS HEBDO, le 21 janvier, donc quatre jours avant l’élection. Éric TOUSSAINT, Frédéric LORDON, Renaud LAMBERT, Serge HALIMI.

(réalisation : Les Mutins de Pangée)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

33 minutes et 3 secondes de bonheur ! Le concert enregistré en public au Lieu-Dit le 21 janvier 2017 Légende du jazz manouche, Tchavolo Schmitt swingue pour Là-bas AbonnésÉcouter

Le

À même pas six ans, Tchavolo voulait déjà avoir la moustache de Django. Du coup, sa mère lui a montré comment mettre ses doigts sur une guitare et depuis il n’a plus arrêté. S’il y a une musique pour les jours heureux, c’est celle-là, l’irrésistible swing manouche, savant et populaire à la fois, tout ce que nous aimons !

Avec Yann Augras, de la CGT, depuis l’usine GM&S Industry Les GM&S mettent le feu dans l’usine Écouter

Le

« Suite aux négociations catastrophiques avec la cellule de crise mise en place par le gouvernement, les salariés on décidé de hausser le ton et de mettre le feu dans l’usine. » C’est le communiqué des 277 salariés de GM&S Industry, sous-traitant de Renault et PSA Peugeot, en lutte depuis six mois, qui avaient menacé de faire sauter leur usine.