Notre nouvelle rubrique, avec Thomas Pietrois-Chabassier

Les rois de la réforme

Le

Pierre Gattaz l’a dit, et Pierre Gattaz le répète : « Le code du travail est trop compliqué. » Ça tombe bien, le nouveau Premier ministre Édouard Philippe pense « qu’il gagnerait sans doute à être simplifié et à être corrigé. »

Mais au fait, on n’a pas déjà entendu ça quelque part ? Retour sur trente ans de simplifications et de corrections du code du travail, trente années qui ont permis à la France de retrouver le plein emploi. On rembobine avec notre nouvelle rubrique : « Mauvaise langue ».


Merci à Nicolas Framont.

journaliste : Thomas Pietrois-Chabassier
montage : Jeanne Lorrain
son : Alexandre Lambert

Pauline BOULET attend vos messages sur le répondeur au 01 85 08 37 37.

Écouter la vidéo au format audio :

[VIDÉO] Mauvaise langue #01 : Les rois de la réforme

Sur notre site

À voir

Lire délivre

  • Voir

    LES BOUQUINS DE LA-BAS.
    Des perles, des classiques, des découvertes, des outils, des bombes, des raretés, des bouquins soigneusement choisis par l’équipe. Vos conseils sont bienvenus ! Oui, LIRE DELIVRE...

Dernières publis

Une sélection :

La chronique de Didier Porte Édouard Philippe : la barbe ! AbonnésVoir

Le

Impressionné par les talents de boute-en-train du jeune Premier ministre qu’Emmanuel Macron et Alain Juppé ont donné à la France, Didier Porte se demande si le jovial « Doudou la beubar » est aussi cool qu’il en a l’air. Au vu de son interview sur le plateau d’On n’est pas couché, en décembre 2014, et du film que lui a consacré un ami réalisateur, quelques mois auparavant, Didier se montre plus que dubitatif. Il est même « à un poil de bite » de penser le contraire. Mais il vous faudra visionner sa chronique pour comprendre…

Un reportage de Dillah Teibi et Daniel Mermet, avec Emmanuel Pierrat Zoophilie, trente millions d’amis ? AbonnésÉcouter

Le

Vous voulez pimenter vos soirées érotiques ? Sur Internet, des réseaux de « call-dogs » vous proposent lévriers, bergers allemands, malinois et autres labradors. Pathologie répugnante ou simple préférence sexuelle ? La loi française est plutôt floue. Nous avons mené l’enquête. Accrochez-vous, voici tout ce que vous n’avez jamais voulu savoir sur la zoophilie.