Émission mensuelle avec l’équipe du Monde Diplomatique

Autour du Diplo de février [INTÉGRALE]

Le

Écouter l'émission

  • 01. Razmig KEUCHEYAN : « Ce dont nous avons (vraiment) besoin » Télécharger

    - MP3 - 13.2 Mo

  • 02. Martine BULARD : « Le Vietnam se rêve en atelier de la planète » Télécharger

    - MP3 - 19 Mo

  • 03. Pauline PERRENOT et Vladimir SLONSKA-MALVAUD : Dans les villes rebelles espagnoles Télécharger

    - MP3 - 10.5 Mo

Autour du Diplo de février [INTÉGRALE]

Les différentes séquences de l’émission :

01. Razmig KEUCHEYAN : « Ce dont nous avons (vraiment) besoin »

01. Razmig KEUCHEYAN : « Ce dont nous avons (vraiment) besoin »

Le génie du capitalisme d’après-guerre aura consisté à réorienter la volonté de changement vers l’insatiable désir de consommer. Ce modèle trouve à présent sa limite dans l’épuisement des ressources naturelles. Pour imaginer un mode de vie à la fois satisfaisant et durable, récuser l’empire de la marchandise ne suffit pas. Il faut d’abord réfléchir à ce qui nous est indispensable.

page 03 du Monde Diplo : « Ce dont nous avons (vraiment) besoin », un article de Razmig KEUCHEYAN

02. Martine BULARD : « Le Vietnam se rêve en atelier de la planète »

02. Martine BULARD : « Le Vietnam se rêve en atelier de la planète »

En moins de quarante ans, la population vietnamienne a connu une amélioration de son niveau de vie. La faim a disparu, les jeunes sont branchés sur les réseaux sociaux, les familles regardent des séries sud-coréennes ou japonaises. Mais les conditions de travail demeurent très dures et l’économie devient de plus en plus dépendante de l’étranger. L’espoir du gouvernement de nouer un partenariat privilégié avec les États-Unis risque d’être déçu.

pages 04 et 05 du Monde Diplo : « Le Vietnam se rêve en atelier de la planète », un article de Martine BULARD

03. Pauline PERRENOT et Vladimir SLONSKA-MALVAUD : « Dans les villes rebelles espagnoles »

03. Pauline PERRENOT et Vladimir SLONSKA-MALVAUD : Dans les villes rebelles espagnoles

En Espagne, la jeune formation Podemos a manqué son objectif de « prendre le ciel d’assaut » : renverser le système politique par le biais des élections générales. De Barcelone à Madrid en passant par Valence ou Saragosse, les forces progressistes critiques de l’austérité ont toutefois conquis plusieurs municipalités-clés. Mais changer de maire permet-il de changer le monde ?

pages 01, 08 et 09 du Monde Diplo : « Dans les villes rebelles espagnoles », un article de Pauline PERRENOT et Vladimir SLONSKA-MALVAUD

Programmation musicale :
- Vietnam Hô-Chi-Minh
- Ada COLAU : El Run Run

Merci à Razmig KEUCHEYAN, Martine BULARD, Pauline PERRENOT et Vladimir SLONSKA-MALVAUD.

Merci aussi à Sophie DURAND-NGÔ du Monde Diplomatique.

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur de Là-bas si j’y suis au 01 85 08 37 37.

journaliste : Jonathan DUONG
réalisation : Sylvain RICHARD et Alexandre LAMBERT
montage : Grégory SALOMONOVITCH

(Vous pouvez podcaster cette émission en vous rendant dans la rubrique « Mon compte », en haut à droite de cette page.)

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

HIROSHIMA : "Nous avons intérêt à gagner, sinon nous serons condamnés pour crime de guerre" Écouter

Le

Obama à Hiroshima, 71 ans après. Premier président américain à se rendre à Hiroshima, mais pas d’excuse politique, ce qui ne déplaît pas aux conservateurs japonais qui eux aussi révisent l’Histoire à leur façon, et préfèrent oublier le passé militariste du Japon, la colonisation barbare des pays alentour ou les 300 000 victimes du massacre de Nankin (1937).

L’explosion de la première bombe atomique allait déclencher la course éperdue à l’arme atomique et à "l’équilibre de la terreur". Barack Obama, qui prêche la réduction des ogives nucléaires, est le président du pays le plus nucléarisé au monde. Retour à Hiroshima dans les reportages de LÀ-BAS.