Émission mensuelle avec l’équipe du Monde Diplomatique

Dans le Monde Diplo de mai

Le

Du refus au futur, en France on dirait que la jeunesse veut faire de la politique autrement. Et pas seulement la jeunesse. Depuis des années, nous disons ce que nous ne voulons pas, il est temps de dire ce que nous voulons.

Voici du grain à moudre avec le Diplo de mai.

Écouter l'émission

  • 01. Benoît BRÉVILLE : les États-Unis sont fatigués du monde Télécharger

    - MP3 - 16.4 Mo

  • 02. Gilles BALBASTRE : dans le Nord, emploi en miettes et sentiment d’abandon Télécharger

    - MP3 - 13.9 Mo

  • 03. Évelyne PIEILLER : l’art pour tous, l’argent pour quelques-uns Télécharger

    - MP3 - 28.2 Mo

Dans le Diplo de mai 2016

Notre émission avec l’équipe du Monde diplomatique du mois de mai, avec, autour de Daniel MERMET :

- Benoît BRÉVILLE : « Les États-Unis sont fatigués du monde »

- Gilles BALBASTRE : « Dans le Nord, emploi en miettes et sentiment d’abandon »

- Évelyne PIEILLER : « L’art pour tous, l’argent pour quelques-uns »


Les différentes séquences de l’émission :

01. Benoît BRÉVILLE : Les États-Unis sont fatigués du monde

01. Benoît BRÉVILLE : les États-Unis sont fatigués du monde

Le candidat républicain à l’élection présidentielle américaine de novembre 2016 sera vraisemblablement moins favorable aux interventions militaires que son adversaire démocrate — une situation inédite depuis la seconde guerre mondiale. Mais la tentation du repli, qui hante la politique étrangère de M. Barack Obama depuis 2009, concerne désormais les deux grands partis.

pages 06 et 07 du Monde Diplo : Les États-Unis sont fatigués du monde

02. Gilles BALBASTRE : Dans le Nord, emploi en miettes et sentiment d’abandon

02. Gilles BALBASTRE : dans le Nord, emploi en miettes et sentiment d’abandon

Contestée par une large part des forces syndicales et de la jeunesse, la loi El Khomri entend poursuivre — et accélérer — la déréglementation du marché du travail. Flexibilité, travail le dimanche, horaires décalés : dans ce domaine, le nord de la France fait figure de laboratoire. Une évolution dont seul le Front national semble tirer profit, comme lors des élections régionales de décembre 2015.


03. Évelyne PIEILLER : L’art pour tous, l’argent pour quelques-uns

03. Évelyne PIEILLER : l’art pour tous, l’argent pour quelques-uns

Symbolisée dans les années 1960-1970 par une mise en forme de l’esprit de révolte, de la minijupe au mouvement punk, Londres définit à nouveau une certaine avant-garde. Non seulement elle a mis l’art contemporain à la mode, mais cet art qui semblait réservé à l’élite est désormais présenté sans frémir comme un agent de changement social.

pages 22 et 23 du Monde Diplo : L’art pour tous, l’argent pour quelques-uns, un article d’Évelyne PIEILLER et Marie-Noël RIO

Merci à Sophie DURAND-NGÔ et Anne CALLAIT-CHAVANEL du Monde Diplomatique.

Programmation musicale :
- IAM : Attentat II

Marie GALL attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

entretien : Daniel MERMET
réalisation : Grégory SALOMONOVITCH
technique : Alain GADAN et Guillaume GIRAULT
préparation : Jonathan DUONG

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Les Rendez-vous des Repaires

  • Comme tous les 1er et 3e samedis du mois, nous vous invitons au Lieu-Dit pour débattre autour d’un verre, de 17h à 19h. Le principe est simple : vous venez avec vos idées, vos remarques, vos coups de gueule pour discuter de tout et refaire le monde (...)

    Paris
    6 Rue Sorbier

  • Il en a été question lors de la campagne des présidentielles. Certains applaudissent, d’autres crient à l’arnaque néo-libérale, d’autres encore lui préfèrent le « salaire à vie ». Venez faire part de votre avis et débattons-en !

    Metz
    Avenue Robert Schuman

  • Le café Repaire de Chateau-Arnoux, en collaboration avec le journal L’Âge de Faire, vous donne rendez-vous mardi 6 juin à 18h pour débattre autour du thème : La santé est un droit.

    Château-Arnoux-saint-auban

  • « Député » : membre d’un groupe, chargé d’une mission déterminée. Un député, ça sert à quoi ? A l’approche des nouvelles élections législatives, le Café repaire vous invite à une soirée-discussion autour du fonctionnement, des valeurs et des enjeux et du parlementarisme. Les formations politiques locales, tous (...)

    Angers

  • Avec Patrick Le Moal, fondation Copernic, ex-inspecteur du travail Le travail s’est déshumanisé et a perdu son sens. On est dans la performance financière. Les salariés, constamment mis à l’épreuve, en arrivent à douter de leur propre valeur et légitimité. La logique libérale du profit impose un (...)

    Saint-Lô

Dernières publis

Une sélection :

Tchétchénie : Ici vivaient des gens Écouter

Le

Nouvelle diffusion du reportage de Daniel Mermet et Aude Merlin en Tchétchénie en hommage à Anna Politkovskaïa, assassinée le samedi 7 octobre dans l’ascenseur de son immeuble, au centre de Moscou.
Journaliste russe, Anna Politkovskaïa dénonçait les crimes commis en Tchétchénie, la corruption du pouvoir et les mensonges du régime de Vladimir Poutine.
Selon le journal Novaïa Gazeta pour lequel elle travaillait, Anna Politkovskaïa préparait un article sur la torture en Tchétchénie, avec des photos à l’appui.

Jean Ziegler, l’intégration subversive AbonnésÉcouter

Le

Une occupation sans fin de la Palestine par Israël, plus de 300 000 morts en Syrie depuis 2011, un nombre incalculable de victimes au Soudan, tellement incalculable que le chef du Département des opérations de maintien de la paix des Nations unies, Hervé LADSOUS, avoue lui-même en avoir « perdu le compte ». Pendant que le monde regarde vers TRUMP et la France vers FILLON, les gouvernements échouent à trouver des solutions politiques et diplomatiques aux conflits meurtriers qui n’ont cessé depuis la fin de la Guerre froide.

Ils eurent 20 ans dans les Aurès (I) Écouter

Le , par L’équipe de Là-bas

19 mars 2012, Algérie, cinquantième anniversaire du cessez le feu. Il y a quinze ans, en 1998, LA-BAS faisait entendre la parole refoulée des sans grade de la guerre sans nom. Reportage Giv Anquetil, Daniel Mermet.